undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
19
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,94 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 janvier 2015
Ah là là... je ne sais pas si je vais réussir à écrire un commentaire tout en écoutant cet album... non, impossible de tenir en place.... Bon, je mets sur pause et je rassemble mes esprits.... Waw ! Alors ça, mais quel album, mes aïeux !!! Absolument dément !!! Et ce coffret, qui permet une approche complète de l'album en permettant de connaître aussi les démos et les clips, ne fait aimer que davantage cet album. Je sais aussi qu'il y a un documentaire, que je n'ai pas encore vu, mais c'est une excellente idée pour pouvoir mieux connaître l'aventure New Jersey. L'album est une véritable explosion, une méga claque !!! Quant aux vidéos, beaucoup sont excellentes, en parfaite adéquation avec la dynamique de chaque chanson. Le must, le pied ultime, je crois, a été pour moi le clip de "Lay Your Hands On Me" : une tuerie ! Franchement, ne passez pas à côté de cet album, essayez de l'écouter au moins une fois. J'ai déjà les trois premiers albums de Bon Jovi, que je trouve excellents et que je recommande, mais New Jersey est peut-être leur sommet.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Deux ans après un triomphe commercial mérité, parce que Slippery When Wet est une sacrée galette de hard rock commercial et efficace, Jon Bon Jovi et les siens remettent le couvert pour une œuvre, cette fois, plus ambitieuse, New Jersey.
Impossible d'ignorer, du titre de l'album à des paroles souvent pseudo-sociales, comme sur Living on a Prayer le coup d'avant, que cette progression tient beaucoup de l'obsession du vocaliste/leader pour Bruce Springsteen. Ce n'est pas à dire que New Jersey est une copie-carbone de Born to Run, certainement pas. Premièrement parce que la faconde mélodique de Jon Bon Jovi et de son compagnon de composition, le guitariste Ritchie Sambora, est fondamentalement différente, là où l'un tire son inspiration d'une tradition étatsunienne forte (de Bob Dylan à Peter Seeger et Woody Guthrie en passant par Roy Orbison), l'autre, ou plutôt les autres puisque c'est d'un duo de songwriters dont il s'agit, puisent dans la veine la plus mélodique du hard rock et du stadium-rock des années 70 (et de Bruce, évidemment, mais plus en épice qu'en fondement). Deuxièmement parce que là où l'aîné se moque de savoir si sa musique aura un succès grand-public, les cadets semblent particulièrement obsédés par une starisation populaire. Troisièmement, et enfin, parce que les paroles de Jon, pour attachées au réel qu'elles semblent vouloir être n'auront jamais la portée col-bleu d'un gars authentiquement working-class à la plume trempée dans les aléas de monsieur et madame tout-le-monde en plus d'avoir ce supplément de verve poétique si décisif. On ne sent pas moins, dans ce New Jersey au titre choisi tout sauf au hasard plus que dans toute autre extrait de leur catalogue, une vraie volonté de se rapprocher de ce gars avec qui ils partagent un peu plus que leur état d'origine.
En chansons, ça donne un paquet de titres rock-hard gonflés de refrains pop et de riffs efficaces qui fonctionnent comme jamais. On pense évidemment aux singles de la galette (Lay Your Hands on Me, Bad Medecine, Born to Be My Baby, Living in Sin et I'll Be There for You, tous des tubes classés au top 10 des charts de leur mère patrie) mais aussi, surtout même, à quelques titres plus roots au retentissement commercial moindre mais à l'endurance d'appréciation plus pérenne (Blood on Blood ou Wild Is the Wind, du Springsteen qui refuse de dire son nom, Homebound Train qui doit beaucoup à Aerosmith, 99 in the Shade, un rocker typiquement américain, et Love for Sale, un petit blues acoustique, tous deux directement hérités des exactions de frangins Van Halen et de leur Diamond Dave de chanteur).
Evidemment, il est de bon ton de moquer ces permanentés, spandexés, MTVisés-là, c'est un peu facile puisque nous avons droit, 56 minutes durant, à une impeccable collection de chansons divertissantes et, souvent, pas si idiotes qu'il y paraît. Certes, pour la vraie profondeur il faudra repasser mais là n'est pas le propos d'une feelgood music réussie, idéalement produite par l'excellent et regretté Bruce Fairbairn et, donc, d'un album qu'on recommande d'autant qu'il a plutôt très bien vieilli ce qui est loin d'être le cas de toute l'œuvre des natifs de Sayreville.

1. Lay Your Hands on Me 6:01
2. Bad Medicine 5:16
3. Born to Be My Baby 4:40
4. Living in Sin 4:39
5. Blood on Blood 6:16
6. Homebound Train 5:10
7. Wild Is the Wind 5:08
8. Ride Cowboy Ride 1:25
9. Stick to Your Guns 4:45
10. I'll Be There for You 5:46
11. 99 in the Shade 4:29
12. Love for Sale 3:58

Jon Bon Jovi ' lead vocals, rhythm guitar, acoustic guitar
Richie Sambora ' lead guitar, background vocals
Tico Torres ' drums, percussion, background vocals (tracks 3, 12)
David Bryan ' keyboards, background vocals
Alec John Such ' bass, background vocals
&
Bruce Fairbairn ' production, additional percussion, horn
Peter Berring ' arrangement, additional vocals, vocal arrangement
Scott Fairbairn ' cello
Audrey Nordwell ' cello
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2002
L'album NJ sorti en 88 est l'un -sinon LE meilleur- des meilleurs albums de BON JOVI. Le disque commence par l'intro la plus célèbre chez les fans des guys du "NJ", celle, bien sûr de "Lay your hands on me",qui, comme tant d'autres de cet album se perpétue dans tous leurs concerts. Si vous les croisez aujourd'hui encore au détour d'un concert, il est tt a fait probable qu'ils vous jouent 5 titres de cet album culte; Tout simplement car les titres n'ont pas vieilli, on retrouve dans cet album le "BONJOVI pur, vrai", avec des titres comme "bad medicine", "born to be my baby", "livin in sin", I'll be there for you" ...C'est un album mûr, un album digne des plus grands et de toute bonne discotheque!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 avril 2012
Fort d'un succès énorme avec l'album précédent, Slippery When Wet, Bon Jovi ne laisse pas à la sauce le temps de trop refroidir (surtout que la concurrence est rude) et délivre en cette année 1988 son second plus gros succès, "New Jersey".

Il faut dire que le groupe, enfin ses deux principaux compositeurs, Jon Bon Jovi et Richie Sambora, sont dans une forme éblouissante. Ils ont composé pour cet album plus d'une soixantaine de titres. Il fut même question de sortir un double album à un moment, ce qui fut refusé par la maison de disque : trop risqué (on notera qu'une autre maison de disque n'hésita pas, trois ans plus tard, pour le "Use Your Illusion" de Guns n'Roses).
Du coup, le groupe va devoir faire appel à ses fans pour l'aider à choisir les douze titres qui seront retenus sur l'album. Et, on peut le dire, leur choix fut assez habile.
L'album débute par le monstrueux "Lay Your Hands on Me" (la vache, quelle intro !). Un morceau bien fédérateur avec des choeurs partout (dont des choeurs féminins). Le titre idéal pour bien commencer les choses, d'autant qu'il est suivi par "Bad Medicine", l'un des plus gros succès du groupe, lui-même suivi par "Born to be my Baby" qui va cartonner aussi. L'usine à hits Desmond Child ayant encore été mis à contribution sur ces deux derniers morceaux. Un début d'album en fanfare, donc. Rien que ces trois premiers titres vont mettre tout le monde d'accord : Bon Jovi est devenu un groupe énorme et le leader incontesté du Hard FM pêchu et entraînant.
A l'écoute de cet album, le groupe semble plus mûr comme en témoigne le superbe "Blood On Blood", même s'il subsiste encore le côté fun, plages et bimbos ("99 in the Shade") et le côté fleur bleue ("I'll Be There For You"). Bon Jovi ose des choses nouvelles, ne cherche plus forcément à rentrer dans des carcans imposés. La durée des morceaux par exemple est moins formatée qu'avant. Plusieurs titres dépassent les cinq minutes, ce qui ne plait en général pas trop aux radios mais elles devront faire avec. Même les ballades ("Living in Sin", "Stick to your Guns") sonnent moins guimauve que les précédentes ("Without Love" et "Never Say Goodbye" pour ne citer que ces deux-là). On y retrouve un peu cette volonté affichée d'aller plus loin, comme c'était le cas avec "Wanted Dead or Alive". D'ailleurs, le "trip cowboy" développé sur ce titre et aussi sur l'album solo de Jon qui suivra ("Blaze of Glory") est encore bien présent sur "New Jersey" avec le dyptique "Ride Cowboy Ride" et "Stick to your Guns".
Vous l'aurez compris, si des titres restent parfaitement dans l'esprit de l'album précédent (citons "Born To Be My Baby", "99 In The Shade", "Bad Medicine"), avec ce "New Jersey", Bon Jovi montre de nouvelles facettes de sa personnalité ("Lay Your Hands On Me", "Blood on Blood", "Homebound Train"). L'étonnant "Love for Sale" qui termine l'album, ambiance délire de répétition, va également dans ce sens.

