Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
20
3,5 sur 5 étoiles
The Frozen Tears Of Angels
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €


le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2016
Qu'est-ce qui ressemble plus à un album de Rhapsody (of Fire) qu'un autre album de Rhapsody (of Fire)?? A chaque fois et depuis 1997, le groupe nous ressert la même recette (qu'ils ont d'ailleurs baptisée "Hollywood Metal"): un Metal symphonique et épique ultra-grandiose, des interludes médiévaux, des tempos Speed et des jolies ballades, l'inévitable long morceau final à tiroirs et désormais les narrations de Christopher Lee. A la longue, ça en devient un peu l'histoire du dragon qui se mort la queue...Mais ne boudons pas notre plaisir, ce CD est une fois de plus très réussi. Le chant de Fabio Lione est tout simplement superbe, les parties acoustiques plus cristallines et le mix chant/chorale ("Reign of terror") fonctionne parfaitement, rappelant l'Opera Metal de Therion. Encore un petit bijou à rajouter au trésor de Rhapsody (of Fire)...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2010
J'attendais avec impatience ce nouvel album et franchement je ne suis pas déçu.

Tout y est, à savoir le speed métal mélodique (Sea of fate, Crystal Moonlight, Raging Starfire) , l'apport orchestral (Dark Frozen World, The Frozen Tears of Angels), le côté médiéval (Danza di Fuoco e Ghiaccio), et aussi l'histoire contée encore une fois par Christopher Lee himself (The dark secret saga part III).

Je trouve l'album plus mélodique que le précédent, et force est de constater que le groupe fait dans l'efficacité. L'apport mélodique médiéval du titre 'Danza di fuoco e ghiaccio' est très appréciable, tout comme sa construction musicale.

Fabio Lione est en grande forme, sa voix fait encore des merveilles, et les solos de Luca Turilli sont comme toujours très réussis.

Bref un excellent album, complété dans l'édition digibook, par un très beau livret et 2 titres bonus, à savoir 'Labyrinth of Madness', titre instrumental un peu expérimental dans le style mais très réussi néanmoins, et une version orchestrale de 'Sea of Fate'.

11 titres pour 61 minutes de musique sur cette édition.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2010
Alors moi aussi j'attendais ce nouvel album car j'aimais bien les anciens albums de Rhapsody et surtout ceux de Luca Turilli (qu'il à sorti en solo) et bien sincèrement, j'ai été déçu car pour moi, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu chaques titres de cet album quelque part. En gros, j'ai plus l'impression d'avoir à faire à un best of qu'à un nouvel album. Bref, j'ai vraiment pas eu de surprise dans ce nouvel album et j'espere que quand Luca Turilli ressortira un nouvel album solo qu'il sera bien meilleur que cet opus... Bref, à posseder si vous êtes vraiment fan , sinon, il vous lassera très vite... En gros, je m'attendais même à un peu de fraicheur, ce n'est pas vraiment le cas...
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)