undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
15
4,0 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Moins immédiatement séduisant que le tonitruant Whatever people say I am, that's what I'm not (2006), ce second album du groupe de Sheffield confirme cependant avec éclat l'incroyable talent d'Alex Turner. Les textes sont nettement plus percutants et le son moins lourd : hormis le titre d'ouverture, Brainstorm, l'influence de Nirvana, bizarrement passée sous silence par les commentateurs, s'est dissipée. Cette nouvelle galette est donc plus traditionnellement britannique : on retrouvera donc ici parsemées des citations des Smiths (Teddy Picker, The Bad thing), du ska de Madness ou des Specials (This house is a circus) voire (si, si) des Shadows - également originaires du Nord de l'Angleterre. Pour autant, le style des Arctic monkeys est distinctif et il faut vraiment ne pas connaître la musique pour ne pas noter cette vertu rare ces jours dans le rock britannique: leur originalité. Comme son illustre prédécesseur, Ray Davies, le petit Alex aura sous peu envie de mettre des cordes et des cuivres dans ses petites compositions : on attend la suite avec impatience. Meilleur titre : l'irrésistible Old yellow bricks.
22 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2007
Cet album est magnifique, il y a l'intelligence des Smiths, la vitriol du Clash, et les melodies de, euh, eux même, il y a les slows, il y a les fasts, tout ce qu'il faut faire est d'être anglais afin de comprendre les paroles marrantes, profondes et touchantes.

Il y a certains qui aimeraient pas cette disque, comme il y a ceux qui n'aime pas les Beatles. Peu importe.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2007
C'est sans conteste un très bon album, dans la même veine que le précédent, voire peut-être avec une meilleure finition. Donc ceux qui ont aimé le premier aimeront sans aucun doute l'ambiance du second. Un vrai régal pour les oreilles.

Un bémol toutefois sur la forme: à 15 euros l'album j'aurais apprécié de retrouver une

musicale COMPLETE, c'est a dire avec les PAROLES des titres, et non un album photo sans une seul bout de texte!! Les dessin c'est bien, mais en bonus.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2007
Ca faisait longtemps que je cherchais un disque récent qui soit du vrai rock anglais et voilà je l'ai trouvé!!!Les arctic monkeys nous livrent là un très bon opus dans le genre,avec Alex Turner qui chante un peu dans la lignée de John Lennon ou de Liam Gallagher,d'Oasis, avec un accent anglais beaucoup plus gras;c'est donc bien du rock anglais tout ce qu'il y a de plus anglais.Maintenant,au niveau de la musique en elle-même,bien que les mélodies puissent être un peu rasantes sur les bords(parfois),les arctic monkeys nous livrent là un formidable opus dans le genre British rock démentiel et que je conseille à tous les fans du genre.Il y a plus de ballades que sur leur opus précédent et il est un chouia moins bien dans l'ensemble, mais il vaut quand même le détour!(si vous aimez le Rock bien hard qui gueule, genre prédominant de l'album)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2010
If You Were There, Beware, meilleure chanson de FWN !
Intro avec le riff qui dépote, puis c'est tranquilou mais tout de même un peu tendu, et ça reprend sévère avec les "haaaa" fantomatiques, suivi de la mélodie "chateau hante", et ça fini à fond sur le riff d'intro. Tout ce cheminement me rend fou, juxtaposer les moments calmes et forts avec autant d'adresse, quelle classe.

Il y a souvent cela par exemple sur 505 ou D Is For Dangerous.

Des morceaux comme Teddy Picker, Old Yellow Bricks (groovesque <3) ou bien sur Brianstorm qui sont éxaltants finissent de faire de Favourite Worst Nightmare mon album favori des Monkeys.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2015
Déçu j'en avais tellement entendu parler que je m'attendais à nettement mieux, ils ont encore du du boulot pour la arriver à la cheville, des groupes mythiques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2014
Moins speed que le premier album mais pas moins bon juste plus abouti. De très bons morceaux avec de très bonnes mélodies qui de plus vieillissent bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2007
Suite au nombreux articles écrits sur eux dans la presse rock, je me suis interessé à cet album. Un constat: du bon rock anglais rien à dire hormis la durée de 34 min qui est à mon sens trop court pour de la musique de cette qualité
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2007
Un album excellent. Plus mélodique que le précedent, les artic monkeys ont cependant su conservés leur style trés brut qui les as révélés. Je viens à peine d'acheter l'album et je l'ai déjà écouter 3 fois. Pourtant même si Brainstorm, do me a favour ou encore fluorescent adolescent sont plus qu'excellentes elles ne valent pas I bet you look on the dance floor ni Perharps a vampire is a big strong but...

Mais je le recommande grandement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2007
Annoncer pour beaucoup comme la révélation rock anglais de l'année 2006, arctic monkeys nous avait agréablement surpris sur leurs premier opus.On pouvais crainde que le deuxième opus soit un pétard mouillé vu le peu de temps d'intervalle entre les 2 albums. Mais quand on met favorite worst nightmare dans notre lecteur cd on est sous le charme. Des la première note de brianstorm au sublime dernier morceau 505 on admire cet quatre anglais d'a peine 20 ans. Alors que whaterver people say.... péchait sur la longueur (surtout au milieu de l'album), favorite worst nightmare est plus homogène.Pour ma part, je retiens if you were there beware, 505, old yellow brick et do me a favor.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
9,99 €
5,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)