undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
45
4,3 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 octobre 2003
Bien plus que qu'un roman historique et bien plus qu'un roman d'aventure !
J.C. Rufin à réussi l'alchimie parfaite entre ces deux genres et cela donne un résultat d'une grande qualité. Les friands d'Histoire y trouveront leur compte et les amateurs d'aventures seront charmés et captivés. Les personnages sont attachants, et les péripéties de Jean-Baptiste Poncet nous tiennent en haleine tout au long de l'histoire. Les superbes descriptions de paysages, traversés par notre héros, sont pleines des couleurs et des fragrances de l'Orient : on ressent sur sa peau la morsure du soleil, on perçoit les parfums de oasis, on entend les bruits des villes orientales grouillantes d'activités. C'est un livre d'une grande magie à laquelle on ne peut que succomber.
Je vous invite à lire aussi « Sauver Ispahan » du même auteur qui est dans la même veine.
UN REGAL !
0Commentaire| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2008
Rarement la lecture d'un livre ne m'aura procuré un tel plaisir. Du même auteur, j'avais déjà beaucoup aimé « Rouge Brésil » que j'ai lu deux fois, et j'ai encore davantage aimé « L'abyssin », dont je ne manquerai pas de lire la suite « Sauver Ispahan ».
Pourquoi une telle délectation ? D'abord la plume de Rufin est légère, fluide, alerte, riche en métaphores, et l'on perçoit souvent le clin d'oeil de l'auteur au détour d'une phrase bien tournée qui confère subtilité et humour de connivence au récit.
Ensuite, on ne s'ennuie à aucun moment à suivre dans ses différents périples le héros de cette histoire, Jean-Baptise Poncet. A l'instar des quêtes médiévales, Poncet accomplit des missions qui doivent lui permettre de se rapprocher et de conquérir celle qu'il aime. Cependant, ce qui donne la profondeur à ce personnage, c'est qu'il s'octroie une certaine liberté lorsqu'il accepte ou refuse d'entrer dans les visées de ses différents commanditaires.
Comme l'histoire se déroule dans les années 1700 --en Egypte, Abyssinie et France--, il est très difficile d'échapper à sa classe sociale. Malgré tout, Poncet, déterminé à franchir les obstacles qui se dressent devant l'accomplissement de son amour, s'oppose à ce déterminisme social.
Son cheminement nous rappelle le jeu d'échec : les différentes pièces jouent à armes inégales. Cependant, l'élément le plus faible arrive parfois à damner le pion à bien plus fort. Ensuite, l'évolution de l'histoire rappelle celle d'une partie d'échecs. A chaque épisode apparaissent plusieurs combinaisons possibles. Spectateur privilégié, le lecteur se demande quelle stratégie sera adoptée et quel sera le nouvel équilibre qui en résultera entre les différents personnages. Ce jeu d'échec se déroule jusqu'à ce que certains soient mis hors jeu ou au contraire se renforcent, tel le pion qui accroît énormément ses pouvoirs lorsqu'il réussit à traverser tout l'échiquier, métaphore ici de Poncet et de l'Egypte, l'Abyssinie et la France des années 1700.
55 commentaires| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On sait désormais, depuis la publication d'un "léopard sur le garrot" que le véritable destin de Jean Christophe Rufin est la littérature. On pouvait le prévoir en lisant le premier roman de ce "médecin-humanitaire-conseiller-diplomate". J'ai lu l'Abyssin, comme j'avais lu à quinze ans les Trois mousquetaires". L'auteur ne cache pas d'ailleurs son admiration pour A. Dumas.Oui l'Abyssin est un excellent, (gros) roman.Jean Christophe Rufin tire avec talent les différentes ficelles, qui font les bons romans: amour, voyage, revirements, exotisme,Histoire, le tout complété par quelques réflexions de fond sur les hommes et leurs passions.Mais le récit est aussi servi par un style limpide, un usage des mots judicieusement choisis, un texte simple et bien organisé. L'Abyssin n'a pas volé son Prix Goncourt du Premier Roman. Je connaissais l'humanitaire et ce qu'il avait écrit, je découvre le romancier et ce que je vois bien être sa véritable vocation.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2001
C'est un roman de voyage et d'aventure, à l'ancienne, historique même. Très bien écrit ce roman se lit vite avec plaisir. Autour d'un magnifique décor, les personnages, superbes, sont entraînés dans un périple, une farandole qui s'étend d'Afrique en Europe et rythmée parfaitement par les rencontres les amours les peurs et les trahisons. A lire.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2011
