undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
33
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 avril 2016
AVEC A NIGHT AT THE OPERA VOICI LA BOMBE DE LA REINE
ET CETTE VOIX FREDDIE MERCURY IRREMPLACABLE (ARRETER DE L'IMMITE LES PSEUDOS CHANTEURS)
DES HITS ROCK COMME WE WILL ROCK YOU ET WE ARE THE CHAMPIONS REPRIS DANS TOUS LES STADES DE FOOTBALL
VOIR HARD ROCK COMME SHEER HEART ATTACK MAIS CE N'EST PAS NOUVEAU
AVEC QUEEN ET BRIAN MAY QUEL GUITARISTE ENORME
DERRIERE LA BASSE DE DEACON ET LA BATTERIE DE TAYLOR DU GRAND ART
UN GROUPE ENTRE DANS L'HISTOIRE DU ROCK TOUT SIMPLEMENT
JE CONSEILLE FORTEMENT CE BIJOU BONNE ECOUTE
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2013
...qui ne vaut que pour ses deux premiers titres, les autres étant très légèrement en dessous. C'est quand même rondement bien fait mais un peu court. A se procurer comme faisant parti d'un tout, pas comme album solitaire. C'est un des Queen des années 70 à intégrer au reste de leur discographie
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2011
1977 NEWS OF THE WORLD ... Crème de lèse majesté...

Terminées les journées aux courses et autres soirées à l'opéra comique, pour Queen l'heure est maintenant au changement de ministère. Cependant, toujours fidèle à un protocole bien orchestré, si renouvellement de gouvernance il doit y avoir, ce sera en faisant fi du crachat punk et de ces quelques tabloïds qui la prédisent à terme déchue de son trône. La Reine n'aime pas qu'on lui dicte sa conduite. Elle revendique l'indépendance. Donc, il n'y aura pas de concession faite à la mode du moment. Peut-être juste un clin d'aeil. Histoire de se montrer bienveillante envers ces jeunes trublions qui revendiquent le no futur. Pour l'image, Roger Taylor a déjà sa petite idée en tête. Grand amateur de science fiction, c'est lui qui impose ce robot géant au regard perdu (à partir d'une illustration de Frank Kellys Freas) tenant dans sa main de fer les corps sanguinolents des membres du groupe. Graphiquement, la rupture avec la préciosité des précédents albums est consommée. Il en sera de même musicalement. En effet, l'emphase est abandonnée au profit d'un rock résolument plus direct, plus moderne. Une mutation très réfléchie, sans aucun doute. La reine est morte : vive la reine ! Issue de la tradition, cette phrase prend ici tout son sens dès les premières mesures martelées d'un We Will Rock You prophétique. Prophétique, car il traduit manifestement la volonté et l'ambition du groupe sur le moment : conquérir les masses et prendre d'assaut les Charts qui n'attendent que cela.

Néanmoins, pour que son pouvoir ne soit pas contesté, sa majesté ne va pas se cantonner à un seul hymne fédérateur, mais deux. En fondu enchaîné, votre grâce, histoire qu'il n'y ait pas de contestation possible. Un tandem qui deviendra nauséeux à force de se prostituer sur tous les stades et autres films publicitaires. Ainsi, en quelques années, c'est avec regret que l'on verra passer We Are The Champions du statut de chanson prégnante à slogan du 20ème siècle. Affligeant. Pour autant, laissons là ces constatations pour le moins amères, car d'autres séquences sur News Of The World peuvent légitimement se prétendre de sang royal. A commencer par Sheer Heart Attack, une véritable claque sonore qui prouve ici tout son à-propos cardiaque face à la déferlante punk qui pensait être la seule autorisée à pulvériser les codes établis. Un titre rescapé de l'album du même nom, plus l'effet larsen en doigt d'honneur, c'est une chose. Néanmoins, n'oublions pas que Queen est avant tout une formidable machine à explorer les genres. Voire à en inventer. Prenons par exemple, l'anachronique Get Down Make Love. Que dire à l'écoute de cette chanson sexpérimentale, si ce n'est que le quatuor esquisse déjà l'orientation synthétique des albums à venir. Sur le coup, les fidèles de la cour sont décontenancés ; à l'appui de ces deux nouveaux titres, la reine baroque vient de faire son coming out. Reste maintenant à savoir, s'il subsiste quelques reliefs dignes de son récent passé.

