undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
47
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juin 2011
Je ne m'attendais pas forcément à grand chose avant de visionner ce film mais le thème ainsi qu'un casting plutôt intéressant m'ont convaincu de me laisser tenter. Et je ne l'ai vraiment pas regretté !

D'abord, l'excellente surprise de l'image : quelle qualité, quelle fluidité dans les plans, quelle "photo". L'image est vraiment sublime. Il faut dire que je sortais d'une cure de Lars Van Triers (que pourtant j'apprécie malgré son délire sur le "Dogme"), mais que ça fait du bien de retrouver un tel esthétisme, une telle minutie dans les plans ! Ensuite les acteurs, très crédibles, jouent parfaitement leur rôle : mention spéciale à Jared Leto qui m'avait déjà conquis dans Requiem for a Dream et qui prouve une fois de plus tout le talent dont il déborde. Enfin le scénario et la mise en scène, là je peux comprendre qu'on aime ou qu'on n'aime pas. Quoi qu'il en soit ça ne peut pas laisser pas indifférent. L'exploration habile de la branche des possibilités du devenir représente pour moi un exercice oh combien intéressant et surtout extrêmement réussi. Le film est long, pourtant je ne me suis pas ennuyé une seconde. J'ai particulièrement apprécié les phases ou Jared Leto, tel un professeur d'université perdu sur un plateau TV, discerte sur les paradoxes de l'univers, la finalité humaine ou la réversibilité du temps.

Alors certes, on perçoit certaines inspirations au fil du projet, de Lynch à Memento, en passant par Ridley Scott (Blade Runner) mais qui peut se targuer aujourd'hui de n'avoir subi l'influence d'aucun autre réalisateur ? Je trouve les commentaires négatifs particulièrement axés sur des comparaisons, relativement injustes, d'autant que mettre la note minimale à ce film le rabaisse au niveau des bouses cosmiques à la Transformers 58. La seule critique personnelle que j'émettrai concerne la musique, volontairement rétro par moment, mais pour moi trop caricaturale au point qu'elle nous "sorte" un peu de l'ambiance particulière du film.

En bref, je recommande ce film à tout le monde. Une expérience qui en envoutera sans doute beaucoup, et qui en laissera d'autres plus perplexes, mais de grâce restez objectifs et ne rabaissez pas ce film à une grosse production insipide aussitôt consommée, aussitôt oubliée... Je trouve cela extrêmement dommage, voire dommageable pour le cinéma, que de tels projets aient été un fiasco commercial qui vont orienter inexorablement les capitaux vers les gros blocks busters moisis qui rapportent un maximum :(
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2010
Un très joli film, mais pas seulement.. Ce n'est pas un film d'action et pourtant.. Les effets spéciaux sont à couper le souffle, le film est réellement magnifique graphiquement, les couleurs sont bien choisies, les jeux de caméras sont bien faits un film intimiste qui n'a pourtant rien à envier aux grosses productions comme Avatar, en tout cas visuellement.

L'histoire maintenant, à l'heure où la violence, le sexe, le crime sont devenus monnaie courante dans le paysage cinématographique actuel, ce film déteint et nous propose une jolie histoire pleine de bons sentiments, de recherche sur soi même, sur les choix qui définissent notre vie.. Bref un très joli film à mi-chemin entre "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" et "L'effet papillon".

Ce film pourra en décourager certains par sa complexité, il sera peut être nécessaire de le revoir au moins une fois, mais il est difficile de ne pas être totalement séduit par le jeu des acteurs: Mention spéciale à Jared Leto qui joue à la perfection une pléiade de versions différente de son personnage de base avec une envie et une conviction qui ne laissera personne indifférent.
Les personnages féminins ne sont pas en reste, Sarah Polley et Diane Kruger sont époustouflantes.

La bande originale (Ecrite, et jouée par le frère de l'auteur/réalisateur) est tout aussi sublime.

Les bonus du Blu-Ray sont à la hauteur du film: 40min de Making-Of, version longue (2h38) et version courte (2h19) du film et une grosse série de scènes coupées au montage.

Bref 15€ pour un grand film à garder dans sa vidéothèque.
22 commentaires| 48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2010
"Mr. Nobody" est l'équivalent de "Toto le Héros" à la puissance 10 : plus de moyens, plus de créativité, plus de couleurs, plus de beauté, plus de maîtrise, plus d'humour, plus de tristesse...

"Mr Nobody" est une expérience audio, visuelle, émotionnelle et temporelle unique, sensible, bouleversante. Cinéfile depuis 35 ans, cela fait des années que je n'ai pas pleuré et rit à la fois autant. Pleurer de rire. Et je suis pourtant vraiment exigeant.

Cette expérience se déroule sur tellement de niveaux qu'il est impossible d'en apprécier la perfection, la richesse qui se dégagent à la première ou deuxième ou troisième fois qu'on le voit.

Le plus étonnant reste cette absolue maîtrise du temps, à la fois dans le déroulement de l'histoire, impossible à décrire mais à la fois parce que "Mr Nobody" déborde largement des 2 heures 35 pour s'étirer sur une vie. A la manière d'un film 3D, les images sortent du cadre figé de l'image en 2D de l'écran. Les émotions se libèrent du cadre linéraire de la vie ordinaire.

Il faudrait un livre entier pour décrire les menus et grands détails qui font de ce film un chef d'oeuvre comme une peinture ou une sculpture unique qui vous marque à vie.

Monsieur Van Dormael, je ne sais pas comment vous exprimer ma gratitude et vous remercier pour cette merveille et j'en ai encore les yeux rouges...

