Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
132
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 août 2016
DVD rayé qui plante et impossible de voir la fin ! Occasion OK mais sinon puisse au moins le regarder en entier ! Momox n'est pas un vendeur sérieux...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2017
Pour les nostalgiques et pour le plaisir de revoir, je recommande cet article pour passer un bon moment avec vos enfants
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2015
c'est exactement ce que à quoi je m'attendais ma petite fille a adoré tout comme moi j'ai donc commandé d'autres titres
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2017
les années passent mais on ne se lasse pas de regarder en famille avec enfants et petits enfants. Disney toujours aussi beau à regarder
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2017
C'est un cadeau pour l'anniversaire d'un petit enfant. Je pense qu'il va lui plaire. Je ne l'ai pas encore offert.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2017
super contente merci
je suis fan des disneys bientôt j'aurai toute la collection manque plus que quelque un ...
Très bonne qualité
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2017
Attention DVD pas français je me suis fait avoir je n'ai pas vu de description sur la langue du DVD dommage
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2014
Le rapport qualité - prix est très correct en comparaison des produits similaires en vente sur le marché !
Le produit est parfaitement conforme à l'attente.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand j'étais môme, Walt Disney c'était une demi-heure par an à la télévision à Noël, et encore, en noir et blanc! L'inénarrable Pierre Tchernia nous tenait en haleine dans l'émission SVP Disney et bien qu'émerveillés, cela finissait toujours par une immense frustration. Aujourd'hui avec les télés grand écran haute définition et ces dessins animés restaurés tout cela n'est qu'un lointain souvenir, place au spectacle! Mais combien de nous ont gardé leur âme d'enfant?

Pour beaucoup Fantasia est le "must" des Studios Disney. Bien qu'appréciant toujours beaucoup ce film (la bande-son a néanmoins très mal vieilli, les orchestrations de Stokowsky étant aujourd'hui totalement obsolètes) je considère que le plus grand chef-d'oeuvre de Disney reste Pinocchio. Deuxième long métrage après Blanche-Neige, il a été un échec à sa sortie. Peut-être un peu trop de cruauté et de violence pour des yeux enfantins en ce début des années quarante, il a failli provoquer la faillite de Disney.

Restauré, ce film est une splendeur. Les couleurs sont d'une finesse incroyable, chaudes, dynamiques, jamais criardes, magiques. Le graphisme est somptueux, encore teinté de la poésie du Disney des "Silly Symphonies" d'avant-guerre (scènes des jouets mécaniques et des horloges). L'animation des personnages est une réussite totale, celle de Pinocchio maintes fois revue et corrigée (voir making-off) est un sommet d'émotion, de candeur et de réalisme.

Le personnage de Jiminy Cricket, grillon-conscience de Pinocchio, est une trouvaille scénaristique qui fera école dans le cinéma. Sa bouille à la Paul Meurisse, sa gouaille, en font un de mes personnage préféré chez Disney. Bien qu'un peu moralisé (Amérique oblige) le conte de Collodi est assez bien respecté, gardant quand même de nombreux côtés sombres et effrayants (Monstro la baleine, l'île enchantée où les enfants sont transformés en ânes). Les décors du Tyrol italien sont magnifiques et les scènes aquatiques avec la baleine sont un must jamais égalé, même aujourd'hui grâce ou malgré l'assistance des ordinateurs.

De Geppetto le père rêvant et rêvé, en passant par l'affreux Stromboli (Pavarotti de pacotille), Grand Coquin le renard roi de l'entourloupe et son compère le chat muet (unique dans les annales du dessin animé) au poisson rouge Cléo et au chat Figaro, une galerie de portraits magnifique et édifiante où tous les caractères de l'âme humaine sont soigneusement analysés et décortiqués. On retrouvera Crapule, le compagnon rouquin de Pinocchio sur l'île enchantée, vingt ans plus tard et sans presque aucune modification dans le personnage de Billy The Kid du Lucky Luke de Morris.

Aujourd'hui dans une certaine intelligentsia mal-pensante, on associe trop souvent Disney et vulgarité. Bien que la production actuelle soit, disons... assez productive, certains films d'animation des années quarante et en particulier Pinocchio sont d'authentiques chef-d'oeuvres. Je regrette que le graphisme de la jaquette et le packaging ne fasse pas honneur à ces merveilles en prenant l'exemple de la série Walt Disney Treasures et ses boîtiers métalliques très classes.

Le deuxième DVD offre entre autres bonus un excellent historique et making-off du film, avec des commentaires des animateurs de l'époque. Pour les adultes, préférer la VO où les voix des personnages sont très supérieures à la version française (incontournables Roger Carrel et Michel Roux).
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2016
J'arrive un peu tard pour y aller de mon commentaire.
Tout a déjà été dit ou presque. Un pantin inanimé dans un film d'animation ! Quel rêve !
En fait, j'ai commandé le Blu-Ray de Pinocchio dès sa restauration, comme la plupart des classiques DISNEY, pour l'apprécier
dans toute sa splendeur et j'en suis tout-à-fait satisfait: c'est une remarquable prouesse technique dont les studios Walt Disney ont fait preuve.
L'image est sublime, sans aucun défaut, la colorimétrie est parfaite, le son de très bonne qualité: du vrai travail de professionnel.
Si l'on pouvait en faire autant avec tous les anciens chefs d'oeuvre du cinéma ! Alors ...ça tiendrait du miracle, car ne l'oublions pas
ce film date de 1940 et on a vraiment l'impression qu'il sort aujourd'hui. C'est aussi cela, la magie DISNEY: intemporelle.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire de Pinocchio ( tout le monde la connaît ), ni vous résumer les thèmes développés: conscience, courage et honnêteté.
Par contre j'insisterai sur quelques points forts qui ont contribué à la naissance puis au succès du dessin animé long métrage chez Disney, à la fin des années 30.

Premier point fort: choisir une histoire tirée d'un conte pour enfants, puisé dans la littérature, avec un ou plusieurs thèmes marquants: le bien contre le mal, l'héroïsme, l'amour, l'amitié, la vertu, le sens du devoir, la bravoure, etc...
Deuxième point fort: créer des personnages typiques, chacun avec un profil caractéristique unique, en forçant sur leurs qualités ou au contraire sur leurs défauts.
Troisième point fort, de loin le plus important: animer ces personnages dans des décors fabuleux de manière à les rendre crédibles dans un univers imaginaire.
C'est bien là le secret de l'innovation du créateur américain. Et il a réussi !

J'ajouterai encore que la première équipe Disney ne ménageait pas sa peine. Pour exemple, la parfaite fluidité du mouvement des personnages, comme on la trouve dans notre monde réel. On filmait des sujets vivants ( humains et animaux ) à 24 images/seconde puis on décomposait la séquence filmée, image par image, pour dessiner les personnages en 24 positions successives (soit une seconde d'animation) identiques à la séquence filmée afin de reproduire l'effet naturel du mouvement.
Travail long, fastidieux (on ne connaissait pas encore le numérique) mais résultat convaincant: les premiers longs métrages dont Pinocchio ont bénéficié de cette technique.

En conclusion, pour répondre à la question posée dans le titre de ce commentaire, l'âme de Pinocchio, petit pantin de bois, existe bien ! Elle est sortie tout droit de la création Disney et de sa brillante équipe...
Et pour me faire pardonner, Monsieur De Lamartine, d'avoir paraphrasé l'avant-dernier vers de votre poème je me dois, cette fois, d'écrire le dernier dans son intégralité:
Pantin inanimé, aurais-tu donc une âme
" qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?".
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)