L'album va rencontrer un succès colossal. Plusieurs semaines en tête du billboard aux States, premier des ventes dans de nombreux pays (eh non, toujours pas en France, où il ne rentra même pas dans les trente premiers), cinq singles vont se glisser dans le top 10 toujours au States (dont deux numéro un, "Bad Medicine" et "I'll Be There for You"), ce qui est une grande première pour un album de Hard Rock.
Le revers de la médaille est que, devant un tel succès et l'immense tournée qui a suivi l'album, le groupe, soumis à la pression et aux tiraillements internes, a bien failli disparaître. Mais une petite pause salvatrice où Jon et Richie vont, chacun de leur côté, sortir leur album solo va finalement sauver la vie du groupe qui va repartir de plus belle quatre ans plus tard avec l'album Keep The Faith.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal.com" dans la rubrique "back to the past".
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 29 décembre 2011
Aprés la déferlante"slippery when wet"(autre incontournable)et le succés que rencontras le groupe,bon jovi remit le couvert 2ans plus tard avec ce"new jersey"absolument énorme!!!Le succés est de nouveau au rendez-vous,et bon jovi est plus que jamais une valeur sure du rock(hard???),sur qui il faudras désormais compter...dés les trois premiers titres le ton est donné,du rock festif,chantant et des refrains totalement incroyable...devenus des hymnes depuis!!!!Jon chante comme si il étais face à une foule en folie,la basse groove,la batterie fait taper du pied,les claviers apportent une touche encore plus mélodique sur certains titres,et richie délivre des solos dignes des plus grands guitar-héros...en un mot comme en cent:ce"new jersey"est un incontournable de la scéne dite"hair metal"des années 80!!!en bonus une version de 11minutes de"blood on blood"qui si il est déja énorme sur album,tue carrément en live!!!et le mega-festif"born to be my baby"est ses choeurs onts ne peus plus entrainant!!!!alors direction le sud des états-unis,la guitare en bandouilliére et"ride cowboy ride"!!!!du tous bon!!!!18sur20!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2007
Cet album de Bon Jovi est parfait, et si je devais retenir un seul album de leur oeuvre phénoménale (car elle l'est assurément), ce serait celui là. New Jersey a changé ma vision du Hard Rock, style musical que j'écoutais beaucoup à l'époque (fin des années 80), et peut-être bien mes oreilles aussi, provoquant en moi un véritable chamboulement.

Ce disque est le genre de disque contre lequel il n'y a rien à répliquer, tant il est abouti. La production, la mise en place des morceaux, le mixage, l'ambiance générale, le groove endiablé des plus gros hits, le sustain infini des guitares. Toute sortes d'émotions traversent cet opus aux mélodies intemporelles : le fun, la rébellion, le désir, l'intégrité ; il y a aussi un côté très "racine" dans l'ensemble qui est bien appréciable et qui confère à l'album une certaine profondeur et maturité, grâce à des titres tels que Ride Cowboy Ride - sorte d'interlude créant un pont parfait entre Wild Is The Wind (avec son intro qui soupire de solitude) et Stick to Your Guns - Ride Cowboy Ride, donc, petite pépite de country-folk hantée par le chuintement nostalgique du diamant sur le vinyle en plus de ses ambiances très "Amérique profonde" ainsi que Love For Sale, sublime perle de blues acoustique qui conclut l'album de façon très singulière et où le groupe, conduit par un Jon éméché mais toujours efficace, s'éclate et se lâche littéralement, entre guitares sèches et harmonica, le tout rythmé par les ballets de Tico pour la caisse claire.

Un disque énorme donc, un monument du rock, dont la conception artistique était supérieure encore celle de Slippery When Wet, ce qui n'est pas peu dire quand on connaît l'histoire de ce dernier. Le groupe est sur New Jersey non plus seulement au top, mais au top du top, au sommet de la réussite et de son génie ! Comment ne pas être ensorcelé par l'alchimie qui unit chacun des musiciens, ne serait-ce que sur Homebound Train ? ce titre est une tornade de rock & roll, avec de fulgurants échanges harmonica (Jon)/orgue (Dave) semblant tout droit sortir des 70's, un Tico Torres traitant sa batterie plus sauvagement que jamais et une patte Samborienne des plus furieuses, enflammant sans pitié l'auditeur.

