undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
61
4,0 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:10,69 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 juillet 2011
Une assez joile réussite graphique que cette BD portée à l'écran. Toute la sensualité et la lumière de l'Alger des années 20 illustrent cet âge d'or où les religions cohabitaient sans heurt et se nourissaient au sein de la même culture. Bons sentiments niaiseux pour les uns (tendance Zemmour et choc des civilisations), fable utile contre tous les ostracismes religieux pour les autres (tendance bobo angélique), cela reste un bon divertissement intelligent, parfois cruel, peut-être convenu, mais après tout en ces temps troublés, un peu d'oecuménisme ne peut pas nuire.
P.S.: le voir en 3 D est totalement inutile (les décors sont des à-plats et seuls les personnages au premier plan sont en mouvement).
55 commentaires| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2013
Fort de son césar pour son Biopic sympathique mais surestimé de Gainsbourg , Joann Sfar adapte son best seller Le Chat du Rabbin.
Visuellement , le film est à la hauteur de la réputation du dessinateur prolifique . Épaulé par Antoine Delesvaux , également auteur d'un autre Best Seller attachant (Aya de Yopougon (Tome 1)), les couleurs , les ombres , l'animation sont un régal pour les pupilles . C'est la vraie réussite du film , qui mérite amplement son César .On peut toutefois regretter que le trait granuleux et détaillé de Sfar ait fait l'objet d'une ligne claire façon Tintin (que Sfar épingle gentiment ) simplifiant à outrance les détails de la BD.

Maintenant se pose cette question cruciale voire cruelle : un auteur ,aussi talentueux soit il, est il le mieux placé pour adapter son oeuvre ?

Au bout de 5 minutes , la projection du film m'est devenue véritablement insupportable . Il aura fallu 10 minutes pour que Sfar taillade à la hache les 46 pages du premier volume . L'album 3 consacré à l'exode parisien est passé à la trappe . Et la fin est aussi bâclée à l'écran que la version papier ...

La saga du chat est constitué de 5 volumes aux intrigues et ambiances très différentes . Le rythme de lecture et de parution, les codes inhérents à la bande dessinée font que sur papier ça passe . A l'écran , ça devient un mix indigeste d'intrigues entamées sans conclusions , un best of des 4 épisodes , artificiellement assemblés pour en faire un film. C'est indigeste et absurde . Un peu comme si Spielberg pour son adaptation de Tintin aurait commencé par les Soviets , pour enchainer avec le Congo , l'Amerique , l'Egypte puis la Chine dans le même film. Du coup les scènes s'enchainent sur un rythme épileptique durant lesquelles , on nous donne à boire et à manger sans jamais laisser le temps pour la digestion .

Le public est visé est clairement large et Sfar supprime ces délicieuses parenthèses qui faisaient la richesse de la BD (le jeune rabbin qui va au lupanar musulman en douce ) pour dénaturer son propre boulot . Et que dire du premier chapitre tellement littéraire consacré à la bar mitsva totalement construit au style indirect et de digression théologiques gommés du long métrage .

Mais le chemin de croix n'est pas fini ; car en plus le doublage est calamiteux . Reprenant pourtant les dialogues à la lettre du matériel original ( votre serviteur s'est emmerdé à mettre pause pour vérifier des pans de dialogues entiers , l'intégrale de Sfar sur les genoux....) , on ne retrouve pourtant jamais la voix des personnages . François Morel fait parler le Chat comme Bart Simpson , le pire étant la douce , l'élégante et sensuelle Zlabya hâblant comme une racaille du 93 ....

