Cliquez ici Cliquez ici CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
1
3,0 sur 5 étoiles

1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 13 mars 2013
Suite à l'excellent "Conquerors of the Armageddon", les frères Kolesne enchaînent l'année suivante avec "Ageless venomous" le mal aimé.

Pourquoi? Eh bien d'une part parce qu'il reprend la recette qui a fonctionné pour les deux albums précédents à la lettre, soit du gros blast linéaire et des riffs qui commencent à sentir un peu le réchauffé.
Mais aussi, et surtout, parce que l'album a un son atrocement faible, les brésiliens n'ayant pas opté pour le producteur Andy Classen comme pour l'album précédent.
Le son de batterie en carton est mythique -la double pédale, hahahaha!-, sans doute une des productions les plus calamiteuses en brutal death.

Du coup, même les compos inspirées, comme l'excellente instrumentale "Serpents Spectres" qui montre tout le savoir-faire des brésiliens, sonnent irrémédiablement plates comme des crêpes.
Toute la puissance de feu habituelle semble s'être évanouie, et avec elle toute la hargne et la haine du groupe.

Un gros point noir dans la discographie de Krisiun, qui se sont heureusement rattrapés par la suite.
22 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)