New Jersey, LE disque rock de la fin des années 80 à mon sens, un tourbillon de mélodies imparables : celles de Born To Be My Baby, Wild Is The Wind, I'll Be There For You - la ballade rock la plus sensuelle, mélodique et rageuse que j'ai jamais entendue - une vague déferlante de puissance, tant dans le son que dans les compos interprétées avec une conviction rare, voire vertigineuse : Blood On Blood, Stick To Your Guns, Living In Sin, et qui prenaient déjà une nouvelle direction à l'époque, car avec cet album, Bon Jovi démontrait qu'il allait rester dans la place un bon bout de temps. New Jersey permettait à l'auditeur de se rendre compte de l'importante palette de possibilités artistiques qui caractérisaient déjà le groupe à l'époque, digne héritier des plus grands avant lui.

New Jersey, c'est aussi un style que beaucoup de groupes du genre, à la fin des années 80 et au tout début des années 90, ont essayé d'imiter, sans pour autant égaler les maîtres. Bon Jovi était lancé dans un train à grande vitesse à l'époque, laissant tous les autres s’essouffler derrière.

Soulignons également que les prouesses vocales de Jon sur cet album sont extraordinaires et donnent un ton très live à chaque morceau de New Jersey. L'incroyable Slippery When Wet Tour n'y était pas pour rien dans ce résultat.
Je pense que c'est cet album, ce New Jersey, qui a définitivement installé Bon Jovi parmi les groupes les plus respectables et les plus solides du rock américain.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2014
Je viens de me procurer ce double cd principalement pour le second cd. Le premier est juste la réédition de "new jersey"( très bon album au demeurant ) avec 3 chansons en plus: "the boys are back in town", "love is war" et born to be my baby "acoustique. Je connaissais déjà les titres tirés de différents lives. Donc, ce n'est pas une découverte. Le second album est composé de démos de l'époque et qui dit démo, dit son moyen. J'aurais préféré qu'ils réenregistrent les chansons en studio même 30 ans après, plutôt que d'avoir ces démos avec un son certes correct mais qui tranche avec le son du premier cd. On peut faire la comparaison puisqu'il y a 3 chansons démo de l'album "new jersey": "homebound train", "stick to your guns" et "wild is the Wind". La chanson "diamond ring" se retrouvera sur l'album "these days" et "house of fire" et issue d'une collaboration entre alice cooper, Desmond child et joan jett qui figure d'ailleurs sur l'album "trash" d'Alice cooper. Ajoutons à cela que la chanson "does anybody really fall in love anymore?" a été donnée à cher. Après avoir dit tout ça il ne reste donc que 7 chansons que je ne connaissais pas (enfin 8 avec la chanson de cher, car je n'écoute pas ce genre de musique). Dans le lot, il y a 2 balades sans grand intérêts. Seul 5 titres se démarquent vraiment: "judgement day", "growin'up the hard way", "full moon high", "let's make it baby"et"love hurts". Bref, cette édition deluxe n'est pas vraiment indispensable pour quelqu'un qui possède déjà l'album mais elle ravira les fans ou les personnes qui découvrent le groupe.
Quitte à sortir des doubles albums, je suggèrerais à la maison de disque de sortir l'album original en disque 1 et un live d'époque sur le cd 2(au moins jusqu'à l'album "these days"). ça ravirait d'autant plus les fans qui doivent souvent se contenter de pirates.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2014
Les démos sont intéressantes.
Certaines déjà connues.
Le documentaire du DVD est top, on ressent vraiment l'effervescence du phénomène Bon Jovi à l'époque!
J'aurais bien aimé les connaître à ce moment là!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2014
Beaucoup de fans se sont plaints que les albums de Bon Jovi n'étaient pas au niveau des années 80 et 90. Voilà un bon compromis... Ressortir un un ancien disque avec des inédits écrits dans le même esprit. On retrouve certaines similitudes avec "Stranger in this town" (comme l'intro de Rosie par exemple) ce qui montre qu'il était dommage de balancer tout ça.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2014
Fan de Bon Jovi, New Jersey fait pour moi parti des meilleurs albums du groupe avec Slippery When Wet, Keep The Faith et These Days
Le contenu est intéressant, mais je le possédez déjà.
A réserver aux Fans du Groupe
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,08 €
10,79 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)