Cela, c'est John Deacon qui va nous l'offrir en nous invitant à l'Emerald Bar. Certainement une des plus belles chansons du groupe, Spread Your Wings possède un charme immédiat, un pouvoir émotionnel très puissant que l'on doit à surtout à un refrain irrésistible et un final irradié. On le savait déjà, la musique possède un réel pouvoir thérapeutique. De fait, avec le temps, ce morceau deviendra le cataplasme de tous les nostalgiques d'une certaine insouciance. Par ailleurs, parlons-en du temps. De l'influence du souvenir. De cet instant où l'homme se confronte à sa vulnérabilité. Qu'en faire lorsque l'on est musicien, si ce n'est une chanson ? Pour Brian May, ce sera donc, All Dead, All Dead, qui en sera les mots. Une jolie ballade à la McCartney dans laquelle il nous confie son désarroi face à la perte d'un être cher. Une ombre que certains aiment apparenter à une femme, bien qu'il s'agisse en fait d'un chat ayant marqué son enfance. Quoi qu'il en soit, porté haut les choeurs par une guitare aux élans symphoniques, cet autre titre n'a rien d'un crime de lèse majesté. Bien au contraire. Parce qu'au-delà de sa singularité, il démontre dans quel état d'esprit fut construit News Of The World. C'est-à-dire, un espace partagé où chacun aura pu s'exprimer. Un éclectisme qui se verra confirmé par Jazz et les productions suivantes. En attendant, calypso, rock ou Melancholy Blues superbement interprétée par un Freddie Mercury plus bateleur que jamais, ces nouvelles du monde vont être portées à la une d'ici quelques semaines. Remarque : les gros titres n'ont jamais fait peur à la Reine.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La remastérisation des albums de Queen est relativement décevante en termes de bonus, mais satisfaisante au niveau du son. Aussi cette édition simple fera amplement l'affaire (même si à mon sens, le son de l'édition Japonaise est encore meilleur et la présentation plus raffinée) .

Rappelons d'abord aux plus jeunes qu'il était un temps où tout bon rock critique sévèrement burné mettait un point d'honneur à mépriser royalement la Reine. Alors, à l'heure où les poignards punks dépeçaient les dinosaures, qu'allait donc faire Queen, proie favorite de cette presse musicale moutonnière (qui venait à peine de retourner sa veste Glam pour un blouson décoré d'épingles à nourrice) ?
Poursuivre dans la veine lyrique ? Se mettre au disco ? Faire profil bas ?

Rien de tout ça.

Le changement d'inspiration démarre au niveau de la pochette de Frank Kelly Freas, illustrateur de SF (et de Mad aussi) qu'appréciait notre blondinet de batteur. Fini le logo décliné sur des titres de Marx Brothers, place au rock avec du sang et du métal !

Question musique, avec le binôme "We Will Rock You/We Are the Champions", Queen enfonce d'emblée le clou de sa réputation d'arrogance, tout en fournissant un nouveau chant de stade.

Claps (boum, boum, blam !) et solo d'anthologie pour la Red Special de Brian May sur le 1er titre contrebalancé par le cynisme railleur de Mercury sur le 2ème ("Vous m'avez apporté la gloire et la fortune et tout ce qui va avec, je vous remercie tous"!) : une des meilleures entames d'albums qui soit et qui allait se retrouver telle quelle sur le 45 T.

La suite : "Sheer Heart Attack" rappelle aux crêtus de l'époque, que Queen n'est pas leur ennemi tandis que la paire rythmique Roger Taylor/John Deacon fait parler la poudre.

On se calme avec "All Dead" et Brian May au chant et "Spread Your Wings" : 2 magnifiques ballades. Puis on se refait une petite poussée d'adrénaline avec le presque funk "Fight From the Inside" chanté par Taylor. On bizzaroïdise avec "Get Down Make Love", on blues/jazzifie sur "Sleeping on the Sidewalk" et un peu plus loin, "My Melancholy Blues", on salsaïse avec "Who Needs You" et comme il se fait tard (mais pas trop tard) on mixe tout dans "It's Late" (but not too late).

Ce qui frappe aujourd'hui encore, c'est outre la diversité des influences, le fait que chacun trouve aussi naturellement sa place dans le parfait équilibre des compositions et que Brian May n'a pas encore renoncé à chanter. Pour le reste, no synths ! comme d'habitude, mais plus pour longtemps, hélas. Queen a simplifié le propos, la fin de sa 1ère époque s'annonce.

Freddie parade en costume d'Arlequin, et les nouvelles du monde annoncent que Queen prend son envol en France, terre jusque là réfractaire.

We will rock you ? Mais c'est qu'ils l'ont fait, les bougres ! Champions !
77 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2016
Un des albums les plus emblématiques et des plus représentatifs de la musique de Queen on passe des morceaux taillés pour les stades à des opéras rocks au piano voire même certaines rythmiques proches du punk. En bref une pépite!! Envoi impeccable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2016
Au regard de la distance, marchandise tout à fait conforme et arrivée dans un état impeccable et sous scellé. Le suivi du marchand et son souci de qualité sont des gages de fiabilité et de confiance.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2015
Je ne commenterai pas Queen car c'est inutile, c'est le top de l'excellence .... je n'ai rien d'autre à ajouter sur ce cd même s'il est remastérisé .. du grand classique inclassable !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2014
Un des meilleurs disque de Queen. Superbement remasterisé. Ce classique en avait bien besoin.
Quelques perles, en dehors des maxi-tubes: Spread your wings et Melancholy blues.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2013
News Of The World - Remasterisé 2011
Queen tres bon album je l'avait en vinyle, en cassette (les jeunes ne voient pas de quoi je parle), et je peux le reecouter en cd
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2014
Je n'ai jamais été un grand cinglé de ce groupe. Mais je trouve excellent cet album, je l'ai écouté maintes et maintes fois et c'est toujours pareil. Superbe!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)