Vous pensez avoir tout vu ? S'il vous plaît, achetez ce DVD/BR, la vie redevient belle avec Mr Nobody, soutenez le cinéma de qualité ! Le BR rendra évidemment justice au film grâce aux détails supplémentaires et à l'excellent qualité de son.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
Après Toto le héros (1991) et Le huitième jour (1996), le cinéaste belge Jaco Van Dormael a attendu treize ans avant de réaliser son troisième long-métrage. Alors que le Festival de Cannes sélectionne quantité de navets, Mr Nobody (2009) a été refusé en sélection, mettant en danger sa sortie en salles, repoussée de plusieurs mois pour sortir discrètement en janvier 2010. Le scénario, fruit d'un travail quotidien pendant six ou sept ans, a dû être repris à la demande des distributeurs. Comme jadis Dans la peau de John Malkovich, l'édition DVD (Fox Pathé Europa) lui permettra peut-être de devenir un film culte au fur et à mesure des années. Car Mr Nobody échappe à la logique du cinéma de papa et fiston réunis, celui que nous infligent tant l'entertainment américain à destination des adolescents du monde entier formatés sur leur modèle et les balourdises hexagonales dont les ficelles ressemblent à des cordes à nœuds. Ce n'est pas non plus le cinématographe de grand-papa, même si l'invention plastique n'a rien à envier au temps du muet, car Mr Nobody est une autre manière de voir un film, si personnelle qu'elle n'augure pas même le cinéma de l'avenir. On peut éventuellement le rapprocher de l'excellent Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry ou de l'épouvantable L'étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher, en termes de préoccupations scénaristiques.
Impossible à raconter sans gâcher le plaisir du futur spectateur, Mr Nobody, 2h17 avec des comédiens anglophones, est un film d'anticipation, de construction complexe, basé sur les principes d'incertitude et les théories de Schrödinger, ce qui fit dire à des jeunes spectateurs qu'il s'agissait d'un film quantique ! Puisqu'il faut une explication à tout, la psychanalyse viendra au secours de la science pour justifier des univers parallèles que composent nos possibles "tant qu'on n'a pas choisi". Les images, les effets spéciaux, les décors sont à la hauteur de cet ambitieux projet qu'ils servent avec intelligence. Le recours à de nombreuses citations musicales sont justifiées par le propos et Jared Leto est formidable dans son rôle à transformations. J'en ai déjà trop dit, il vaut mieux vous souhaiter le plaisir de la découverte...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2012
En tant que cinéphile, c'est le film qui m'a le plus marqué dans toute m'a vie. En tout cas, il mérite d'être regardé et qu'on donne son avis (favorable comme défavorable).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2011
J'adore l'Histoire et la Maestria de ce Film qui a malheureusement raté son envol...

Le Bluray est un Régal, pour les Images superbes (5/5) et des trucages de Ouf, une Définition Sidérante, un Son et une Musique qui vont de concert (5/5) et surtout les Deux Versions de ce Film Magnifique.

Si vous aimez la SF et les Belles Histoires... Jetez-vous sur ce Bluray !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2015
Si l'on enlève de la liste de sa filmographie Requiem for a Dream - Mr. Nobody est bel et bien LE meilleur film de Leto:
scénarii de malade, type de film totalement unique, qualité graphique, jeu d'acteur, profondeur du récit.

Un film qui n'a pas trouvé le succès escompté de façon injuste alors qu'il est parmi les plus grands. à voir et en Blu-Ray.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le scénario ultra-compliqué de ce superbe Mr Nobody part d’une idée déjà explorée dans Pile & face: le personnage principal est confronté à une situation avec deux alternatives (suivre sa mère ou rester avec son père), qui vont ensuite elles-mêmes se ramifier. Mais finalement les différentes vies du jeune Nemo Nobody vont tourner autour des trois femmes possibles de sa vie, décrite à grands coups de flashes-back alternatifs dans un montage non chronologique éclaté sur des époques très différentes. Oui, il faut mobiliser son attention pour ne pas perdre le fil (un peu à la manière d’un Memento), mais si vous avez quelques neurones, alors ce qui est avant tout une ambitieuse histoire d'amour ne pourra que vous toucher. La réalisation est magnifique, comme d’habitude avec Van Dormael (Le huitième jour,Toto le héros) et les images éblouissantes.

Côté acteurs, Jared Leto (Requiem for a dream,Lord of war,Fight club,Panic room) était attendu au tournant et ne déçoit pas, et Pascal Duquenne fait, comme d’habitude, une apparition, très rapide cette fois-ci. Révélation du film : le jeune Toby Regbo, auquel on prédit une grande carrière d'acteur, qu’il consolide peu à peu avec Someday this pain will be useful to you et Uwantme2killhim?.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2014
Tout a déjà été dit sur ce Film avec un "F" majuscule. Il est classé à côté des films de Terry Gilliam dans ma dvdthèque.
Un pur moment de bonheur, un auteur qui ne prend pas ses spectateurs pour des moutons de Panurge.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2014
Ce film est excellent.

Le pari scénaristique est risqué et perdra sans doute pas mal de monde en route, mais comme dit le dicton : "La fin justifie les moyens".
Ce film est un pur chef d'oeuvre et en plus, d'un réalisateur Belge :)
Les plans images sont souvent excellents (un peu moins les parties futuristes) et le scénario est au même niveau.
Ce film a tout ce que l'on peu retrouver dans les meilleurs films Japonais (plan fixes, lenteur maitrise, ampatie du spectateur,...)

Je dirais juste : ayez la patience d'aller jusqu'a la fin, vous ne le regretterez pas, le visuel n'est pas tout et tout à un sens...
Je le recommande -comme d'habitude- en VO. Le travail de voix de Jared Leto étant impressionant (cfr le Making Of)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,98 €
21,37 €
13,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici