undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
11
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:11,51 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 décembre 2012
ce nouvel album de la bande à Jim diffère de ces précédents albums dans le sens où un soin tout particulier a été apporté à la production par Jim Sclavunos (Grinderman, Nick Cave).
Les titres défrichent de nouveaux horizons pour cette bande de musiciens qui selon moi est à voir sur scène, pour mesurer la maitrise de leur art.
C'est un bon album pour découvrir le groupe, les 2 précédent étant orientés vers le rock à l'état brut, le diamant du départ, dans lequel est taillé cet album plus travaillé.

Bruno
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2012
L'arrivée d'un nouveau pianiste décrit "comme un nouveau moteur pour la voiture" par Jim Jones est effectivement un changement notable pour ce groupe déjà bien pourvu. Ce nouvel album écrit une nouvelle page de l'histoire des Londoniens rois de la scène. Ils sont aujourd'hui également rois des studios et de la composition surtout. Rien à jeter, tous les morceaux proposent une ambiance différente et une vraie inspiration puisée du côté des innombrables références de ce combo de fans de Rock'n'Roll pur sang. On aime les clins d'oeil à Alice Cooper, au MC5, à Spector, Bo Diddley et , bien sûr, Little Richard et Jerry Lee Lewis, pour ne citer que ceux-là. Jim Jones s'affirme comme LE groupe à écouter, à voir et à suivre pour le plus grand bonheur des amateurs de ce style éternel qu'ils définissent comme "punk-blues". Les morceaux sont servis par une production somptueuse qui met en valeur l'énergie et la fougue (intactes) du groupe, un régal. Achetez-le, les yeux fermés mais les oreilles grandes ouvertes. Un grand disque par un grand groupe.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
On croyait le style mort et enterré, mais non !
Cet album non seulement nous prouve que le boogie rock, ça reste une tuerie, mais il nous montre qu'on peut y développer son propre style !
Alors 4 étoiles et pas 5 (j'aurais bien mis 4,5) parce que l'album est un brin déséquilibré. Il est court (même pas 40 minutes) et il y a énormément d'énergie. Mais on attaque très fort pour finir sur une note trop calme pour ce groupe. Dommage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
3 éme album court ( 39 minutes 15 ) de la bande d ' allumés londoniens , avec coté personnel un nouveau pianiste , coté enregistrement , un nouveau producteur et un ingénieur valorisant le son toujours aussi rock n roll revival , de notre quintet qui curieusement se dévoile photogéniquement par un cliché du groupe arpentant , d ' un pas vif , le chemin de halage d ' un canal , jouxtant une raffinerie trés grise , sur un ciel sombre .
Ce nouveau graphisme de la pochette pourrait nous faire croire à un virage musical , pour un rock plus sombre , plus hard que Nénni !

Les conseils avisés d ' une production efficace propulse la voix de JIM JONES , aidé sur certains titres par ses acolytes chantant comme un kop aviné de foot , vers un pub rock , environné d ' un tapis de guitares ( sans saturation , ni distorsion étouffant le son ) ou la fulgurance des riffs , entrecoupés de superbes solos , se confronte au piano rock n' rollesque introduisant pratiquement tous les titres , sans oublié la prédominence de la pulsion insistante de la basse et de la batterie , clairement enregistrée , parentes oubliées des précédents albums .

Edulcorant l ' apreté du son garage originel des deux premiers albums , le goupe s ' oriente , vers un pub-rock moins échevelé ( WHERE DA MONEY GO ? ), teinté de punk , ressemblant étrangement à la fusion de l ' influence des frimeurs flamboyants s ' acoquinant , avec ce regrétté bon docteur , pétri de bons sentiments .

Originalité d ' un rock revival éffréné , sans reprises , moins traditionnel , plus proche de l ' exubérance musicale d ' un SCREAMIN JAY HAWKINS ( CHAIN CHANG ) , rocker iconoclaste , notre quintet lorgne aussi sur le heavy rock industriel typiquemnt américain ( MC5 voir STOOGES ) .
Puis sans vergogne , pour clore l ' album , JIM JONES s ' autorise à chanter une suave ballade , digne d ' un orchestre scolaire , invité pour faire danser , à la féte de fin d ' année d ' un lycée . ( Ah ce coté rétro AMERICAN GRAFFITI )

Que ce groupe singulier , amalguamant plusieurs influences , continue à explorer tous les courants du rock Sixties ou Séventies , pour perpétuer , l ' outrance de cette musique , immortalisée par , ELVIS , JERRY LEE et LITTLE RICHARD , adeptes du piano boogie .
Votre sincérité nous comblera et vous aidera , à persévérer dans cette voie .
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2013
Jim Jones Revue a sans doute réalisé le meilleu album de blues de l'année 2012. Tous les ingrédients incorporés à la bouillonante musique de ce goupe sont à la hauteur : une voix de morceaux de granit, un son puissant pour lequel les instruments sont bien détachés les uns des autres, ce qui permet un équilibre sonore de premier ordre. Le tout conduit a un train d'enfer, la suite des morceaux ne permettant pas de reprendre son souffle. Ne cherchez pas de nappes synthétiques ou des cordes pour adoucir le mélange. C'est rugueux, brut, mais c'est tellement bon quand on ne met pas de gant parfois !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
JJR est le groupe qui m'a le plus marqué depuis 5 ans, tant sur disque que sur scène.
Je les ai vus 4 fois en concert & c'est une expérience en soi à chaque fois. Comment oublier ce concert où j'ai entendu "7 times around the sun" alors que the Savage Heart n'était encore pas sorti. Une émotion rare, comme si je connaissais et chérissais cette chanson depuis toujours alors que je ne l'avais jamais entendue.
Cet album m'a déçu par rapport aux 2 premiers dans la mesure où la seconde moitié est un peu en deçà des 5 premiers morceaux qui sont fantastiques...dans la continuité de tous ce qu'ils ont fait jusqu'alors.
Quoi qu'il en soit, vivement le 5è concert !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2014
The Jim Jones Revue ça s'écoute, se vie en live. Le premier album fut une grande claque, la suite une bonne continuité. Le nouveau pianiste est très présent, le groupe a aussi beaucoup progressé dans les arrangements vocaux. Bon disque, plutôt court.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2013
les fans ne seront pas déçus, pour les autres si vous aimez le rock'n'roll qui défrise ce disque est une vraie bourasque!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2012
Un Garage Rock rugissant façon MC5 ou Stooges première époque que ne renierait pas un Jerry Lee Lewis sous amphétamines ou un Little Richard à qui l’on annonce l’annulation de la Gay Pride. C’est ça Jim Jones Revue ! Un déchaînement hargneux et puissant qui ferait passer des hauts fourneaux pour de vulgaires cocottes minute. Pour le coup la perfide Albion met en oeuvre des armes de destruction massive via des émissaires londoniens qui usent et abusent de guitares furieuses, de tempos sidérurgiques et de claviers déjantés. C’est sale, brut, visqueux et hystérique. Après un album éponyme en 2008 et 'Burning your House down' en 2010, Jim Jones et sa bande de loubards reviennent dans les bacs avec 'The Savage Heart'. L’album, comme ses prédécesseurs, brille par sa concision et son efficacité mais aussi par une production magnifique. Toujours aussi allumées et rock’n’roll, les compos explorent néanmoins de nouvelles directions ; ce qui laisse présager le meilleur pour ce groupe qui vous fera sortir les couilles par les oreilles pour peu que vous ayez la chance de les voir sur scène.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
the jim jones revue continue avec ferveur a creusé le sillon du rock tout en gardant une identité propre à ce groupe qui ne ménage pas son énergie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €
14,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)