Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
36
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Vidéo :
Poséidon nous est proposé chez Warner sous un transfert globalement efficace. Il s’agit d’un encodage VC-1 au débit plus que convenable de 25489 Kbps de moyenne. La définition se veut réellement poussée et le piqué de l’image ne déçoit pas si l’on prend en compte le caractère très problématique des différents locaux traversés par les personnages. Car sous des environnements clos, un éclairage ambiant minimisé et une confusion associée à une montée des eaux, difficile de s’attendre à une précision 100% clinique. Mais pas de déception pour autant. La colorimétrie est riche et se nuance au fil de la narration avec des tonalités évoquant luxe, chaleur et feu, et laissant place au bleu profond et purificateur associé à la montée des eaux. Quelques plans noyés présentent une définition moins poussée, mais dans l’ensemble l’image conserve une honnête vivacité. Le rendu argentique est préservé grâce à une granularité tenue en réserve mais lisible, et cela dès la première séquence. C’est un transfert efficace et qui se positionne parmi les standards de l’éditeur.

Audio :
La VO, même si présentée en DTS-HD Master Audio (16-bit) se montre assez conventionnelle tout de même. Là où on était en droit d’attendre une bande son spectaculaire et ambitieuse sur le plan multi-canal, on se retrouve rapidement devant un spectacle, certes vigoureux durant certains passages (et il faut dire que le contraire aurait été surprenant vu la taille de la vague scélérate et l’envergure du navire), mais qui manque d’originalité pour se montrer réellement convaincant voire impressionnant. Là où le mal blesse : la scène arrière, qui se montre presque totalement inaudible… Si active durant les moments opportuns, elle peine considérablement à se montrer infiltrante car noyée le plus souvent par l’énergie déployée sur l’axe frontal. Même lorsque le navire subit les nombreux contre-chocs de la vague scélérate, aucun effet ne semble sur la scène arrière se détacher de manière à susciter un sentiment d’enveloppement surround pertinent. Il faut donc se contenter d’un spectacle essentiellement frontal.
Heureusement, nous n’avons pas à déplorer sur ce registre un manque de vigueur. Lors des séquences explosives, on nous propose bel et bien un amoncellement de sonorités pouvant susciter une impression spontanée d’énergie. On redécouvre donc une bande son relativement ample et dynamique sur l’axe frontal. Les différences VO (DTS-HD) et VF (DD 448Kbps) se montrent assez phénoménales. Le registre grave ne déçoit pas, ce qui est un bon point. Mais il ne descend jamais à des profondeurs abyssales, se contentant d’appuyer les nombreuses explosions offertes sans faire preuve d'une outre-mesure ténacité. L’arrivée de la vague par exemple aurait pu être associée à un renfort de basses ultra-profondes ce qui n’a pas été forcément le cas. Les voix originales restent heureusement clairement retranscrites et intelligibles. On peut résumer les choses de la manière suivante : un spectacle audio qui, à défaut de nous submerger, se montre bien classique.
Côté VF : que dire ? A nouveau du Dolby Digital 5.1 surcompressé… et en plus en 448kbps... Quelques secondes suffisent pour constater la vague d’écarts séparant la minuscule VF et la VO proposée en DTS-HD Master Audio. Mais quand est-ce que Warner comprendra que les français veulent du DTS-HD sur les VF ?

Bonus :
Poséidon : Un navire sur le plateau (SD – 22.42 minutes)
Retour sur l’œuvre originale datant de 1972 avant d’aborder le style et les choix opérés pour ce présent film par le metteur en scène Wolfgang Petersen. On met ensuite l’accent sur la taille véritablement monumentale des décors. Les acteurs sont interwievés et reviennent aussi sur leur expérience, fortement énergique, sur les plateaux. Le document ne fait pas l’impasse sur le travail effectué au niveau des costumes et bien sûr la supervision des effets spéciaux.
Journal de bord (SD – 12.22 minutes)
L’assistante du réalisateur Wolfgang Petersen nous présente les plateaux, le personnel composant l’équipe et la manière par laquelle se décompose le tournage d’un film aussi gigantesque que Poséidon.
Poséidon : à l’envers (SD – 10.45 minutes)
Retour à nouveau sur le tournage, le gigantisme des décors et les effets spéciaux.
2006 History Channel: Rogue Waves : The Sinking of Poséidon (SD – 28.37 minutes)
C’est un document de nature scientifique revenant sur le phénomène des fameuses vagues scélérates.

Conclusion :
Poséidon est une édition que l'on qualifiera de satisfaisante. Le transfert somme toute se montre très correct et l'éditeur a offert une piste en version originale DTS-HD, qui certes peine à se montrer infiltrante sur l'axe surround, mais parvient grâce à une envergure frontale de belle tenue, à se montrer relativement énergique. Dommage que Warner se limite à nouveau à du Dolby Digital 5.1 pour la VF car les différences sonores entre les deux sections se montrent ici pour le moins phénoménales.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2013
Deux ans après Troie, Wolfgang Petersen renoue avec le grand spectacle, en mettant en scène Poséidon, remake de L'Aventure du Poséidon, sortie en 1972.

L'histoire, simple mais percutante, traite du paquebot Le Poséidon, renversé par une vague géante. Un petit groupe de passagers tentera alors d'atteindre la surface, en remontant à travers les différents niveaux du bateau... et en bravant milles dangers !

Réunissant un excellent casting (Kurt Russell, Josh Lucas, Richard Dreyfuss, Kevin Dillon, André Braugher et Fergie en guest-star), Wolfgang Petersen parvient à réaliser un film catastrophe terriblement prenant. Pourtant, ce dernier ayant eu une durée imposée de 1h30, l'exercice s'avérait périlleux. Mais le réalisateur, mettant en œuvre tout son savoir-faire, parvient, d'une part, à rendre relativement crédibles ses héros en usant de demi-mots plutôt que de longues scènes d'expositions (durée oblige), et, d'autre part, à livrer un long-métrage duquel la tension n'est jamais absente. Car une fois passées les scènes d'introduction, concises mais révélatrices des personnalités des personnages centraux, la catastrophe nautique donne lieu à des scènes terriblement anxiogénes, les péripéties s'enchainant sans aucun temps morts. Difficile dès lors de ne pas éprouver stress, tension et claustrophobie devant Poséidon, les périls à affronter au cœur de cette immense coque métallique en train de sombrer arrivant à un rythme réellement effréné !

Enfin, les effets spéciaux, magnifiques, constituent l'une des forces primordiales du long-métrage. Mais ces derniers ne seraient rien sans le talent de Wolfgang Petersen à les filmer. Usant de prises de vue aussi superbes qu'efficaces et de travelling démentiels (la scène du générique d'introduction est à elle seule un summum), le réalisateur nous offre un remake qui, sans atteindre le niveau de développement psychologique de l'original, n'en est pas moins un spectacle réussi, tant sur le plan technique qu'immersif. Comptant également dans sa filmographie Das Boot et En Pleine Tempête, Petersen se classe donc, avec Poséidon, parmi les meilleurs metteurs en scène de l'océan et de ses dangers.

A ce tire, il est par conséquent fort regrettable que Poséidon ait été un naufrage commercial lors de sa sortie, et que la présente édition dvd soit des plus basiques. Un making of conséquent aurait été en effet des plus intéressants !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2015
"Poséidon", sorti en 2006 et réalisé par Wolfgang Petersen (Le réalisateur de "Troie", "En pleine tempête", "Dans la ligne de mire", "Alerte!", "Le bateau" et "Air Force One" entre autres...), est le Remake d'un film culte du même nom sorti en 1973 avec Gene Hackman. N'ayant pas vu le film original, je ne peux pas dire si cette version est fidèle et meilleure que son prédécesseur. Toutefois, il faut bien avouer que ce film est très réussi et efficace, grâce à un suspense de premier ordre! Malheureusement, il n'a pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie au cinéma malgré ses qualités. Le film nous raconte les mésaventures des passagers d'un bateau de luxe qui s'est retourné suite à une immense vague qui s'est abattue sur le navire le soir du nouvel an. Un petit groupe de personnes s'en est sorti et cherche par tous les moyens à regagner la surface. L'histoire ne brille certes pas par son originalité mais elle demeure très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense, le point fort du film, ni d'émotion. Le film possède un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier le rarissime Kurt Russell, impeccable dans le rôle du meneur de la troupe de survivants. Il est clairement l'un des atouts majeurs du film. Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de la ravissante Emmy Rossum, Josh Lucas et de Richard Dreyfuss. Bref, "Poséidon" n'est peut-être pas un chef d’œuvre du genre mais voilà en tout cas un excellent film catastrophe qui vous tiendra en haleine jusqu'à la fin! Un très bon divertissement haletant, efficace et impressionnant, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment pas mal pour un film de 9 ans. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DD, comme sur le DVD. Si ce son est de bonne qualité, on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, "Poséidon" est un excellent film catastrophe, sans doute l'un des meilleurs du genre même si il ne demeure pas parfait non plus. Son ambiance oppressante est sans aucun doute l'un des points forts, vous allez rester scotché sur votre fauteuil jusqu'au final. Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire simple mais intéressante à suivre et riche en suspense, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 18 décembre 2006
L'Aventure Du Poseidon était un formidable film catastrophe dans lequel les acteurs (et leurs personnages) étaient charismatiques, on les découvrait, on s'attachait à eux. Ici, ce n'est pas le cas, cela doit être dit d'emblée !

Le film est trop court, la découverte des personnages est bâclée car le but, c'est l'action, en mettre plein les yeux ! Grâce à d'excellents effets spéciaux, c'est réussi sur ce point !

Ce film aurait pu, si le réalisateur s'était donné la peine d'étoffer un peu la personnalité de ses personnages, être excellent !

On a donc finalement un film agréable, sympathique, mais frustrant par rapport aux possibilités initiales (d'autant que la distribution n'est pas mauvaise !)

