undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles
10
3,2 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 31 décembre 2012
Je trouve que cet album sous-côté ne mérite pas les critiques négatives que j'ai pu lire. `Bridges to Babylon' est au moins aussi bon que `Voodoo Lounge'.
Ce disque fournit 3 excellents singles (`Anybody seen my baby ?', `Saint of me' et `Out of control'), un des meilleurs titres chantés par Keith RICHARDS (`You don't have to mean it') et de bonnes chansons pour accompagner ces pépites.
Il y a très peu de déchet dans cet opus, qui compte d'ailleurs deux morceaux de moins que son prédécesseur. C'est vrai que la production est très soignée (trop pour les Stones ?) mais une dynamique guitare-dance se dégage et le résultat est convaincant. La section rythmique montre le tempo dans des chansons très variées.
`Bridges to Babylon' se termine par deux ballades chantées par Keith RICHARDS.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2010
Bon, il est certain que ce n'est pas le meilleurs album des Stones, notamment il est beaucoup trop long (mais c'est un travers de tous leurs derniers CD), il manque d'unité et surtout, pour les puristes, il sonne moins rock que d'habitude. Toutefois l'ensemble est sauvé par quelques très bonnes compo (vers le milieu du disque) et par une production haut de gamme (certains fans vous diront cependant que ce n'est pas forcément une qualité pour les Stones, c'est le syndrome "exile on main street").
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2013
Le titre rigolo nous amène vers un disque savoureux, où les stones se lâchent avec un son monstrueux. On regrette quand même Bill Wyman, avec la basse un peu trop "juste" et funky des invités, mais bon, le son "stones" persiste, et réduit le précédent "voodoo lounge" à l'état de maquette de démos de chansons. Evidemment, entre les rocks s'insinuent les inévitables balades de Jagger, toutefois moins laides que sur ses album solo. L'ensemble est bien troussé, et s'écoute avec bonheur, si l'on zappe la chanson la plus ratée des Stones de tous les temps : "Might as well get Juiced", quelle horreur!..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
un peut comme voodoo lounge cet opus commence bien m ai la fin est molle et laborieuse et beaucoups trops de bidouillage electronique c est bien de vouloir sonner moderne m ai alors on fait quoi on vire watts et richards on prends satriani ,simon philips autant ecouter un album solo de jagger a ce moment là
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2014
Le style et l'évolution constante. Exceptionnel et varié. Étonnant même. Chef d'oeuvre sensuel, poétique et dynamique. Même les ballades swinguent. Si les Stones sont riches, ils travaillent tout le temps. Avec eux la richesse a ses lettres de noblesse et devient pittoresque et irrésistible. Un exemple.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2010
Le son est dantesque! Les morceaux, ben, c'est du Stone surproduit, avec de belles chansons, mais c'est pas mon préféré, trop "mode". Un bon disque à écouter très fort, et là, ça déchire!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2010
C'est vrai, c'est du pur Jagger tendance bling bling, ça sonne FM, mais je kiffe anybody seen my baby. Même, j'aime bien ce disque des Rolling Stones,il fait un peu figure de boulet dans ma disco, mais bien rangé à coté de voodoo lounge, on ne le voit pas trop. C'est fou les divergences qui existent après 1975 pour déterminer quels sont les moins bons "stones" des plus mauvais, heureusement, tout le monde est d'accord pour les meilleurs. Après, les jeunes, qu'ils achètent ça ou Radiohead, aucune différence.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2011
UN MINIMUM DE RESPECT S'IL VOUS PLAIT POUR QUI VOUS PRENEZ VOUS VOUS PARLEZ DES STONE . SANS LECON DE VIE JE PENSES QUI VOUS FAUT CONSULTER !!!!!! et quand je vois vos autres critiques DE PROFESSIONEL!! quand on adore voulzy ah!! et qu'on casse les stones sans retenue c'est un scandale .ecouter votre musique mais arreter s'il vous plait vos critiques de comptoir merci.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2010
21ème album studio des Rolling Stones (et avant-dernier), Bridges To Babylon est sorti en septembre 1997. Sous sa pochette assez amusante (et que j'aime beaucoup) et son titre nébuleux se cache un des ratages absolus des Stones, leur pire album depuis Dirty Work (ou plutôt, depuis Undercover, Dirty Work étant franchement imbattable et incomparable dans le registre du ratage). Il n'y à qu'une seule chanson, sur les 13 (pour 62 minutes) de l'album, que j'aime vraiment, et c'est la huitième, Saint Of Me, franchement excellente. Bridges To Babylon est le second album des Stones sans Bill Wyman (remplacé, comme pour Voodoo Lounge, par Richards et surtout Darryl Jones). On y trouve aussi Billy Preston (orgue), Wayne Shorter (saxophone), Darrell Leonard (trompette), Jim Keltner (percussions), Don Was (piano, production), Matt Clifford (piano), Bernard Fowler et Blondie Chaplin (choeurs)...

Là où Bridges To Babylon pêche, c'est par sa longueur, plus d'une heure de musique, et franchement, très peu de bonnes chansons. Si Saint Of Me, Flip The Switch et Gunface peuvent le faire (même si je n'aime que la première citée, je reconnais que les deux autres envoient la patate), le reste, comme Already Over Me, Anybody Seen My Baby ? ou Might As Well Get Juiced, sont embarrassantes, surtout comparées aux chansons de Voodoo Lounge et A Bigger Bang (et mieux vaut ne pas les comparer à, par exemple, Sway ou If You Can't Rock Me, chansons des années 70 !). Le groupe, pourtant, semble en forme, c'est juste les chansons qui ne vont pas, elles sont banales, sans relief, sans intérêt.

Voici donc un triste recul pour les Stones. Après un album qui laissait présager d'un bon retour (Steel Wheels) et une confirmation encore supérieure (Voodoo Lounge), Bridges To Babylon est à désespérer. Heureusement que les Stones, 8 ans plus tard, parviendront à nous offrir un A Bigger Bang monstrueux (sans doute leur denrier, leur ultime album studio, ils se font plus tous jeunes, quand même - mais on peut espérer !), qui parviendra à faire oublier ce disque à la belle pochette, mais au contenu franchement insignifiant.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
et oui,"ils" en sont arrivés a un point ou seul le fric compte .on voit le résultat: ou est le rock dans cet album? "flip the switch" et puis plus rien! le seul morceau digne d’intérêt est un remake de "shattered" :gunface! pour le reste ,circulez ,y'a rien à voir! à éviter comme "dirty works","biggerbang" et un p'tit peu "undercover"....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)