undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 mai 2010
La déception de l'année ! Après un pourtant très bon Precambrian (quoiqu'un peu lourdeau sur la fin), The Ocean revient avec ce Heliocentric, qui sera rejoint dans quelques mois par Anthropocentric.

Depuis le précédent disque The Ocean s'est simplifié la tâche, passant du statut de collectif à celui de groupe avec des musiciens stables et un chanteur (!). Cela s'en ressent sur les compositions, plus simples forcément qu'auparavant. On sent les morceaux taillés pour le live (Firmament, Swallowed by the Earth). Niveau prod c'est meilleur que Precambrian, aussi clair mais avec une batterie mieux mixée, une basse peut-être un peu moins présente et des guitares mieux équilibrées et moins saturées.

A la première écoute ça passe bien, quelques finesses tapent vite à l'oreille (First Commandment of The Luminaries), d'autres accrochent par leur côté défouloir live prononcé (Firmament, Swallowed by the Earth), d'autres écorchent pourtant (Ptolemy Was Wrong).

On a en effet ces trois types de morceaux.
Les premiers très directs et efficaces, rapidement intégrés et sans grandes surprises mais très efficaces avec des rythmiques en béton. Pas expérimentaux pour un clou mais on devine bien l'effet en live : le duo Firmament/Swallowed By The Earth toutes deux avec des rythmes forts, et le duo The Origin of Species/The Origin of God, plus lourdes et assez épique.
D'autres morceaux, sûrement les moins visibles mais néanmoins les plus intéressants à mon goût, se placent dans la lignée des précédemment cités tout en y intégrant des éléments venant soit des expérimentations de Precambrian, soit des choses plus pop et ici assez décalées. En effet ce sont souvent les voix qui apportent une tonalité plus pop qui contraste soit avec un choeur plus sombre, soit avec les guitares remuantes. Ces morceaux sont vraiment les plus ambitieux, très fins : The First Commandment of The Luminaries, Metaphysics of The Hangman, Catharsis of a Heretic.
Enfin les derniers sont au nombres de deux : Ptolemy Was Wrong et Epiphany, deux morceaux majoritairement voix et piano. Ces morceaux sont vraiment mauvais, pas parce qu'ils sont calmes, pop ou autre jugement de style. Ils sont justes trop gros, que ce soit les arrangements de piano et surtout de voix, les lyrics, la construction même. On peut les aimer pour eux (ce n'est pas mon cas), mais ils ne rentrent pas dans l'album car ils sont trop mièvres(un peu comme le final de Proterozoic).

Bref dans l'ensemble c'est pas mal mais je reproche deux choses à The Ocean : d'une part son chanteur. Très quelconque à tout niveaux, un peu à la manière d'un chanteur de Textures. Il est très carré, avec une technique d'acier, mais ses choeurs sont à mourir et sa voix hurlée efficace mais passe partout. Son accent pop ne passe pas dans toutes les situations et agace sur la durée. L'autre chose, plus importante, est que j'ai le sentiment qu'ils se sont laissés dépasser par un concept trop flou. Precambrian était une métaphore intelligente, ici j'ai l'impression d'avoir une carricature grossière de l'antichristianisme de base (je ne suis pas croyant) et pas de fond.

J'attends Anthropocentric qui révisera peut-être mon jugement (les disques étant liés) et j'attends de voir l'oeuvre du temps, certains albums se bonifient et d'autres non (Precambrian a un peu perdu en intérêt d'ailleurs je trouve).

A bon entendeur !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2012
Très bonne surprise que nous ont encore concocté le collectif The Ocean... les deux derniers morceaux sont simplement fantastiques, le reste de l'album est de très bonne facture. Le tout dans un digipack super original... à acheter les yeux fermés et à écouter en boucle!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,12 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici