undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Attention, je commente ici la réédition du bluray de Total Recall qui vient de paraitre en octobre 2010. Au moment ou j'écris ces lignes les commentaires des différentes éditions sont tous mélangés ce qui est bien dommage !

En effet, le premier transfert bluray de Total Recall Total recall [Blu-ray] était assez désastreux. Pour les 20 ans du film nous avons droit à une nouvelle version, loin d'être parfaite, mais en net progrès. C'est déjà ca ...

L'image de cette spéciale édition propose un piqué tout à fait convaincant. Les couleurs sont assez propre. Inversement, en s'approchant d'une vrai image HD certains défauts du film apparaissent de manière plus marquée. Les effets spéciaux ont vieilli et le bluray accentue cette sensation.
Ayant pu comparer avec la précédente édition il y a tout de même du mieux. Encore une fois ce n'est pas parfait mais cela devient vraiment acceptable.

Pour le son nous avons VO et VF en DTS HDMA 5.1 qui procurent un bon moment de cinéma. Là encore ce n'est pas du grand spectacle mais les surrounds sont bien utilisés, l'ensemble est dynamique. On reste tout de même sur l'impression de voir un film " ancien " , certains passages manquent un peu d'amplitude.
Point important pour la VO, possibilité d'accéder à cette dernière sans avoir les sous titres obligatoirement. Ce défaut était présent sur la dernière édition bluray.

Pour les bonus c'est assez décevant. On pouvait s'attendre à une galette pleine à craquer mais ce n'est pas le cas. Un making of de seulement une vingtaine de minutes ( HD ) : interview, effets spéciaux, ...
Sympathique mais on en voudrai un peu plus !

En résumé c'est une nouvelle édition plutôt convaincante. Ce n'est toujours pas du top niveau mais il y a vraiment du mieux tant en terme d'image que de son.
Peut être n'est il pas possible au vue du master d'origine d'aller plus loin dans la restauration de ce film ?
0Commentaire| 50 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2015
"Total Recall", sorti en 1990 et réalisé par Paul Verhoeven (Le réalisateur de "Robocop", "Starship Troopers", "Basic Instinct" et "Hollow Man : L'homme sans ombre" entre autres...), est un excellent film d'action/Science-Fiction dynamique et spectaculaire, adapté d'un roman de Philip K.Dick, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma au point qu'un Remake, certes de qualité inférieure, a également pu voir le jour en 2012, avec Colin Farrell dans le rôle principal. Les évènements de ce film se déroulent en l'an 2048. Nous suivons les mésaventures de Doug Quaid, un ouvrier lambda, qui fait chaque nuit le même cauchemar : Accompagné d'une jeune femme, il est victime d'un accident sur la planète Mars. Pour comprendre pourquoi il fait ce rêve régulièrement, il décide d'aller voir la société Rekall pour que celle-ci lui implante dans le cerveau des souvenirs comme si il avait vécu là-bas. Mais une fois réveillé, il se retrouve traqué par plusieurs hommes armés qui désirent sa mort. Quaid va donc se rendre sur Mars pour comprendre pourquoi il est poursuivi. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'humour et d'émotion. Le film possède des décors superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont spectaculaires, bien qu'ils n'aient pas supportés le poids des ans. Le casting est parfait, en particulier le charismatique Arnold Schwarzenegger, impeccable dans le rôle de Quaid. Il s'agit sans doute ici de l'un de ses meilleurs rôles, c'est clairement lui l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence des charmantes Sharon Stone et Rachel Ticotin, Ronny Cox et de Michael Ironside. Bref, "Total Recall" est un superbe film de Science-Fiction très efficace et haletant qui ne vous laissera pas le temps de souffler! Un divertissement spectaculaire et prenant, à voir absolument!

Le blu-ray de cette version Ultimate offre une superbe qualité d'image, bien plus convaincante que celle de la première édition blu-ray et donc enfin digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est dans l'ensemble propre et nette hormis sur deux ou trois passages où c'est un peu granuleux mais rien de bien méchant. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD, qui est fourni avec le blu-ray, et vraiment pas mal pour un film de 25 ans! Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS-HD MA, tout comme la VO. Un son d'une qualité irréprochable, merci Studio Canal!

En bref, "Total Recall" est un film de Science-Fiction très réussi et impressionnant qui a bien mérité son statut de film culte. Paul Verhoeven réalise une fois de plus un très grand film, à l'instar de "Robocop" et "Staship Troopers", qui a su marquer les esprits à l'époque de sa sortie. Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense et en rebondissements, des décors superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires pour l'époque, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un excellent divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un achat sûr.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2016
Vu étant gosse. Souvenir que c'était un bon film d'action. Revu étant adulte. Me rappelais plus qu'il était aussi bon !

Assez précurseur dans son intrigue, ne serait-ce que la pilule du Dr Edgemar pour sortir du rêve (ou de la réalité), repris ensuite par Matrix avec la pilule rouge et bleue, puis la musique d'Inception qui nous fait nous ressortir du rêve. Quand on rêve, on ne distingue plus ce qui est vrai de ce qui est faux. Cette mécanique scénaristique est juste captivante, et Total Recall était à son époque l'un des premier film (et à ma connaissance) qui arrive sérieusement à jouer là-dessus.

L'implantation de faux souvenirs par l'entreprise Rekall pour accomplir les complots et abattre toute résistance. Faire triompher les marchés, les capitaux, et asservir le peuple à la consommation, le faire dépendre de l'air pour subsister sur Mars. Un rêve pour toute dictature qui ne dit pas son nom...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2008
Le film est excellent mais ce blu ray est une vaste blague! Il y a énormément de grain, on dirait un mauvais dvd! Comparé à la réedition de Terminator 2 c'est le jour et la nuit! Boycottez cette édition que l'éditeur refasse un vrai travail de remasterisation!
11 commentaire| 48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2008
N'achetez pas ce blu-ray bien que le film n'y est pour rien... il s'agit d'une résolution 1024p extrapolée et non d'une vraie haute-définition. Je vais de ce pas me plaindre chez studiocanal de cette version lamentable.
22 commentaires| 41 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2014
Un film de science-fiction au scénario super original, aux effets spéciaux réussis même s'ils ont pris un coup de vieux, aux très bons costumes et avec d'excellents acteurs. L'atmosphère est stressante et les décors superbes. De nombreux rebondissements nous prennent par surprise pour nous scotcher devant l'écran. Le tout est accompagné par une mise en scène de haut niveau.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce commentaire révisé compare le blu-ray "édition spéciale" avec le blu-ray "Ultimate Rekall" - tous édition française.

Dans les deux cas, les éditions du Studio Canal ne sont pas convaincantes : l'expérience est inférieure à mon souvenir de la projection du film en salle à sa sortie au lieu de la sublimer comme c'est habituellement le cas lorsqu'on profite d'un transfert blu-ray correctement restauré et édité. Cependant, l'Ultimate offre une image un peu plus précise.

Concernant l'édition spéciale :

Sur film, aucun problème, très bon, un classique de la SF.
Sur la qualité d'image : l'image est anormalement poudreuse dans l'immense majorité des scènes. Ce "grain" est à mon avis purement numérique, il n'a rien à voir avec du grain cinématographique (qui de toute manière m'insupporte au plus au point, compte tenu que le film est censé plonger le spectateur au cœur de l'action, pas l'asseoir dans la pire des salles de cinéma. J'ai vu Total Recall en salle et je n'ai jamais vu une image aussi bruitée. Il faut également savoir que France 2 a diffusé Total Recall en haute définition le 19 juillet 2010, et l'image n'était pas granuleuse, plus confortable, mais pas vraiment plus définie. En poussant au maximum la fonction antibruit du téléviseur, la situation s'améliore notablement, mais des artéfacts (tâches bruitées) peuvent subsister (bottes de Melina à la fin de la scène de ses retrouvailles avec le héros), en tout cas sur mon système de projection.

***

Quant à l'Ultimate Rekall edition arrivée le 1er août 2012.

Image : Pas vraiment mieux - l'image avant ajustement intensif des règlages du téléviseur est trop douce, légèrement poudroyante, les couleurs délavées. Il y a un halo sur les logos Tristar et Carolco, ainsi que sur le générique et le reste du film qui n'y était pas dans l'édition spéciale. A aucun moment cela ne ressemble à ce que j'avais vu au cinéma lors de la sortie, en particulier au niveau de la précision de l'image et de la force des couleurs à l'époque. Si les détails fins des décors, vêtements, cheveux et grains de peau sont plus visibles, il y a de nombreuses scènes où ils devraient ressortir bien davantage et sont gommés par l'ambiance ouatée qui domine (le même halo que sur les logos et le générique, je suppose). Après d'intenses ajustements du téléviseur, on obtient l'image de l'édition "spéciale" plus précise mais légèrement plus poudreuse.

Son (original anglais 5.1 DTS Master Audio) : moins puissant, moins immersif, avec des dialogues plus limités dans l'espace et d'allure vieillie que l'édition spéciale. Pourquoi l'édition Ultimate et Spéciale divergent de ce point de vue, et pourquoi l'Ultimate est moins puissante que la Spéciale ? je l'ignore.

Bonus :
- la nouvelle interview de Paul Verhoeven (amusant de le voir rester poli à propos du nouveau film de 2012 qui lui pique toutes ses meilleures répliques et ses visuels, mélangés avec d'autres emprunts visuels à Minority Report (le film) sans donner un seul instant l'impression d'avoir lu les récits de Philip K. Dick - ou même de savoir lire) ;
- le bonus sur la restauration est particulièrement comique : il consiste à faire défiler des scènes avec une barre avant après qui parcourt l'écran. Si vous observez attentivement la partie après de l'image, vous constaterez qu'elle ne correspond pas à l'image du film que vous venez de visionner, et que la restauration semble consister seulement à rééquilibrer le contraste et les couleurs. Or, une restauration consiste aussi à nettoyer quantité d'autres défauts qui frappent systématiquement les supports physiques de l'image (rayures, déformation etc.), et de cette restauration-là, nulle trace. Pas un commentaire non plus de l'équipe chargée de restaurer le film, et toujours ce poudroiement anormal (encore plus fort dans cette séquence).
- Il y a d'autres bonus, portés des précédentes éditions DVD (format 4:3, basse définition).

A noter qu'aucune des deux éditions ne reprend automatiquement au point où la lecture a été arrêtée une fois le disque éjecté. Il faut croire que c'était trop compliqué pour le stagiaire de service de cocher la bonne option lors de la construction du blu-ray (celle qui ne vous fait pas perdre 5 minutes à chaque fois que vous comparez deux scènes d'un disque à l'autre)ou alors c'est une consigne (si vous payez le blu-ray, c'est pour en baver). De même, les deux éditions obligent à passer par les menus lorsque vous voulez changer de version, et c'est encore une perte de temps cadeau de chez Canal.

Conclusion : il faudra sans doute attendre une restauration signée par Criterion (l'éditeur de prestige américain) ou par les studios Lowry (les James Bond) pour disposer d'un transfert convenable de Total Recall. Cette nouvelle édition est indiscutablement un peu plus précise, mais le poudroiement de l'image n'a jamais existé au cinéma, la fatigue de l'image et les halos me rappellent trop les problèmes du mauvais transfert de Flash Gordon par le même Studio Canal. Certes, ces éditions successives de Total Recall sont aussi l'occasion de jongler avec les réglages de l'image de votre téléviseur et de votre lecteur comme jamais (antibruit au maximum, réchauffer les carnations, revoir la balance des noirs etc. etc.)...

Malgré la signature de Paul Verhoeven apposée sur l'emballage, tout cela me donne seulement, et à nouveau une impression générale d'incompétence, en comparaison de ce que d'autres équipes (et probablement d'autres budgets) ont pu accomplir sur quantité de films plus anciens, dans des états autrement lamentables. J'ai aussi un gros doute sur cette édition Ultimate : s'il s'agissait tout simplement de l'édition "spéciale", sans le traitement numérique pour booster les couleurs et virer le bruit (le poudroiement) ? Le bonus musical sur la restauration du film me parait particulièrement suspect, dans le sens qu'il ne donne pas la parole à l'équipe de restauration, ne montre rien de l'équipement physique utilisé, ne cite aucun logiciel et ne semble pas montrer la réparation des dégâts à l'image habituellement constatés sur tous les films que l'on transfère sur les blu-rays.
11 commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A traficoter la mémoire et les implants mémoriels, on ne sait finalement plus qui on est ou qui on croit être, et même dans ce cas-là, on préfère sans doute rester selui que l'on croit être et ne pas revenir à un état antérieur. Tout ce va et vient provoque une sorte d'engourdissement chez le spectateur qui ne sais plus très bien où il en est. Heureusement que l'action du film permet de se raccrocher à un élément stable. Et quelle action dans le cas présent car sous ses dehors un peu benêt du début, celui qui se fait implanter des bribes de mémoires devient une bête de combat. Dans la peau d'Arnold, cela peut faire mal.

Il n'y a que du bien à dire sur ce film qui mêle la critique du pouvoir, l'action, la séduction, les limites de la science. Film très dynamique bien qu'avec des effets visuels et de décors anciens, Total Recall réconcilie les amateurs de film d'action et de SF.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2016
L'ultimate édition de Total Recall (par Studio Canal) est vraiment excellente! Le film d'abord est un très bon portage avec également la VF de l'époque pour les nostalgiques. Les bonus du second DVD sont aussi variés qu'intéressant, en particulier "Imagining Total Recall" qui retrace les moments de tournage du film (ce bonus est étrangement nommé "interview de Paul Verhoeven" sur le quatrième de couverture).
Outre cela, cette édition à la bonne idée de reprendre pratiquement à l'identique l'affiche originale sur sa jaquette et d'offrir un menu DVD dans l'esprit du film.
On peut être cependant un peu déçu de ne pas avoir un commentaire audios de Verhoven ou d'un membre d'autres membres du film. Enfin, l'espèce de plat à gâteau en métal protégeant cette édition ultimate n'a vraiment rien de collector.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2013
Ah ! Quel plaisir de revoir ce beau film de science fiction. J'ai acheté la nouvelle version que j'ai trouvée décevante, je n'ai pas pu résister à m'offrir le DVD de cette première version que j'ai eu le plaisir de voir et revoir.
Que dire si ce n'est que l'histoire décoiffe et que l'on a l'impression que nous sommes nous aussi chez RECALL vrai c'est génial ! Faites-vous ce plaisir aussi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici