undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
10
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:73,55 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 mai 2015
Interprétation sans faille. Je l'écoute pendant des heures en bouquinant ou en faisant des maths (ça aide à la concentration). Prise de son exceptionnelle.
J'ai l'intention d'écouter Angela dans d'autres répertoires, Rameau, Ravel...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2011
Le défi était énorme d'enregistrer toutes ces grandes compositions au piano. Mais dans l'ensemble les interprétations sont exmplaires et très justes dans le choix d'intériorité, de perfection et de respect. Tout le monde n'aimera peut être pas mais je mets l'ensemble au niveau des meileures références déjà plus anciennes. Sur le disque bonus, d'autres interprétations de divers compositeurs montrent qu'Angela Hewitt possède le don de diversité ( musique baroque française et allemande, et sonates Haydn, Beethoven. Je recommande à ceux qui recherchent cette excellence
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2012
Bach au Piano, fut il un Fazioli n'est point chose naturelle, pourtant Angela Hewitt réussi ici la quadrature du cercle. Le grand problème de Bach au piano, c'est de ne pas ajouter à la musique une tournure romantique, le détourner de sa valeur originelle: la Musique géniale d'un kantor protestant avec toute la rigueur que cela implique. il en résulte deux écoles, l'une démonstrative et sensible à éviter à tout prix, l'autre rigide et froide toujours très ennuyeuse.

Angela Hewitt réussi à nous donner tout au long de ces enregistrements un plaisir partagé avec la qualité essentielle de rester dans le pur registre musical tout en évitant le pathos hors sujet, sans pour autant être d'une quelconque monotonie. La qualité technique de l'artiste est parfaite et les partis pris toujours judicieux comme la grande retenue dans le jeu. D'un abord scolastique, petit à petit on est comme absorbé par la sarabande de notes, l'écoute prend du relief, tout devient magnifique, la cathédrale sort du néant. C'est un peu comme ces Images 3D où l'on ne voit rien qu'un décor uniforme au premier abord, ce n'est qu'à force de concentration qu'apparait l'objet mystérieux en relief.

Un autre point fort de ce coffret, c'est la constance dans la qualité, en effet que ce soit les merveilleuses suites françaises, les inventions, les variations, rien n'est à la traine. une tel ensemble de cette qualité est unique. Par ailleurs la qualité de l'enregistrement est là. Par un étrange hasard, il est du son comme de l'interprétation, ses charmes ne sautent pas aux oreilles au premier abord, il faut lentement s'imprégner de ce style anglais, doux et légèrement mat, et puis se laisser allez à la beauté pastel de cette prise de son finalement sublime.

Bien sur comment parler de Bach au piano sans évoquer Glenn Gould ? Ce pianiste, génial interprète Bach à sa manière, se réapproprie l'oeuvre. En cela il est inutile de comparer ses enregistrements avec quiconque, d'ailleurs dans ma discothèque, Glenn Gould est trié à part, à la lettre G des compositeurs !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2011
Je donne 5 étoiles même si on peut trouver des interprétations plus passionnantes de certaines pièces. Ce coffret les mérite pour plusieurs raisons: l'interprétation est impeccable, la direction des voix et des nuances est parfaitement maîtrisée, la prise de son est excellente; finalement que demander de plus?
Si l'on veut plus de fantaisie et de personnalité, autant retourner tout de suite à Gould. Si l'on s'attache avant tout au texte de Bach dans toute sa clarté, à une belle sonorité de l'instrument, à une prise de son moderne (1994 à 2004), on ne peut que saluer l'immense travail de Hewitt et de son équipe de production.
On apprend dans le livret que la pianiste a toujours, pendant ces dix années (!) d'enregistrement, voulu jouer les pièces au moins une fois en concert, et par coeur, avant de les enregistrer. Cette assimilation profonde des partitions, l'exigence de l'équipe qui n'hésitait pas à refaire les prises pour les épurer au maximum, sont largement perceptibles.
Pour les fans de piano, qui cherchaient pour Bach autre chose que Gould, ce coffret se révèle être l'Eldorado tant attendu (les "intégrales" de Bach au piano ne sont pas si nombreuses...). Nous ne bouderons pas notre plaisir!

Précisions concernant le "Clavier Bien Tempéré": l'enregistrement qui figure dans ce coffret est différent de celui que l'on trouve en petit coffret séparé (Le Clavier Bien Tempere (Livres I & Ii)). Il a été réalisé en 2008 au terme d'une tournée de 18 mois, alors que le petit coffret a été enregistré en 1997. Les deux versions me semblent bonnes, la plus récente (dans le grand coffret donc) étant peut-être la meilleure, la plus aboutie. Dans les deux cas le son est parfait.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2010
C'est un ravissement. Légèreté, profondeur, virtuosité maîtrisée. Un coffret exceptionnel qui doit ravir Bach lui-même'
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2010
Même si Angella Hewitt ne fait pas preuve de modestie dans le commentaire d'un livret un tantinet prolixe,il n'en demeure pas mois qu'elle livre, avec ce coffret, une interprétation magnifique au service d'un chef-d'oeuvre absolu !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2010
Gostei muito da pianista Angela Hewitt uma das melhores jovens pianistas da atualidade. Já a conhecia de outras gravações. Foi uma excelente compra, e o pacote da Hyperion muito bem elaborado. Também gostei bastante do serviço de de logística de entrega, eficientemente prestado com agilidade e rapidez. Muito obrigado e parabéns.
Lopes, Ariovaldo, Brasil
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2010
...s'il n'y a qu'une chose à sauver de votre maison en flammes... ou qu'un coffret à emmener sur une île déserte, c'est celui-ci.
A acheter (et à écouter) les yeux fermés.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2011
Toutes les Inventions, Quatre Duos, Suites anglaises, Suites françaises, Suite en fa mineur, Six Partitas, Ouverture à la française, le Clavier bien tempéré (2008), Partie en la majeur, Fantaisie chromatique et Fugue, les toccatas, Fantaisie en ut mineur, le Concerto italien, les Variations Goldberg et plus encore.

J.S.B. aurait aimé Angela , ses longs cheveux, son sourire tapeur, ses jolies mains, ses doigts si déliés, son minois coquin...bref il aurait aimé ; aurait il apprécié cette somme de piano si académique, si régulière, qu'elle en serait presque ennuyeuse ? Rien n'est moins sur. On est franchement loin du génie de Gould ou de l'application originale d'autres grands interprètes du Cantor.

Pourtant, ce coffret ne manque pas de coffre si l'on peut dire, parce que comme tous les enregistrements de chez Hyperion, on touche à des summums de prise de sons.

Enfiler les CD les uns après les autres prend la tête.

Pour dessaouler : l'ensemble est également accompagné d'un disque bonus de 77 minutes de "non Bach", histoire de rappeler que la pianiste joue aussi autre chose !
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bon, je suis sans doute tout seul, mais finalement c'est globalement une déception, du moins quand on écoute tout ça d'affilée. On ne peut pas dire que c'est mal joué. Mais finalement, c'est trop lisse, certes bien propre sur soi. J'allais dire (Dieu et la Reine me pardonnent), c'est anglais (hihi, je sais, j'exagère). On prend cela comme une tasse de thé tiède dont le petit doigt en l'air s'appelle léger ennui. Certes, sans vraiment un nuage de laid (impossible chez Bach le patron). Disons que c'est joué impeccable, ce qui est le meilleur et le pire des compliments. Il y a tellement de vrais références dans ces oeuvres (un exemple au pif : Gulda dans le Clavier bien tempéré). Et tout ce que je dis là d'Angela Hewitt, d'ailleurs, je le dirais aussi de ses Couperin, Rameau, Haendel... Pour idem, aller par exemple au trop méconnu Ivo Janssen.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)