Et l'ironie de se dire que pour un film racontant l'histoire d'un chat accédant à la parole , le film ne semble jamais trouver sa voie/voix .M'enfin , puisque le public est au RDV , les récompenses aussi , tout le monde a gagné . Sauf l'école des fans ....
77 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2012
Voici un dessin animé à ne pas classer dans le secteur "enfants", comme l'a fait la médiathèque d'une Préfecture ! En effet, le sujet principal est la religion, avec ses extrémistes et heureusement ses pratiquants tolérants. Le sujet est bien traité, avec pogrom et terre d'asile. Un seul reproche : le créateur de cette animation, comme bien d'autres, n'a pas su comment finir son film, et donc le récit se termine tout d'un coup (manque de pellicule ?) sans prévenir... Dommage !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2013
Le film commence bien, et je partage les nombreuses opinions positives qui en ont été écrites. Par contre, la fin est visiblement baclée, non seulement du point de vue du scénario, qui ne se conclut pas en dénouement mais s'arrête brutalement, mais aussi, malheureusement, du point de vue des dessins, qui sont simplement des brouillons et n'ont rien à voir avec le style simple mais élégant du début du film. Incroyablement décevant!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2015
Ce dessin animé m'avait été chaudement recommandé par un ami. J'adore les dessins animés et je pensais,à tort,qu'il serait agréable pour un adulte. Pour moi, il n'en est rien et est vraiment d'un niveau réservé aux enfants, et encore, en bas âge. L'histoire en elle-même est intéressante et pose des problèmes de réflexion, mais le graphisme et les dialogues sont on ne peut plus insigniffiants.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2016
Je n'ai pas lu la bande dessinée d'origine, aussi contrairement à d'autres, je n'ai pas été déçu. J'ai bien aimé l'ambiance, la philosophie de l'œuvre, les doublages. Le personnage du chat, à la fois sarcastique et tendre, est attachant.
Plein d'humour, ce film aborde avec simplicité et légèreté des sujets sérieux (et parfois barbants) comme la morale, les croyances religieuses, etc.
C'est une belle leçon de tolérance, et un excellent moment de détente où l'on rit beaucoup.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
Excellent film. De très beaux dessins, de très belles couleurs qui nous transportent dans une Afrique du Nord qui fait rêver. La douceur méditerranéenne, la beauté des intérieurs. En outre, le fond du film est très intéressant également. Beaucoup d'humour, des personnages attachants et un beau message de tolérance et d'amour entre les peuples. A voir absolument, ou à offrir!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2011
La qualité des images qui reproduisent si bien, entre autres, la luminosité des villes du sud la Méditerranée sauve ce film gentiment ennuyeux, justement comme un trop-long séjour dans l'une d'entre elles.
C'est donc agréablement réussi mais on est pas sûr de vouloir y retourner.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2014
J'ai lu les BD et bien sur on n'y retrouve pas tous les détails de l'auteur qui séduisent ! Bien sur aussi on a le sentiment que ça va trop vite. Mais le chat philosophe a toujours la même impertinence et l'idée du film est excellente. Mes amis qui n'ont pas lu les BD ont adoré, beaucoup ri : Une réussite !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Adapté par son auteur, le juif niçois d'origine algérienne Joann Sfar, des tomes 1, 2 et 5 de sa célèbre série de bandes dessinées, avec la collaboration du producteur Antoine Delesvaux, de son épouse Sandrina Jardel et d'une soixantaine d'animateurs, 'Le chat du rabbin' (2011, 100mn) est un conte dont le personnage principal est le chat philosophe (François Morel) du rabbin algérois Sfar (Maurice Bénichou), qui mène, dans les années 20, une petite vie tranquille avec sa fille, la belle Zlabya (une pâtisserie arabe à l'orange et au miel que personnifie l'appétissante Hafsia Herzi) dans un quartier populaire de la ville.

Capable de parler depuis qu'il a ingurgité le perroquet du rabbin, le chat (qui n'a pas de nom) se met en tête de vouloir faire sa bar-mitsva. Formé au judaïsme par le rabbin, il n'hésite pas à implorer le Très-Haut afin que le rabbin, qui doit faire -à la demande de Paris- une dictée, réussisse cette épreuve et puisse ainsi conserver son poste. Il en perd la parole, mais arrive quand même encore à converser avec un juif russe arrivé clandestinement à Alger. Ensemble (le rabbin, le Russe, un autre Russe et le chat), ils partent en autochenille à travers l'Afrique en direction du pays d'où viennent tous les noirs et tous les juifs...

Avec aussi François Damiens qui prête son accent belge à un certain reporter raciste croisé au Congo.

L'animation du long-métrage est un peu sommaire, mais les dessins sont beaux et baignent dans la chaude lumière de l'Afrique. Cette histoire de juifs, musulmans et chrétiens qui évoluent loin du racisme et de l'intolérance -encore que- est évidemment plutôt sympathique, mais néanmoins, cette histoire d'un chat amoureux de sa maîtresse et qui espère bien qu'elle ne se mariera jamais et vit, aux côtés des humains auxquels il s'identifie, des aventures avant tout philosophiques pourrait déconcerter aussi bien les enfants que les plus grands : le scénario part un peu dans tous les sens et le film se termine assez brutalement, sans que l'on sache trop quoi faire de ce qui a été raconté et montré (notamment concernant la Jérusalem éthiopienne). Si vous aimez la BD de Sfar, vous aimerez probablement son adaptation cinématographique ; sinon, vous préférerez peut-être vous consacrer à d'autres longs-métrages d'animation ambitieux comme 'Là-haut', 'L'illusionniste' ou 'Mary & Max' !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
8,49 €
9,29 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)