Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
119
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 juillet 2017
Super album j'adore on s'en lasse pas . A conseiller pour les gens qui ne connaissent pas ce groupe et meme pour les fans
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2017
Que dire de plus sur cet album.
Il y a eu un avant et un après The Wall.
Indispensable dans sa cdtheque .
De plus la remasterisation est excellente.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2013
Voici l'oeuvre de Roger Water et PINK FLOYD. J'ai eu un coup de blues et de nostalgie car j'ai découvert ce double dès sa sortie version vinyle.Beaucoup de groupes de la scène rock y font référence.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
En LP version original si vous avez la chance de trouver un exemplaire pas trop abimé ...
A écouter et ré écouter sur une bonne chaine type LP12
que du bonheur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2014
Envoi n°1
----------
L'étiquette centrale d'un des disques était boursoufflée, au point de ne pas pouvoir envisager la lecture du vinyle, même avec un stabilisateur.

Quand on on connait la sensibilité d'une platine phono au moindre défaut de planéité ...

Inécoutable ... Retour à Amazon

Envoi n°2
-----------
Trous mal ébavurés, étiquette décentrée, défaut de planéité du vinyle n°2, alors que les rééditions 180 grammes sont censées être du haut de gamme.

En outre impossible de savoir si les vinyles sont gravés à partir des bandes analogiques ou à partir des CD.

Bref, il vaut mieux mettre le prix pour une version de 1979 en bon état.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2012
Bon, je ne m'aventurerai pas à faire une énième critique de cet album, mais seulement parler de cette remastérisation et de son CD bonus. Alors tout d'abord ce "The Wall" je l'ai eu sur trente six supports différents (j'exagère à peine). En vinyle (magnifique double album que j'ai toujours, avec ses craquements et sa pochette toute jaunie), en cassette (que mon autoradio a avalé et recraché dans un dernier souffle qui lui fût fatal), puis en CD, puis encore en CD (version EMI remastérisée de 94). Donc, j'en connais les coins et les recoins et je prend toujours plaisir à l'écouter. J'avais lu les nombreuses critiques (et déceptions) concernant cette ré-édition 2012, remasterisée par James Guthrie (c'est étrange, plus personne ne parle de Bob Ezrin depuis cette remastérisation). Alors parlons "son". Il y a bien eu remastérisation : les différences les plus notoires ne sont pas dans la suppression du souffle (il était peu perceptible à l'origine) ou du gain en dynamique (c'était déjà fait en 94) mais dans une légère amélioration de la spacialisation du son (le remaster de 94 est un poil en dessous) et un travail sur les médiums haut, qui sont ici moins aggressifs, mais c'est quand même très leger. Ne vous torturez pas, si vous écoutez ça dans votre voiture sur un vieux Tokai, vous ne verrez pas la différence. On peut donc féliciter EMI qui n'a pas succombé à la mode de l'hyper-loudnessisation ou de la mega-compression dont les jeunes sont fans (on "faisait" pas le même son en 1979 qu'aujourd'hui et c'est très bien ainsi). Donc parlons à présent de ce troisième CD de démos. On sait que The Wall est l'oeuvre de Roger Waters et on imagine bien l'artiste en proie à ses démons et ses délires noircir des pages et des pages, pour donner vie à cet album-concept. On retrouve donc ici une succession de petits bouts et/ou de démo (plus ou moins crasseuses au niveau du son) de la totalité de l'album qui curieusement prend une couleur très Rock Progressif...et très soporifique il faut bien l'avouer. Certains titres épurés ou non-orchestrés sont sympa, mais on décroche très vite parce-que la comparaison avec l'original est inévitable. Les seuls vrais morceaux que l'on pourrait qualifier de "Bonus Tracks" (inédits donc) sont trop pauvres pour retenir l'attention ("Sexual Revolution"). La démo de "Young Lust" à la rigueur (le chant de Gilmour est sympa et sa guitare très inspirée). En conclusion on peut jouer à se faire peur en se disant que si l'album était resté ainsi, il serait surement oublié aujourd'hui. On comprend donc là, toute l'importance du travail du groupe et des ingé-producteurs (et oui, y'avais bien Ezrin avec Guthrie). Pour finir, je sais que certains grincent des dents concernant la solidité du nouveau packaging de cette édition, mais je le trouve pour ma part très réussi. Et le livret de plus de 30 pages est génial.
44 commentaires| 101 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2016
rien a voir avec le vinyl, en ecoutant le cd , on commence a vibrer et plouf ca s'arrète pour des bribes d'autres morceaux
ca doit etre une copie des essai musicaux avant le vrai enregistrement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
pas du tout ce que j'attendais de ce CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2017
Cet opéra rock me coute une fortune en saphir et diamant autrefois sur le vinyle mais aussi en CD en DVD en MP3 et je ne suis jamais aller les voir par la faute du confort.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2017
Il faut en pincer dur pour être fou du groupe en désunion!
C'est dommage de finir dans la démence, non ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 février 2012
En comparaison avec les coffrets Dark Side et Wish, celui de The Wall mérite pleinement la mention "Immersion". En plus de l'incontestable chef d'oeuvre qu'est l'album, on trouve également son pendant scénique qui complète l'oeuvre studio. On y notera l'apport non négligeable de Wright aux claviers. Mais la meilleure surprise provient des deux CDs contenant les fameuses bandes démo que Waters avait fait écouter au groupe mais aussi des démos retravaillées en studio. C'est une immersion totale dans le grand oeuvre de Waters. Ces démos ont une valeur documentaire car elles apportent un éclairage fascinant sur ce que peut être le travail de studio avec ses trouvailles et ses balbutiements. Mais surtout, certaines versions pourraient faire office de versions alternatives tellement elles sont bonnes telles quelles ! Bref, un ravissement pour le collectionneur floydophile.
Un seul regret cependant : pendant le remarquable reportage sur la genèse de l'album, on peut voir pas mal d'extraits d'un concert de The Wall (celui du Nassau Coliseum je crois)... Pourquoi ne pas en avoir fait un DVD du spectacle en entier ? Dommage. Peut-être l'ont-ils mis de côté pour une future release... Je croise les doigts.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)