undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
6
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:16,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

LE NEUVIEME JOUR est un film réalisé en 2004 par Volker Schlondorff, dont j'ignorais l'existence (jusqu'à sa diffusion télé) et dont la distribution à l'époque avait du être très discrète. Deux ans plus tôt, Costa-Gavras, sur un thème similaire, avait sorti AMEN, qui lui, avait eu un certain retentissement dans les médias. Ce qui expliquerait les choses...

L'intrigue, tirée d'une histoire vraie, met en scène un prêtre catholique luxembourgeois (Henri Kremer) enfermé à Dachau, dans le quartier réservé aux ecclésiastiques. Les responsables SS lui octroient une permission de neuf jours, pour revenir au Luxembourg, rencontrer le lieutenant Gebhardt à la kommandantur, qui lui propose le marché suivant : mener à bien une mission auprès de l'Eglise, contre la libération des prêtres de Dachau. S'il refuse, ou échoue, tous seront fusillés.

Au centre de ce drame, se trouve la question de la responsabilité de l'église catholique durant la seconde guerre mondiale, et plus précisément, les relations contreversées entre le Vatican et le régime nazi (lire aussi cet ouvrage Pie XII et la Seconde Guerre mondiale) Contrairement à Costa-Gavras, qui, fidèle à son style de narration, avait eu recours aux attributs du thriller, Volker Schlondorff, lui préfère le drame intimiste. LE NEUVIEME JOUR est un film à thèse, certes, qui s'attache de très près aux personnages du prêtre et du nazi, à leurs consciences, mais parvient à ne jamais être ennuyeux ni trop démonstratif. C'est un film juste, grave, sur un point d'histoire qui ne l'est pas moins.

Le lieutenant Gebhardt est lui aussi croyant, ancien séminariste, diacre, a choisi l'uniforme nazi pour prêcher la bonne parole dans le Reich. Ses conversations avec Kremer n'en sont que plus passionnantes. Kremer doit-il être un traître ? Comme Judas le fut ? Et comme lui fait remarquer Gebhardt, sans Judas, point de Jésus crucifié, donc point de christianisme...

Schlondorff opte pour une mise en scène sans esbroufe, précise, la tension dramatique est bien présente, les faits et le contexte sont exposés clairement, les premières scènes à Dachau sont terribles et explicites. Les deux comédiens sont excellents, Ulrich Matthes, le visage émacié, les orbites creusés, erre en soutane comme un fantôme, traumatisé par son internement, la conscience écartelée par l'ignoble jeu auquel on veut le faire participer.

Un film intéressant, intelligent, réussi.
77 commentaires| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2013
Tandis qu'un prélat est interné dans un camp de concentration, des commanditaires nazis lui propose neuf jour de permission pour retrouner dans son Luxembourg natal de sorte à demander à l'évêque luxembourgeois de prendre parti pour le nazisme et de quitter la résistance. Avec des dialogues profonds sur le pouvoir de la foi et de la raison contre les idées qui ignorent des notions de piété et des images fortes des conditions de vies des déportés, ce film retrace des événements vrais avec une précision et une sensibilité rares.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2014
Un grand film ! a voir absolument. une histoire incroyable et un témoignage fantastique. l'acteur principal incarne à la perfection cette histoire réelle
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2014
Très bon,
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2010
C'est à voir car nous sommes désinformés sur cette période comme je l'ai été sur les guerres de Vendée en 1793.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2010
Cette histoire est très touchante et reflète bien l'état d'esprit qui régnait dans cette période de la guerre.
Les acteurs jouent très bien.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €
10,99 €
12,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)