undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

  • The Xx
  • Commentaires client

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
43
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Groupe londonien, The xx avec leur premier album "xx", s'offre un buzz très mérité (même si je ne pense pas qu'il faille se jeter dessus sans une première écoute, certains vont sans doute déchanter...).

Une belle digestion d'influences multiples. Dès la première écoute, j'ai cru bouffé du "Seventeen Seconds" (le 2ème album studio de The Cure), mais en réalité il serait réducteur de limiter cet album à de la pure copie. Il y a certes aussi du Joy Division un peu, du Massive Attack aussi, et les échanges de voix ne sont pas sans me rappeler l'excellent (bien qu'injustement méconnu) Blueberry Boat, de The Fiery Furnaces.

Des samples parfaits, discrets, une guitare lascive, des claviers éthérés, des voix belles et claires, modestes : le bon dosage... Qui provient certainement d'une grande culture musicale (car il en faut pour oser ce minimalisme).

Là-dessus je me rencarde un peu, et tout d'un coup, une angoisse m'étreint : ils ont pondu ce petit miracle de maturité à... 19 ans !

Je jette l'éponge, et leur dis un grand "merci", je peux me coucher serein, après une énième écoute de cette perle qui aurait pu rester confidentielle mais qui par un paradoxe inconnu explose un peu partout. Peut-être que la jeunesse actuelle va renouveler le bazar, refaire les 70's, refaire la société, le monde, les étoiles... Ouh je vais faire de beaux rêves moi...
33 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2010
X s'aventure sur le rock mélancolique et musicalement désabusé, une sorte d'oraison joyeuse à leurs ainés quelques peu engourdis par l'âge. Pourtant, d'âge raison, il est ici question tant l'ensemble respire la cohérence et l'harmonie : curieuse posture quand on connaît l'âge des deux diablotins en question, plus proche du bac à sable que du bac à terre. Ambiance fin de bal garantie mais sérieusement secouée par quelques riiiiiiiiiiffs « rock and roll ». Nike Cave n'est peut-être pas très loin mais bon, là, on respire un grand coup de neuf et de plaisir. Ma main à couper que ce CD va se retrouver d'un votre top 10 2010 (euh... sous réverse d'un acheter au moins une centaine). En conclusion, very good. Je profite de ce commentaire pour relancer les nostalgiques des Shadows vers THE TREMOLO BERR GUT (sur Amazone of course), peu connus mais qui méritent de l'être.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2010
A la première écoute de cet album, je me suis sérieusement demandé si ces petits jeunes/nouveaux, bluffaient ou étaient géniaux:faire un album aussi minimaliste en affichant clairement des références que chaque amateur de bonne musique trouvera forcement évidentes, cela peut tenir soit de la fumisterie soit du talent.Je pense maintenant qu'on a là affaire à des artistes qui ont fait un disque comme ils l'entendaient:avec un minimum de moyens, d'accords, de mélodies mais dont le résultat rend rapidement accro.Une fois de plus, et ce n'est surement pas un mal, on ne les entendra jamais à la radio, certains crieront au scandale devant un disque, en apparence, tellement nu et les autres se laisseront envouter par ces froides comptines qui se suffisent à elles mêmes, sans artifice et qui savent avec presque rien toucher l'âme.Simplement beau.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2009
Sublime album découvert à tout hasard au cours d'une écoute sur votre site. J'ai tout de suite été emballée par les "basses" omniprésentes dans cet album. Le mélange des voix masculine et féminine est un pur régal . Doux et mélancolique, il convient cependant à toutes les humeurs.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2009
Nouvelle sensation du rock anglais, en grande partie grâce à la blogosphère, The XX s'inscrit dans la tradition de la cold wave 80s façon Cure ou Joy Division en lui ajoutant une bonne dose de pop. Leurs chansons sont souvent lentes, privilégient l'atmosphère et sont enfin, et ce n'est pas le moins important, tout simplement belles. Ca ne plaira pas à tout le monde et ce n'est sans doute pas à écouter en toutes circonstances (essayez surtout dans le noir et seul) mais c'est un disque pour le moins intéressant, surtout quand on sait qu'il ne s'agit que d'un premier essai et que le groupe à une moyenne d'âge d'environ 20ans.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au début, cet album ne me séduisait que moyennement : seuls quelques morceaux me plaisaient vraiment, les plus évidents ('VCR', 'Crystalized', 'Shelter' et 'Infinity', lequel évoque fortement Chris Isaak). C'est seulement après de nombreuses écoutes, un soir en préparant à manger (les tâches ménagères permettent parfois une écoute différente...) qu'il m'a procuré beaucoup de plaisir. C'est le cas depuis : même les morceaux qui me semblaient assez insignifiants me plaisent aujourd'hui. Le charme de cet album est en effet discret.
Mais The XX, qu'est-ce ? Deux voix, légèrement neurasthéniques et assez monotones, l'une féminine, l'autre masculine, qui se répondent ou se superposent ; une guitare, une basse et des percussions ; un synthé et parfois quelques effets. Dépouillement, simplicité et discrétion sont les termes qui définissent le mieux cet album, qui évoque, on l'a beaucoup dit, Young marble giants (Colossal Youth, réédition de 2007).
L'album, qui possède un immense charme, vaut peut-être plus pour celui-ci que pour la qualité de ses compositions. Il reste assez monotone et peut susciter l'ennui, même si l'album a la sagesse de rester court.
Les Inrockuptibles l'ont élu album de l'année 2009, ce qui me paraît excessif. Ils le présentent comme emblème de notre époque, et l'article de rétrospective musicale de 2009 dans le numéro de fin d'année est très intéressant sur ce point.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Etonnant destin que celui de cet album, porté aux nues dans les palmarès de fin d'année, quand on aurait pu s'attendre à un accueil plus mesuré et surtout plus confidentiel. Non que la musique de XX soit très exigeante, mais elle propose à l'auditeur des plaisirs délicats.
Pas de faute de goût, c'est clair ; de bons élèves que ces XX, c'est évident. Tout le monde l'a dit, XX est au croisement des influences de Young Marble Giants (pour la fréquente disparition des percussions, les voix éthérées des chanteurs, le jeu en staccato de la basse et de la guitare), de The Cure période cold wave (pour l'atmosphère gris clair / gris foncé et asthmatique de l'ensemble) et de Massive Attack période post-Mushroom (notre trio sait fort bien utiliser les samples pour ses bases rythmiques). Tout cela est-il formidablement neuf ou original ? Non sans doute - et je n'échangerai pas les premiers Monochrome Set contre un baril de XX. Mais il leur sera beaucoup pardonné tant en raison de leur jeunesse que de la rigueur des compositions et de la sûreté des arrangements.
Je ne sais s'il faut attribuer le succès de l'album aux talents d'un attaché de presse particulièrement doué, à la dégradation du moral des ménages en cette triste année 2009 ou à l'épuisement du revival post-punk à la Strokes ou Interpol. Si la musique est un éternel recommencement et si le cycle du lustre admirable 1978-1982 est reproduit à l'identique, nous devons nous attendre à une déferlante disco / dance dans les années à venir. On retournera alors, et prestement, au charme discret de XX.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2010
Simple et efficace, mélancolique et relaxant, je me rappellerai toujours de l'article de noise qui m'a permit de les découvrir : "Pas besoin d'être multi tatoué, cuir métaleux pour faire du bon son, groupe pudique et prometteur"
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2010
Un bijou de pop atmosphérique.
C'est un album profond, aux musicalités recherchées sur une atmosphère romantico-Dark tout en délicatesse et en douceur. Certaines sonorités rappellent le charme de l'univers de Chris Isaac.
C'est un album qui me fait penser à une BO de film : Un film à tendance sombre lunaire avec des personnages complexes, un peu torturés, et des amours contrariés...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2010
Difficile de classer cet album , on sent des influences tel que les cure (premier album) du joey division ect... Mais avec un style qui leur est propre ce qui en fait tout le charme . L'alternance entre la voie feminime et masculine est tres agreable ,le premier morceau "intro" est tres bon .
En resumé tres bon album melodique a conseiller
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,49 €
7,63 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)