Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce bouquin est en fait une nouvelle de 1935, parue à l'origine dans le magazine Weird Tales. Elle illustre à merveille l'ambiance propre à Lovecraft qui sait, en quelques phrases, planter une ambiance effrayante et entrainer son lecteur sur le chemin de la peur. Ici c'est une étrange batisse sur laquelle les oiseaux ne se posent pas qui va causer la perte du héros. Peur du noir, de l'inconnu, secret enfoui, menace cosmique dont la simple vue peut rendre fou : la thématique lovecraftienne est bien présente ici.
A savourer pour découvrir ou redécouvrir le Maître de Providence et son oeuvre fantastique.
Deux petites remarques, toutefois : le texte est entâché de plusieurs erreurs, fautes d'orthographe ou remplacement d'un mot par un autre. Cela gêne un peu la lecture, c'est vrai mais il me semble qu'il convient toutefois de saluer le travail des bénévoles qui nous permettent de lire gratuitement des oeuvres du domaine public. Messieurs, même si votre travail est améliorable, merci pour ce que vous faites.
Pour finir, j'espère que vous envisagez de publier "La couleur tombée du ciel", du même auteur, à ce jour introuvable au format kindle !
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2017
un grand classique, a avoir dans sa bibliothèque papier ou virtuelle sur kindle
un des grands maîtres de la littérature, a découvrir pour ceux qui ne l'ont pas encore fait ! a redécouvrir pour les autres ;)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2016
un auteur etrange, connu, mais est ilvraiment lu ?
pas le meilleur cru
mais une curiosité pour le créateur me pousse à lire ses oeuvrees
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2017
J'ai beaucoup aimé le style de Lovecraft. Un peu déçue par la fin cependant. Je le recommande toute fois car bien écrit .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2012
Cette nouvelle est le parfait exemple de la littérature de H.P. Lovecraft. Le récit nous entraîne sur une enquête à propos d'un étrange bâtiment au passé trouble que tout le monde évite et craint. Comme à son habitude l'auteur parvient à créer une atmosphère pesante et inquiétante qui devient de plus en plus sombre au fur et à mesure que l'on progresse dans le récit. Secrets interdits, horreur cosmique et épouvante sont au rendez-vous. Une excellente nouvelle à découvrir !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2013
Une histoire très bien rythmée! On se retrouve angoissé piégé avec Blake dans des endroits insolites et effrayant et l'on se surprend a avoir peur pour le personnage quand il progresse malgré tout, poussé par la curiosité... Du grand Lovecraft pour un nouvel amateur du genre :)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2014
Un grand choix de livres et de la culture gratuite ! Comment donner de la culture même aux personnes a petit budget o/ Génial
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Celui qui hantait les ténèbres fut écrit comme une réponse à Robert Bloch qui dans la nouvelle Le Rodeur des étoiles tuait son personnage inspiré de Lovecraft. Lovecraft lui retourne la faveur en tuant son personnage Robert Blake.

Habitant de Providence, Robert Blake est fasciné par la sombre réputation d'une église locale à l'histoire sinistre. Alors qu'il s'infiltre dans la tour de l'église, Robert trouve un mystérieux artefact et accidentellement invoque des profondeurs de l'espace et du temps "celui qui hantait les ténèbres". C'est ballot, et forcément ça va mal se terminer.... Cette nouvelle représentative des ambiances angoissantes caractéristiques de l'écriture de Lovecraft s'inscrit dans les écrits rattachés postérieurement au mythe de Cthulhu. On y rencontre notamment les grands anciens Yog-Sothoth et Nyarlatotep.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2013
Comme souvent, Lovecraft fait appel à nos peurs primales, et aux archétypes au plus profond de notre inconscient pour offrir à chacun, l'opportunité d'imaginer et de concrétiser nos hantises enfouies.
Pas de descriptions précise de ce qui va effrayer, l'esprit remontant des peurs primales est beaucoup plus efficace en chacun.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2013
Une petite nouvelle qui se lit très vite, l'écriture est dynamique, pas un mot inutile, l'imaginaire se met en route et tac! On est transporté vite et bien dans l'église, on imagine l'univers, l'ambiance et ... C'est fini.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici