undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

2,4 sur 5 étoiles
5
2,4 sur 5 étoiles
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juillet 2013
Le "Dîner de Cons" de Francis Veber, malgré son immense succès théâtral, souffrait d'une faille rédhibitoire, qui avait complètement désamorcé le potentiel comique de l'adaptation cinématographique que Veber en avait lui-même fait : rire des "conneries" des victimes du "dîner" est forcément impossible (aussi drôles soient-elles), puisque ce serait se placer du côté des bourreaux, des maîtres du mondes inhumains. Alors que reste-t-il de drôle ? Les scénaristes US ont clairement vu l'obstacle et ont décidé de réécrire le film, reléguant le "diner" lui-même au rang de conclusion burlesque et paroxystique, et se concentrant sur l'impact destructeur du "con" sur la vie d'un héros plutôt sympathique : c'est certes plus anodin, plus manichéen (les méchants sont des vilains financiers, on les identifie facilement), mais au moins ça a une chance de fonctionner. Et, patatras, ça ne fonctionne pas vraiment non plus : la faute à un Paul Rudd, acteur limité auquel on ne s'identifie que par défaut ? A un Steve Carell qui n'est pas au meilleur de lui-même dans un rôle très prévisible ? A un Jay Roach qui n'a jamais, au grand jamais, brillé par le rythme de sa mise en scène ? Un peu de tout cela, certainement, mais sans doute aussi doit-on regretter la valse-hésitation permanente entre non-sense destructeur et comédie sentimentale, qui déséquilibre un film - tiède - qui a peur d'en faire trop et ménage la chèvre et le chou. Reste que l'échec est honorable, et, au niveau où en est la comédie hollywoodienne ses dernières années, "The Dinner" n'est pas pire qu'un autre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne peut définir cette tentative de remake que comme étant un navet de plus... Décidément, nos films traversent très mal l'atlantique quand il s'agit de remakes...
Le film est essentiellement centré sur les élucubrations plus que grotesques de Steve Carell, sans parler de ses ignobles grimaces...
Bref, un navet total à éviter.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2011
N'a pas du tout le charme de la version française mais se laisse regarder gentiment. Steve Carell est toujours fidèle à lui-même et c'est sans doute grâce à lui que le film n'est pas si nul que ça.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2011
quand on vu le diner de cons , ce film est un remake qui parait bien fade!

l'acteur est vraiment niais , les gags peu drôles et exagérés !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2012
This movie is absolutely hilarious and very fun to watch! My family and I are very happy to have this in our dvd collection.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,79 €
7,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)