undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 septembre 2006
Soundtracks n'est pas vraiment un album. C'est l'agrégat de divers morceaux composés pour des films d'avant-garde, et publiés en LP pour satisfaire la maison de disques après le succès (très) underground de Monster Movie. C'est l'adieu au groupe du chanteur Malcolm Mooney, sérieusement dépressif à ce moment-là, et qui chante encore sur deux morceaux (le blues flippé "Soul Desert" et la ballade jazzy curieusement apaisée "She Brings The Rain"). Au-delà, le son classique du groupe se met en place avec l'arrivée de l'exentrique Japonais Damo Suzuki, qui se fait ici, la plupart du temps, caressant, étrangement nostalgique et bougrement insinuant. Une jolie poignée de chansons: le mid-tempo strident "Deadlock" et sa guitare hurlante, et des mélodies imparables, discrètement ténébreuses, servies par les accompagnements les plus cools de l'époque, mélange de groove implacable et d'ambiances désenchantées (Tango Whiskyman, Don't Turn The Light Leave Me Alone: ici notamment, l'influence sur Radiohead est évidente, avec en plus la grâce de très grands musiciens). Et surtout, le long "Mother Sky", la jam ultime avec son beat inhumain, ses solos hyperviolents et décalés à la fois, ses harmonies vocales impondérables. Et CE SON DE LA SECTION RYTHMIQUE!
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2016
J'ai eu le privilège de voir CAN en concert à l'Olympia il y a bien 40 ans, ce fut pour moi une claque monstrueuse, certainement le meilleur sur scène que j'ai vu. Et j'en ai vu sauf les Doors et Hendrix malheureusement .
Ce disque est fabuleux du début à la fin, l'apothéose est "Mother Sky" 14 mn de folie totale , une rythmique hallucinante sur laquelle j'ai bien plané au célèbre "Gibus".
Allez-y les enfants achetez les yeux fermés, c'est du grand art.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)