undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mai 2015
Longtemps oublié des rééditions CD, ce mini-album 5 titres publié en avril 1983, est enfin disponible depuis 2004 grâce à l'initiative du label américain "Sympathy for the Record Industry". En 2009, c'est la compagnie de disques indépendante anglaise "Cooking Vinyl" qui le rééditera à son tour. A noter que ces 2 albums sont agrémentés de titres bonus : un concert enregistré à Genève le 18/03/1983 pour l'édition US et un concert enregistré à Zurich le 20/03/1983, pour l'édition anglaise.

Après avoir publié 2 albums, "Fire Of Love" (aout 1981) et "Miami" (septembre 1982), le GUN CLUB, enfin plutôt JEFFREY LEE PIERCE, commence à tituber sérieusement sous l'emprise de différentes substances interdites. Juste après les sessions d'enregistrement de "Miami", en juin 1982, le discret bassiste Rob Ritter quitte le groupe. Il est remplacé par la troublante Patricia Morrison qui restera au Club jusqu'en décembre 1984.
Pendant le "Miami Tour", le chanteur devient de plus en plus incontrôlable et les autres membres du groupe commencent à en avoir marre de supporter ses sauts d'humeur. Le groupe est rongé par d'incessants conflits internes et fin 82, le guitariste Ward Dotson et le batteur Terry Graham font leurs valises.

En janvier 1983, JEFFREY LEE PIERCE forme un nouveau GUN CLUB en recrutant 3 nouveaux musiciens : le batteur Dee Pop des BUSH TEXAS, le guitariste Jim Duckworth des PANTHER BURNS et le bassiste Jimmy Joe Uliana (Patricia Morrison n'étant pas disponible, elle rejoindra le groupe pour la tournée).
C'est donc ce nouveau line-up qui prend la direction du Blank Tapes Sudio à New-York pour enregistrer le nouvel album du GUN CLUB qui sera finalement un EP 5 titres.
Texacala Jones, la petite amie de l'époque de JLP, assure les chœurs et apparait dans le clip vidéo de la chanson "The House On Highland Ave".
La production est confiée une nouvelle fois à Chris Stein qui avait déjà œuvré sur l'album précèdent, "Miami". JEFFREY LEE PIERCE lui donne un coup de main à la production et vu les faibles moyens du groupe, les 5 chansons de "Death Party" sont enregistrées par Joe Arlotta en seulement 5 jours !!!!
Sur ce mini album, l'influence du blues, si présente sur "Fire Of Love" et "Miami", s'efface pour laisser place à un rock alternatif plutôt sauvage.
"The House On The Highland Avenue" ouvre les hostilités assez tranquillement, c'est Jeffrey Lee en personne qui joue du piano, la mélodie est superbe et après 2 ou 3 écoutes, le refrain lancinant de cette semi-ballade ne vous quitte plus.
Après ce 1er morceau, la tension ne va cesser de monter crescendo. Tout d'abord avec "The Lie", mais c'est surtout dès les premiers riffs acérés de "The Lie Of The World" que l'on se retrouve mystérieusement envouté par la voix de JEFFREY LEE PIERCE qui hurle son désespoir et son mal de vivre.
Le titre suivant "Death Party" est le plus violent. Le larsen et le tourbillon des guitares emportent tout sur leur passage et vous laisse groggy après 6 minutes intenses sans le moindre répit.
Le disque s'achève avec "Come Back Jim", un morceau qui a certainement hanté les nuits d'un certain Bertrand C, ex-chanteur d'un petit groupe bordelais. Cette chanson est une vertigineuse cavalcade psychobilly que n'aura certainement pas renié le regretté Erick Lee Purkhiser, plus connu sous le doux nom de Lux Interior.
Patricia Morrison, revient pour la tournée qui débutera en février 1983. Au mois d'aout, après une tournée aux USA, en Europe et au Canada, Dee Pop quitte le GUN CLUB. Il est remplacé pour quelques concerts par Terry Graham.
A la veille d'une série de concerts pour l'Australie, Jim Duckworth et Terry Graham laissent tomber l'affaire. N'ayant pas touché d'argent depuis un sacré bout de temps, ils flairent le coup foireux et rentrent à Los Angeles.
JLP contacte alors son vieux pote Kid Congo Powers qui vient de passer 3 ans avec les CRAMPS. Il réussit finalement à convaincre le Kid de partir avec lui et Patricia Morrison, pour l'Australie......
La 1ère date est reportée et pour la 2ème, JLP assure tout seul un show en acoustique.
Pour le reste de la tournée, c'est 2 musiciens australiens, le guitariste Spencer P.Jones (futur Beasts Of Bourbon) et le batteur Billy Pommer Jr. (The Johnnys) qui assurent l'intérim.
A la fin de la tournée australienne en octobre 1983, le promoteur ne versera pas le moindre dollar au groupe, ce qui finalement, donnera raison à Jim Duckworth et Terry Graham.
En novembre 83, Terry Graham revient au Club pour la 3ème et dernière fois. Pour compenser le départ de Jim Duckworth, JEFFREY LEE PIERCE assure de nombreuses parties de guitare sur scène.
En mars 1984, Jeffrey Lee Pierce, Kid Congo, Patricia Morrison et Terry Graham se rendent aux studios Ocean Way à Hollywood pour débuter les sessions d'enregistrement de leur nouvel album "The Las Vegas Story", mais ça, c'est une autre histoire.....

Retrouvez Jeffrey Lee Pierce et le Gun Club sur le Déblocnot' : ledeblocnot.blogspot.fr/
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2016
Tuerie totale! Qui a loupé ça à l'époque, a tout loupé! Et surtout c'est indémodable, à l'inverse de pas mal de cochonneries hasardeuses de la même époque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2010
Heureusement que l'on rééditer Gun Club car ça faisait trop lgtps
que je voulais ecouter ses merveilles !
Ces merveilles sont toujours d'actualité
Elles n'ont pas pris une ride !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,00 €
21,00 €
40,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)