undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
144
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 31 commentaires(4 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 8 juillet 2012
J'avais adoré le livre, et entendu parlé du film, que j'ai donc acheté. Je n'ai pas été déçue, les actrices sont excellentes, le film fidèle au livre. Vraiment un très bon film !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un film de 2h30 pour peindre l'amérique des années 60, une époque où les noirs ne sont là que pour servir les blancs.
Difficile à imaginer cette amérique d'il y a cinquante ans à peine.
Skeeter, une jeune blanche rentre de l'université le diplôme en poche et découvre avec tristesse que sa nounou noire est partie surement virée par ses parents. Skeeter est choquée par la mentalité de ses amies qui ne cachent pas leur sentiment de supériorité et leur méchanceté envers leurs domestiques.
Skeeter a pour idée de demander aux domestiques de raconter leur vie, leur travail afin d'en écrire un livre.
Ce film est tantôt drôle, tantôt grave. Les rôles féminins sont parfaits et tellement attendrissants. La réalisatrice a réussi à donner vie à la complicité entre les femmes noires mais aussi entre ces dernières et certaines femmes blanches plus malines que leurs contemporaines.

Les amateurs de la série Private Practice reconnaîtrons le "sage-femme' dans le rôle du prétendant de l'actrice principale
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2014
J'avais acheté le livre au début de sa diffusion et j'avais beaucoup aimé. Quand j'ai vu que antenne 2 diffusait le film je me suis réjouie pensant passé un bon moment. Ayant manqué le film à la télé je me suis précipitée pour acheter le DVD et je ne suis pas déçue. Je reconnais que le film reste fidèle au livre.
Le colis est arrivé en parfait état et le DVD parfait
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2015
Un bon film sur la ségrégation vécue par les domestiques noires dans une Amérique des années 60 du siècle dernier/ années Kennedy /.. Pas de grands discours,pas de violence - juste la vie de tous les jours des femmes blanches et de leurs domestiques noires.Deux mondes qui se côtoient mais restent séparés.Les actrices sont excellentes et l'histoire est intéressante.
Un film à voir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2014
Bonne qualité d'image et bon son. Un film sur la ségrégation raciale dans l'Amérique des années 60 où les noirs sont les esclaves des blancs dans toutes les tâches domestiques de la maison. C'est très bien joué et nous dépeint avec exactitude ce qu'était l'Amérique à ce moment là.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
J'ai d'abord lut le livre qui comme toujours est meilleur que le film. La Couleur des sentiments est adapté du best-seller du même nom de Kathryn Stockett, qui rencontra un énorme succès en librairies, en restant six semaines au sommet du classement des meilleures ventes dressé par le New York Times.
Mais malgré tout j'ai passé un bon moment en regardant ce film, joué par de bons acteurs. J'ai beaucoup aimé Octavia Spencer qui interprète le rôle de Minny.
Un sujet grave traité avec humour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2014
DVD arrivé très rapidement et conforme à la description faite par le vendeur.
Ce film peu connu est une vrai merveille. Des actrices qui jouent juste. Un scénario qui tient la route. Une histoire magnifique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2013
Le film est resté fidèle au livre que j'ai beaucoup aimé. Les personnages sont attachants, d'autres franchement
écoeurants, un gros clin d'oeil au racisme d'hier mais aussi d'aujourd'hui ! A voir absolument !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2013
Très beau film qui bien que durant plus de deux heures se laisse regarder sans ennui. Une histoire au demeurant tragique, la vie des servantes noires dans l'Amérique ségrégationniste des années 60, mais traitée sans forcer le trait et souvent allégée par un humour discret. Pas de manichéisme dans cette histoire : tous les blancs - blanches devrai-je dire dans ce film presque exclusivement féminin -ne sont pas pas des ordures et tous les noirs ne sont pas que des victimes - l'une des deux servantes qui témoigne est aussi victime d'un mari qui la bat et qui se range dans le camp des bourreaux -. Les personnages sont victimes d'abord de leurs préjugés que certains sauront surmonter, d'autres pas. Un film où tout n'est pas noir ou blanc, mais où les nuances ont leur importance. Enfin, la distribution est excellente avec des mentions spéciales à Viola Davis et Jessica Chastain qui campent deux personnages symboliques, victimes des préjugés : l'une servante, l'autre épouse blanche qui dérange dans ce milieu dont elle n'est pas issue. Un film à voir car s'il ne s'agit pas d'un film militant comme d'autres ayant traité la ségrégation auparavant - tel Mississippi Burning -, c'est un film qui montre sans fards la réalité d'une époque dans un pays qui se prétendait - et se prétend toujours et toujours à tort - le parangon de la vertu et de la liberté.
Enfin, contrairement à certaines critiques qui ont pu lui être faites dans la presse, ce film n'est ni guimauve ni larmoyant. Il ne prétend pas à la démonstration politique, il ne prétend surtout pas nous dire quoi penser. Il montre par petites touches tel un tableau impressionniste, et le film passé, certaines scènes reviennent, certaines questions remontent mais c'est la liberté du spectateur de se poser ou pas ces questions. Et ce n'est pas le moindre mérite de ce beau film.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aimant depuis toujours les films un peu engagés qui dénoncent et osent aborder des thèmes tabous comme La Couleur Pourpre ou Autant en Emporte le vent (oui parce que derrière l’histoire d’amour, n’oublions pas que l’on parle quand même beaucoup de la guerre de sécession et de l’abolition de l’esclavage), j’ai forcément été attirée par l’histoire de La Couleur des Sentiments.

Dans les années 60 où les noirs sont tiraillés entre les lois raciales et leur désir d’égalité, une jeune fille blanche décide d’écrire un livre sur les bonnes qui l’entoure. Mais convaincre ces dernières de raconter les difficultés de leur métier n’est pas chose aisée…

Mélancolique, dramatique et pourtant plein d’espoir, ce film est une petite merveille. L’histoire, magnifiquement mis en scène grâce à des actrices touchantes, surprenantes et attachantes mais aussi à une méchante que l’on adore détester, charme dès les premières minutes grâce à une narration efficace à la première personne.

La Couleur des Sentiments ne cache rien, montrant que, malgré l’abolition de l’esclavage des années plus tôt, le peuple afro-américain souffrait encore de discriminations raciales. J’ai eu plusieurs fois le sentiment que les bonnes étaient encore traitées comme des esclaves à part entière avec pour seule différence la paye qu’elles touchaient en fin de mois.

C’est une vraie leçon de vie que l’on découvre dans ce film qui marque autant les cœurs que les esprits. Ce que j’ai également aimé ici, c’est bien entendu l’image, sublimée grâce à des plans d’une grande beauté (le plan final est sans doute mon préféré), mais aussi grâce à une bande sonore qui retranscrit parfaitement les émotions véhiculées tout au long du film.

Si j’ai été très touchée par l’histoire d’Aibileen l’héroïne et des autres bonnes, notamment leur relation unique avec les enfants, mais aussi par la revanche de Minny absolument géniale, cela a été également le cas avec Miss Celia, femme blanche, sincère, véritable et attachante par sa fragilité.

Énorme coup de cœur donc, pour ce film qui s’inscrit dans ma liste de favori, au même titre que La couleur pourpre. Je ne me lasserai pas de le revoir…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)