De plus, si l'image et le son du dvd sont de qualité, le petit making of est bien insuffisant.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2017
Produit en 2006 et réalisé par Wolfgang PETERSEN, il s'agit du remake moderne de L'Aventure du Poséidon réalisé en 1972.
Le Poséidon est un paquebot de vingt étages et doté de huit cent cabines. Alors qu'il traverse l'océan atlantique pour rejoindre New York, lors de la soirée du nouvel an, une vague de plus de trente mètres s'abat sur le navire. Alors que le capitaine indique aux gens de rester sur place et d'attendre les secours dans la salle de bal presque intacte, bien que retournée, une dizaine de rescapés décident d'essayer de sortir à l'air libre par leurs propres moyens. Commence alors un parcours semé de dangers.
Dès les premières minutes, le film commence son action très rapidement, chaque épreuve à franchir pour survivre est très spectaculaire, le rythme et est très intense et ce jusqu'au final, les personnages sont attachants et bien construits, les acteurs sont très bons et très charismatiques, bref une très bonne surprise que ce remake.
Au niveau du blu ray, l'image est superbe et joue sur la profondeur du spectacle. Le son offre un très bon rendu et des effets sonores de toute beauté.
Les bonus sont très nombreux, beaucoup plus que sur la précédente édition DVD, ils offrent notamment des explications très intéressantes sur la construction des immenses décors, la conception du paquebot, les images de synthèse et sur bien d'autres choses. Très informatif.
Film très réussi, à voir ou à revoir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2010
un grand film d'aventure et d'action par le realisateur d'en pleine tempete , un casting de stars: vadc kurt russell; emmy rossum (le jour d'apres)
voici les bonus repris de m'edition HD:le documentaire de de 29mn,module sur les decors, et un petit carnet de tournage en video
seul bonus qui est repris de l'edition dvd: un making of de 23 mn
donc rien de plus pour cette edition , rien sur la composition de la musique de klaus badelt, meme pas un commenraire audio du realisateur ou des acteurs,,pour l'image (encode en vc1) un grain convenu,bon au debut du film apres l'image est plus terne
pour le son : un tres bon mixage surtout lors du naufrage la meilleure piste est la VO EN DTS HD
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
POSEIDON, ce n'est pas TITANIC et son florilège de personnages détaillés au romantisme pure dont le terrible naufrage ne constitue que la tragique fin que chacun connaît. Après 15 minutes seulement, Wolfgang Petersen couche son moderne paquebot balayé par une impressionnante vague déferlante. Le reste de ce remake est une succession de scènes d'action, de bravoure et de suspens faisant la part belle aux effets pyrotechniques et d'immersion dans une eau montant inexorablement. Si le script n'accorde aux personnages (bien interprétés) que peu de profondeur et que l'on n'en saura très peu sur eux, les scènes d'action et les effets spéciaux assurent la quasi-totalité du spectacle. Voilà donc un programme à priori idéal pour la HD. L'encodage VC1 issu du HD-DVD se montre très efficace. Les somptueux décors du navire sont retranscrits avec une belle précision et une profondeur de champ appréciable. Les premières séquences sont vraiment très jolies à l'impact HD indéniable. Après le naufrage, aucun défaut ne viendra ternir l'image toujours bien définie mais au piqué pas complètement renversant. C'est précis, c'est HD mais les conditions de tournage brident un peu le rendu vidéo attendu. De plus, la nature du métrage empêche rapidement toute profondeur de champ et le tournage pratiquement exclusivement sous lumière artificielle ne permet pas plus au film de décoller réellement en termes d'éclat HD. Cela dit, on est tout de même bien au dessus de la qualité DVD et le transfert vidéo de ce blu ray est de très bonne qualité. Relativement peu de problèmes de compression ne viennent assombrir le tableau malgré les pièges du feu et de l'eau, éléments parfaitement gérés et restitués à l'écran. Les couleurs sont très bien retranscrites sans abus. Le grain parfois un tantinet visible reste très mesuré et relativement discret. En résumé, une bonne section vidéo sans extravagance.
Comme trop souvent avec les titres de catalogue réédités en blu ray, Warner n'a pas cru bon d'intégrer une piste HD pour la VF se contentant du DD5.1 du DVD. Cette VF reste honnête mais il faudra se tourner vers la VO DTS HDMA pour une immersion bien plus probante. L'interactivité n'est pas inintéressante mais demeure tout de même assez maigre.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Si POSEIDON se laisse regarder, c'est indéniablement pour ses premières minutes. Soyons honnêtes, tout l'intérêt du métrage y est concentré. Comme un blockbuster qu'on aurait tourné à l'envers, les principales scènes à effets spéciaux, les moments chocs, se trouvent dans les vingt premières minutes. On prend plaisir à regarder le bateau couler, à le voir s'immerger, à contempler les ravages de l'eau dans la grande salle... Mais après cela, on retourne à des aventures typiquement téléfilmesques, où jamais l'on ne doutera de qui périra, et où jamais la surprise "CGIesque" de l'introduction ne fera son retour.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2016
Bon Blue ray avec un transfert de qualité et un bon rendu sur l'ensemble du film ( bien meilleur que le DVD ). Rapport qualité/prix indéniable.
Bonne surprise car faire concurrence à l'original tournée dans les années 70, ce n'était pas évident et les effets spéciaux numériques passent bien.
La durée de ce film est agreable ( 1 h 30 ) et le réalisateur ne se perd pas trop dans des etudes psychologiques de bas niveaux et sans intéret pour ce genre de film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2016
Les effets spéciaux sont juste géniaux, pour un film de 2006, aucun faux raccord, les acteurs jouent très bien leur rôles, ce film pourrait très bien se passer dans la vraie vie car les vagues célérates existent vraiment! En gros, je conseille vivement ce film pour ceux qui aiment l'action/aventure! C'est le film le plus génial que j'ai jamais vu! Je l'ai revu des centaines de fois depuis sa sortie en dvd, et je ne m'en lasse toujours pas!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)