undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:4,94 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Au début était Diabologum, un groupe de rock qu'on pourrait qualifier de post-situationniste, auteur de trois albums dont le grand #3 en 1996. Puis le groupe s'est séparé. D'un côté Michel Cloup a fondé Experience, de l'autre Arnaud Michniak a crée Programme avec Damien Bétous.
Ces deux groupes poursuivent l'esprit d'origine, chacun à sa manière. D'un point de vue musical, Experience est devenu plus rock que Diabologum, et Programme a inséré un peu de hip-hop, donc une part d'électronique, et parfois de la musique contemporaine, donc possède une identité plus forte, plus spécifique. Programme occupe une place à part dans le paysage musical français, mais était absent depuis plusieurs années.

'Agent réel' est le cinquième album de Programme, après Mon cerveau dans ma bouche en 2000, 'Génération finale' en 2001 (une bande sonore très expérimentale pour l'installation éponyme à la biennale d'art contemporain de Lyon de la même année, disque disponible à l'époque directement auprès de feu le label Lithium), L'Enfer tiède en 2002 et le mini Bogue en 2004 (composé pour l'Atelier de création radiophonique de France culture).
Par ailleurs, Arnaud Michniak est l'auteur en solo d'un très bon Poing perdu en 2007.

Musicalement, on constate d'emblée que ce nouvel album est plus rock que les précédents, plus rentre-dedans ; sans doute les temps qui courent peuvent-ils l'expliquer... Mais cela surprend au premier abord puisque le groupe avait mis ce style de côté sur 'Bogue'. On sent donc moins les influences hip-hop et musiques nouvelles. Il est cependant par moments très expérimental aussi : 'Nous' dont je ne dirai rien (c'est la surprise des explorateurs).
Les paroles sont comme toujours plus ou moins scandées, et politiques. Peut-être sont-elles aujourd'hui plus centrées sur le nous politique que sur le moi politique.

Si les Français écoutaient plus Programme que Bénabar et consors, peut-être la France se porterait-elle mieux et les citoyens n'auraient-ils pas élu un tout petit président (ces deux éléments juxtaposés peuvent s'inverser, puisque chacun explique en partie l'autre).

Finalement, c'est percutant, c'est bon, ça fait du bien au cerveau. Alors, certes, découvrir Programme peut constituer un choc, comme une bonne claque. Mais n'écoutons-nous pas (ne devrions-nous pas écouter) de la musique au moins en partie pour être surpris, voire dérangé ? Je vous invite à tenter l'expérience...

[...])

(Krik, amazon.fr, 11/07/10)
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)