Par la forme interrogative du titre de mon commentaire, je voudrais signaler ce que d'autres ont déjà fait remarquer. Ne nous y trompons pas, Jean-Christophe Rufin possède un véritable talent de narrateur et de romancier. Tout dans cet Abyssin est un hommage à l'intelligence: Le sujet, l'esprit du roman de voyage et d'aventure, le style et le vocabulaire adaptés à l'époque des Lumières, la qualité des descriptions géographiques et historiques... L'ouvrage transpire de cet esprit d'Orient et du rôle que joua un temps, la corne de l'Afrique dans l'inconscient des découvreurs de nouveaux mondes. Mais, parce qu'il y a un mais, on ne pourra s'empêcher de regretter que son récit est inégal. La première partie, très détaillée et fouillée laisse place à une seconde plus rapide, presque expéditive... Comme si Rufin avait dû composer avec les seuls impératifs imposés par l'éditeur: Surtout, moins de sept cents pages!... Sentiment d'ailleurs déjà ressenti en lisant le parfum d'Adam. Hors cet Abyssin n'aurait pas souffert de trois cents pages supplémentaires. Le roman en aurait gagné en profondeur et le lecteur en véritable jubilation.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2015
livre tres bien ecrit avec de riches tournures de phrases , un vocabulaire d'erudit
une histoire fraiche comme une rosée de mai qui vous donne envie de vous lever avec le soleil pour parcourir la campagne avec votre chien et continuer comme cela jusqu'à une contrée fort reculée aux odeurs d'epices mediteranéénnes .
Une aventure de chevalier digne des contes medievaux qui fait passer de solides moments tout en reverie
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je rejoins les commentaires précédents, pour faire partager le plaisir de lire ce beau roman d'aventures sur fond historique. L'origine de ce livre, nous dit-on, est basée sur un fait historique : Louis XIV souhaite rétablir une relation avec le souverain mythique d'Abyssinie, le Negus. Et ceci après que la mission "d'évangélisation romaine" des Jésuites de ce pays se soit terminée un demi-siècle plus tôt par leur expulsion massacrante.
J.C. Rufin écrit dans un style plaisant, soigné mais sans être compliqué, une histoire où tous les ingrédients du roman d'aventures sont réunis. Les caractères des personnages sont bien dépeints et leurs motivations explicitées, ce qui rend attachante et intéressante la lecture des péripéties du héros principal, le médecin (ou plutôt l'apothicaire) Jean-Baptiste Poncet, avec en fil rouge son histoire d'amour avec la fille du consul Alix de Maillet pour laquelle il surmontera tous les obstacles : que ce soit se jouer des dangers des villes exotiques et des déserts de l'Orient, ou des intrigues de la Cour à Versailles.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2007
Une fois plongé dans ce livre, nous voilà au XVIIIéme siécle entre l'Afrique et l'Europe au coeur de multiples aventures et intrigues palpitantes accompagné de personnages auxquels on s'attache. Cerise sur le gâteau, les incroyables aventures du héros Poncet ne souffrent jamais de problémes d'invraisemblances historiquement parlant du moins pour le lecteur profane que je suis.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2005
ce livre est un des livres dont on ne peut se détacher, qui nous suis dans le bus, le metro, au lit, et meme en marchant!
je n'ais pas lu Rouge Brésil, mais je ne vais pas tarder du coup !
A lire absolument, meme si vous n'avez pas une grande passion pour les romans historiques, ce livre la vous enmera loin ...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2014
J'avais lu Sauver Hispahan d'abord, qui est sensé être la suite de L'Abyssin de J-chr Rufin, et j'avais découvert cet auteur pour la première fois par son livre sur Jacques Coeur. Les mêmes thèmes reviennent, dans une histoire différente. L'écriture est un régal, on avale les pages. Le message central est toujours : Un fond historique (ici sous le règne de Louis XIV) et des voyages périlleux... vers l'Orient (ici en Abyssinie) à pied (à travers les déserts et les montagnes) en galée (à travers les océans) ou à cheval. Le héros s'en sort toujours par diplomatie et manipulations intelligentes. Un autre thème: la tolérance des diverses cultures, dont la religion, et un désir d'ouverture vers le monde, son message: la paix. Des peuples qui se battent pour rester libres (thème très cher à Rufin et ses héros) face à des pouvoirs qui cherchent à les envahir, les accaparer et de prendre leurs richesses. Rufin sait dessiner les personnages et les paysages avec art. Dans l'Abyssin, il y a une très belle histoire d'amour, deux mêmes, vous lirez... C'est de la fiction bien sûr, le succès que connaît son protagoniste en médecine connaît rarement des échecs. Un bon roman.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,49 €
8,49 €
7,49 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici