undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
5
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:20,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 juin 2010
Comment apporter quelque chose de nouveau à ces si précieux instants musicaux, après que s'y soient attaqués des gens tels que Heifetz, Grumiaux, Menuhin, Szerynk ou Milstein ? C'est la question assez décourageante que doit se poser tout interprète, aussi talentueux soit-il, au moment d'en enregistrer une nouvelle version.
Isabelle Faust s'attaque courageusement au challenge. Elle choisit délibérément de faire profil bas. Pas de fioriture, pas de personnalisation, juste une interprétation dépouillée, très technique, où la beauté formelle cherche à égaler la pureté d'une prise de son éthérée.
Pour corser le défi, elle s'attaque bille en tête au monument des monuments, la partita en Ré mineur BWV 1004, celle qui contient la fabuleuse, la grandiose, l'impossible chaconne, probablement le trésor absolu de la musique, et peut-être même tout simplement, la quintessence du génie humain... Près d'un quart d'heure, seule avec son violon, dans un combat sans merci avec le mystère ineffable de l'âme.
Mieux vaudrait ne pas comparer avec les glorieux prédécesseurs. Dans ce cas on dirait que le résultat est splendide, tant l'exécution révèle d'équilibre, de sûreté et de grâce.
Pour tout dire, je n'ai pu résister à réécouter deux versions dans des styles très différents : celle baroqueuse de Sigiswald Kuijken datant de 1983 (Sonates & Partitas pour violon seul BWV 1001-1006), et celle de Nathan Milstein gravée en 1975 et remastérisée en 1998 (Jean-Sébastien Bach : Sonates & Partitas pour violon seul). Face aux rugosités un peu triviales du premier, je choisis Faust, dont le rendu est vraiment beaucoup plus pur et aérien. En revanche, j'avoue conserver une tendresse pour l'incomparable maitrise et la vertigineuse force suggestive émanant de l'enregistrement réalisé par Nathan Milstein, qui reste à ce jour selon moi la version définitive de ces chefs-d'oeuvres.
Même si je dois reconnaître qu'Isabelle Faust est loin d'avoir démérité...
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2011
Ce CD de Bach est tout simplement sublime.De plus Isabelle Faust joue à la perfection ces morceaux qui sont d'une grande complexité.Ce CD surpasse tout ce que j'ai entendu au violon.
Je l'ai même offert à des amis.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2010
J'écoute depusi des années ces partitas par els plus grands : Grumiaux, Milstein, Perlman, Kremer. Chacun a une vision, un souffle qui donne à l'oeuvre une lecture à chaque fois surprenante.

La seule surprise ici est l'absence de surprise. L'interprète répondra qu'elle a justement voulu ne pas surprendre, avoir un son pur, certainement très proche de ce que Bach entendait et voulait. Peut être et sans doute même.

Mais alors l'interprète ne doit plus exprimer ce qu'il pense ? Il doit faire preuve d'un purisme qui l'honore mais qui ne contribue pas d'un point de vue humain ? Dommage.

Allez, on se lâche. C'est parfois presque poussif... (La Chaconne de la Partita II...)Peut être faut-il avoir BEAUCOUP vécuy et souffert pour jouer cette musique qui ets peut être la quintessence de la musique classique occidentale ? Je le pense.

Allez, je fais le bougon : je retourne écouter Milstein...
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2010
Une interprétation superbe à la fois sobre et pleine de sensibilité. La virtuosité est ici au service de l'émotion.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2010
Très profonde interprétation avec beaucoup de liberté, de rythme et une sonorité exceptionnelle.
On y danse, on y médite. uperbez
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)