Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
10
4,5 sur 5 étoiles


le 13 octobre 2016
L'objectif de Tim Snyder dans ce livre est de présenter Staline et Hitler comme les deux faces d'une même pièce. Il explique dans son introduction que la thèse centrale du livre est que bolscheviques et nazis étaient confrontés à des problèmes économiques immenses, insolubles par des moyens traditionnels de la politique économique libérale de marché. Dans les deux cas, la solutiom hétérodoxe passe par la violente exploitation de la terre ukrainienne et c'est cette exploitation qui a entrainé toutes les horreurs que l'Europe de l'Est a connu entre 1933 et 1945. Voilà qui est intéressant.

Malheureusement, le corps du livre n'est simplement pas à la hauteur de cette ambitieuse promesse. Tim Snyder est un historien des idées, dès que l'on parle d'économie, de production, d'échange et d'inflation, il patauge sérieusement. Les mécanismes de la réflectiom économique sont abandonnés immédiatement après avoir été vaguement abordés, puis l'auteur passe a ce qui semble-t-il l'intéresse vraiment: dire que Stqline et Hitler sont des fous sanguinaires qui ne valent pas mieux l'un que l'autre. C'est peut-être vrai, mais ce n'est pas ce que l'introduction nous promettait.

Pour compenser l'indigence de son analyse de la politique économique soviétique et allemande, Tim Snyder s'étend sur la souffrance humaine engendrée par les décisions des dirigeants bolchéviques et nazis. Certaines pages sont absolument insoutenables. Le problème n'est pas la véracité des évènements qu'il relate, mais le faitque ça n'a rienà voir avec le sujet du livre.

Finalement, le livre est très très mal écrit. On ne lit pas un livre comme ça pour la beauté du style, mais Tim Snyder fait du grand n'importe quoi. Sa propre confusion se devine dans ses paragraphes sans queue ni tête et dans ses chapitres totalement désorganisës. Un seul exemple, dans le premier chapitre, l'auteur décrit la réaction internationale face à la famine ukrainienne avant de décrire la famine elle-même, ce qui est tout de même étrange.

L'ouvrage est donc mauvais et je ne le conseille pas. L'histoire tragique de l'Ukraine attend toujours son grand livre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
une nouvelle approche du drame de l'Europe centrale,
renouvelle la vision de la destruction des juifs d'europe en l'englobant dans l'histoire des massacres europeens de la première moitié du 20eme siècle dans cette europe centrale qualifiee de terres de sang.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2014
Broyé par les occupations Nazies et Soviétiques successives, ces pays de sang qui termineront vendus, à Yalta par Roosevelt à Staline, pour obtenir l'appui de l'URSS contre le Japon est un enchainement abominable, peu connu en Europe de l'Ouest.
Ayant trop souffert, trop longtemps ces pays ont la haine chevillée à l'âme, et on les comprends. Mais rien ne se construit dans la haine.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2014
l'anglais n'est pas ma langue maternelle mais c'est vraiment facile à lire.
un aspect de l'histoire qui n'existe sans doute qu'en Allemagne et dans les pays anglo-saxons toujours plus curieux que les historeiens français. Il est vrai que la véritable histoire de Vichy n'a commencé qu'avec les historiens américains
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2012
Excellente étude historique et enfin libre d'influence de la "pensée correcte - marxiste" - générale il y a peu encore.
A recommander aux esprits ouverts. Démontre que le mal n'est pas l'apanage d'un seul côté. Très actuel.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2013
Bloodlands is an excellent book. It finally puts each event of this region into perspective. It is a must for anyone who wants to understand not only the victims of WW2, but also Stalin's and Hitler's atrocious decisions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2014
très documenté et très bien écrit bb bb bb bb bb bb bb bb bb bb bb bbb vv vv
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2014
Ce livre nous fait revivre, si l'on peut dire, le destin tragique de ces terres de l'est.
On commence par la description détaillée du génocide des koulaks ukrainiens par le petit père des peuples, le dénommé staline.
On poursuit avec l'extermination, par les nazis, des juifs d'Europe de l'est, avec la complicité et des natifs et de staline, en particulier l'or de l'invasion de la Pologne.
Un point, assez nouveau pour moi, est le plan nazi d'obtention d'un espace vital. Ce plan était basé lui aussi sur l'extermination des paysans ukrainiens (en plus des juifs); c'était des bouches qui privaient les allemands de ressources de nourriture. Cela balaie l'argument si souvent entendu qu'hitler, s'il avait été plus avisé, aurait fait des ukrainiens des alliés contre l'URSS et aurait ainsi pu gagnr la guerre; balivernes.
Ce livre est vraiment remarquable mais puissamment troublant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2013
On ne ressort pas de ce livre comme on y est entré. Comment, mais comment rester de marbre a la lecture des horreur insensées qui s'abattent sur l'Europe des années 30 a la fin des années 40. On parle de millions de vies, une par une, milliers par milliers, fauchées a grand coup de rage froide par des machines d’État sordides. Aux commandes, Staline d'abord puis son comparse Hitler. La grande force de Timothy Snyder, c'est de ramener le lecteur, sans cesse, a regarder, sentir, comprendre ce qui se passe au niveau individuel. Des millions d'Ukrainiens affamés a mort par Staline, ce sont des millions fois un. Encore et encore et encore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
L'éloignement des événements de la seconde guerre mondiale et l'ouverture des archives permet d'avoir une vue plus précisé et plus équilibrées des abominables massacres perpétues par les deux camps sorte de course dans l'horreur alors que les décades qui suivirent la guerre et la présence soviétique jusqu'au cœur de l'Europe conduisaient à ne mettre en avant que les crimes allemands avec même ne hésitation polie sur Katyn
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)