undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
44
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

S'agissant d'un film basé sur l'amour fillial de gentils provinciaux, il ne pouvait pas plaire à la bobozie parisienne, il avait donc des chances de me plaire !
Toutefois, avant de me procurer le DVD j'ai quand même vérifié les critiques officielles pour savoir si je ne faisais pas une grave erreur, Télérama donnait deux étoiles et Le Monde une seule, arguant tous deux que c'était un nanard ! Je pouvais donc s'en hésiter me procurer le DVD !
Après visionnage, il se trouve que j'ai bien fait. Ce film est un pur moment de bonheur pour le Papa que je suis ! Les acteurs sont tous à la hauteur, ils campent parfaitement leurs rôles... Mention spéciale à Vincent Moscato qui est vraiment excellent, ce Pompon si touchant qui transpire l'amour par tous les pores de sa peau.
Alors oui, c'est plein de bons sentiments, le trait est parfois un peu gros, la réalisation n'est peut-être pas digne d'un césar... Mais qu'est-ce que c'est bien...
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
5 étoiles, direz-vous ! ce n'est pas un grand film ! D'accord mais quel bon moment j'ai passé au cinéma. Je me suis délecté des répliques de Moscato, sa bonne humeur communicative, une bonhomie bien française. Parfois Gérard Lanvin en fait un peu trop, la scène des retrouvailles avec le chinois par exemple. Mais quelle rigolade quand ils sont arrêtés par les gendarmes, pris en état d'ébriété avancée. Le rugby sert de prétexte, il semble que Philippe Guillard en soit le chantre, à la fois chroniqueur télé, réalisateur et comme tout le monde le sait ancien joueur talentueux et grand animateur de son équipe. Philippe défend les valeurs humaines du sport de contact, le rugby et les valeurs morales des pratiquants.

Olivier Marschal campe un personnage compréhensif et lucide. Jérémie Duvall se débrouille fort bien de ce rôle délicat du fils indigne, il s'adapte bien à la vie de jeune garçon, doué malgré lui et au départ éloigné de son père. Karine Lombard, amène une élégante discrétion, une touche de charme et de féminité sans laquelle l'histoire aurait fini par lasser.

Si vous aimez le sport, à fortiori le rugby, et surtout si vous aimez la franche rigolade, "Le Fils à Jo" est pour vous. On en ressort léger. Le temps du film le spectateur est déconnecté de ses tracas et tourments quotidiens. Ce film remplace aisément une boîte de pilules anti-stress.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2011
"Le Fils à Jo", titre anecdotique pour un film qui se révèle en réalité, en tout point excellent. Entre rires et larmes, le film nous emporte dans un tourbillon d'émotions qui ne se tariront pas jusqu'à la dernière minute. Entre Lanvin, toujours excellent dans le rôle du père, et Jérémie Duvall que l'on découvre dans celui du fils, l'alchimie fonctionne à merveille et ce ne sont pas les interventions d'Olivier Marchal et de Vincent Moscato qui parviendront à briser cette émulsion. Ces derniers campent d'ailleurs des personnages attachants. Moscato est ce doux dingue qui un jour a posé ses valises pour ne plus quitter ce petit village du Tarn. Un personnage autour duquel le scénario conservera une part de mystère jusqu'au bout. Olivier Marchal s'éloigne des rôles qui l'ont plongé dans des univers sordides pour auréoler de sa présence le personnage très attachant du "Chinois".

Mais de ce conte émouvant entre un homme qui élève seul son fils et son désir de le voir prendre la relève au rugby, ce que l'on retient avant tout, ce sont les instants d'intimité que lanvin et Duvall partagent au travers de regards attendrissants. Il y a aussi ces moments de folle poésie lorsque "Moscato-pompon" décide de prendre le train pour se retrouver un instant plus tard sur le quai de gare, incapable de quitter ce petit village et ses amis qui l'on recueilli il y a longtemps maintenant.

"Le Fils à Jo" est une vraie bonne surprise loin du comique troupier ou des fausses émotions entretenues par une bande-son aux violons larmoyant. Ici, elle nait des regards que s'échangent les acteurs.

Et pour ne rien gâcher, les décors, ceux d'un magnifique petit village de France, ajoutent au plaisir et au confort visuel de ce film tout à fait remarquable.

Une très bonne surprise pour ce début d'année 2011, qui révèle deux vrais talents, ceux de Jérémie Duvall et Vincent Moscato, et confirment si besoin était, ceux de Lanvin et Marchal.
11 commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2012
je n'aime pas le rugby bien qu'étant originaire du Sud-Ouest, mais j'ai vraiment apprécié ce film plein d'humour et de tendresse. A voir pour Moscato, superbe et Olivier Marchall GE-NIA-L !!! Bon, Lanvin joue toujours Lanvin... Et le gamin est magnifique. Ne passez pas à côté de ce film ce serait domâge.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2012
Ce film , sans gros budget,sans grandes prétentions mais tellement proche de nous est excellent,poignant, tellement vrai pour les rugbymen amateurs, comparable aux Pagnol. Les acteurs y sont tellement bons qu'ils font désormais partis de notre famille !!! Regardez-le et vous serez conquis !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2014
délicat par sa finesse
touchant par la générosité des comédiens qui ont pris plaisir à réaliser ce film familiale, accentuant la camaraderie, l'envie de s'en sortir et oxygénant c'est un film qui vraiment met du sel dans notre vie... à voir et à revoir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Histoire sympa. Scénario pas trop original mais Lanvin est là pour rattraper le coup. Les amoureux du rugby apprécieront. C'était un bon moment de détente malgré tout mais aurait pu mieux faire. Support correct. RAS
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2012
Quel joli film, frais, sympathique et humaniste. Même si nous n'avons pas à faire à un chef d'oeuvre, cette jolie comédie nous ravis par le charme de son histoire et un jeu d'acteurs excellent. A voir vraiment sans se forcer
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2012
alors la chapeau Mrs LA GUILLE enfin un film sur le rugby et ses valeurs celle de la vie Mrs LANVIN est boulversant de tendresse en gros costaud felicitation a Mrs MOSCATO dans son role de pont pont et sublime olivier Marchal comme a son habitude un grand bravo a ce jeune gamin et a la joyeuse troupe d'acteurs et de rugbymans qui ont participé au film
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Gérard Lanvin m'avait régalé dans Erreur de la banque en votre faveur. Il est encore au rendez-vous de ma satisfaction dans ce film sans aucune autre prétention que celle de partager un bon moment d'amitié, de réflexion sur soi, simplement, sincèrement.

Amoureux du rugby (je fus champion académique Honneur voici quelques années déjà, au poste de 3° ligne aile), j'avais naturellement des dispositions favorables à regarder ce film. Les contacts entre adultes sont donc à la mesure de ceux échangés sous la mêlée : c'est rugueux. Quand un désaccord surgit, c'est à la manière d'un beau plaquage aux jambes (ah cet unique plaquage par une fille dont je sois fier ... une Américaine qui m'avait cueilli alors que j'allais planter un essai ... souvenirs).

Au-delà de la culture rugbystique, c'est celle d'un patelin, d'une famille, d'un père (Gérard Lanvin) et de son fils adolescent (excellent Jérémie Duvall) qu'il veut engager dans l'élite du rugby. Modèle du père qui lui même avait pris pour modèle son père, son grand-père : une tradition familiale chez les Cannavaro qui risque cependant de mourir. Le fils ne veut plus jouer au rugby.

Interviennent alors les amis du père, dont un étonnant et touchant, amusant, Olivier Marchal que l'on avait l'habitude de rencontrer dans les sales besognes de flic désespéré et une belle confirmation d'acteur de Vincent Moscato (Pompon), ancien international de rugby. Qui des deux, du père ou du fils a le plus besoin d'être aidé ? en fait aimé ? Les deux ?

Félicitations à l'essai transformé par Philippe Guillard, réalisateur, ancien joueur de rugby également.
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)