undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 HPALLL Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
7
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juillet 2005
En 45 minutes, M Gentil Bonhomme passe en revue les influences musicales qui l'ont forgé. Flashback sixties donc mais sans nostalgie.
Des Stones aux Who en passant par les Beatles, il s'offre un revival accompagné par le même band de jouvenceaux qui l'accompagne sur scène depuis 3 ans.
Tour à tour rock « Woman of mass destruction », « Your only worst enemy », rythm and blues « Perfect », « Sunset babies », folk même avec « The saga of Jessie Jane », sans négliger la modernité avec « Stand » un rap tout ce qu'il y a de correct, le papi du glam rock horrifique nous gratifie d'un album bien troussé. Certes moins métal et conceptuel que les 2 derniers opus. Mais puissant et bougrement efficace!
Un bon album pour les afficionados comme moi! Tout aussi bon pour les petits nouveaux qui ne connaîtraient l'artiste qui depuis longtemps a pactisé avec Belzébuth et sa cohorte sympathique de mauvais garçons... Et que Dieu ne sauve surtout pas mon âme!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
il semble que cela soit devenu une habitude chez Alice Cooper: Faire des albums par paires. Hard FM avec "Trash" et "Hey ! stoopid", Metal indus pour "Brutal planet" et "Dragontown", et enfin "Dirty diamond" qui, sans tout à fait lui ressembler, n'en reste pas moins un album très proche de "The eyes of AC".
On demeure donc en territoire Rock seventies, avec toute fois une raisonnance moins portée sur le côté sale, urgence Punk ou Rock garage de "The eyes of AC".
Cette fois ci, Alice nous offre, le temps de 2-3 morceaux, un album aux forts relents Stonien, allant même jusqu'à piocher, au détour d'un titre ("Dirty diamonds"), dans le catalogue du Sab' (son riff n'étant pas sans rappeler celui de "Paranoïd"). Pas très original tout ça !
Heureusement si ! "Dirty diamond" peut justement s'en orgueillir d'une bonne dose d'originalité en proposant de nombreux titres ou Alice Cooper se montre sous un aspect fort peut commun.
Sur un tempo léger, comme cette Folk song aux accents Country ("The saga of jesse Jane"), la voix d'Alice Cooper y est tout simplement méconnaissable. De même, la ballade "Pretty Ballerina", sa flûte traversière posée sur la voix douce et caressante de "Mister gore" s'avère toute aussi surprenante. Aux travers de ces 2 derniers exemples, voici sans doute ce qui caractérise le mieux cet album: L'originalité dans toutes ses variations. N'oublions pas qu'Alice Cooper, en grand illusionniste qu'il est, aime jouer avec nos nerfs, avec nos âmes, et tout ce qui tombe entre ses mains. Les cartes, c'est encore et toujours lui qui les distribue.
Ce disque, s'il ne va pas forcément dans le sens que j'avais espéré, n'est donc pas (et de loin) ce que je préfère chez l'artiste. Mais grâce à ce fichu "savoir faire" (dont je ne cesse à chaque chronique de faire l'éloge), je m'interdit de critiquer abusivement ce disque, qui de toute façon, face à la concurrence, se tient une nouvelle fois dans le haut du panier.

Chapeau ! Mister Nice Guy. 15/20
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2005
Et voilà encore un album magnifique, indispensable. Les bons gros riffs sont là, et la subtilité aussi. En plus, quelques titres dans des genres auquels Alice ne nous avait pas encore habitués. Le tout est une petite merveille, à découvrir au plus vite! VIVE ALICE!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2015
retour au sources d un rock bien carre comme a l époque de billion dollars babys magnifie par l excellent guitariste de l époque rick hunter ;ici la jeune génération a pris le relais mais le vieux chante toujour aussi bien ca decoiffe!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2014
J'ai découvert récemment cet album, c'est le dernier "welcome 2 my nightmare" qui m'a fait me repencher sur Alice Cooper. En completant ma collection de ces oeuvres essentielles que sont "Billion Dollar Babies", "school's out", welcome to my nightmare" ou encore "the last temptation" je suis tombé sur ce "Diamond eyes" dont j'ai vu la chanson titre dans un DVD live explosif du Coop. Le son est 100% pur rock, les chansons s'enchainent sans temps mort. Un son parfois plus Rolling Stones que hard rock, mais l'énergie est bien au rendez-vous. Les chansons inspirés, la ballade "The saga of Jesse Jane" est indispensable dans un style un peu country pop, la reprise de "pretty Balerina" ferait jurer que c'est une chanson d'Alice Cooper, "six hours" continue de nous plonger dans les 70's. Les quatres premières chansons prouvent à quel point Alice Cooper est un classique du rock à la manière d'un T-Rex ou David Bowie en plus musclé. Mais le plus important c 'est que cet album est composé d'excellentes chansons ("zombie dance", "sunset Babies", "run down the devil"). Les musiciens jouent à la perfection l'ambiance rock 70's choisi ici et qui vu l'influence d'Alice Cooper sur le rock de cette époque là, est un pur plaisir. En final, la participation surprenante et Réussi du rappeur Xzibit rappelle qu'Alice Cooper est bien dans toutes les époques avec n'importe quel style musical. Celui-ci est à mon humble avis, l'un des. 5-6 meilleurs albums d'Alice, peut-être son meilleur des années 1990-2010.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2012
Alice Cooper nous livre ici un très bon album de rock moins hard, moins heavy que d'autres de ses productions.
Si les puristes crieront à la trahison, je trouve personnellement le résultat assez harmonieux et diversifié ; commercialement plus accessible, il explore avec bonheur différents côtés du rock avec des morceaux plus lents et différentes références.
Pas révolutionnaire, loin de là, mais agréable à l'écoute !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2012
rien à dire le CD est bien comme le vendeur me l'a décrit le son est bon la pochette est en bon état
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)