Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
162
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:8,52 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans Gran Torino, on sent bien la patte de Clint Eastwood qui met tout son talent au service d'une histoire solide avec une étude des caractères profonde et juste. Au travers de ses films, il s'en est souvent pris au système américain qu'il critique l'air de rien sous bien des aspects. C'est également le cas ici avec cette étude du vieux vétéran de la guerre qui vit dans un système qu'il ne comprend plus et qui faute de repères a fini par perdre toute sociabilité. Il dresse le profil archétypal de l'Américain raciste et rustre reclus sur lui même dans son microcosme assis sur ses seules valeurs personnelles. L'histoire est prenante et nous dévoile que derrière le vieux grincheux se cache un être juste et droit, pétri de remords et qui apprend enfin à regarder à l'intérieur de l'autre en faisant fi de ses lourds préjugés. Peut-être au travers de cette étonnante relation amicale qu'il entretient assez subitement avec une famille de vietnamiens (que tout opposait) va t-il ouvrir son coeur et trouver la Rédemption pour les actes qu'il a commis ou pour ce qu'il n'a pas su faire et enfin être en paix avec lui même? (Réponse dans le film). On l'a bien compris, cet Eastwood là, bien que toujours critique, emprunte de nouveaux sentiers dramatiques. Ceux qui attendent le grand Clint qui dézingue tout à tour de bras et de gros calibres risquent d'en être pour leurs frais. Gran Torino est un film simple, intelligent et profond relevé par un humour jubilatoire : Les réflexions cinglantes d'Eastwood grossier et rabat-joie sont jouissives et que dire des joutes verbales qu'il échange avec son coiffeur... Un très bon moment de cinéma qui porte réellement à réflexion.
Apport HD : Très convaincant. On a droit à un transfert HD de très bonne facture technique. L'image est très belle et vraiment HD sur la majorité des plans. Les couleurs sont bien réalistes et juste un poil désaturées. Tous les plans larges sont parfaitement définis et offrent une belle profondeur de champ surtout en pleine lumière. Le piqué est au diapason et se montre très précis avec notamment des gros plans vraiment bien détaillés. La définition reste stable et ne fléchit que peu souvent. En effet, les quelques plans plus flous sont minoritaires et sont plutôt dus aux prises de vues qu'au transfert. Il est toutefois à noter la présence assez régulière de plus ou moins fins bords d'écran floutés. Le grain est d'une discrétion absolue et à moins de se coller à l'écran, il est pratiquement invisible. Côté son, c'est très précis en VF (5.1) comme en VO (HD) mais rien de vraiment foudroyant vu le caractère assez calme de l'oeuvre. Un beau transfert Blu ray donc et présenté de surcroît dans un classieux boîtier métallique.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2010
Comme c'est souvent avec le Beau Clint, le scenario tient sur un ticket de métro.
... Bon d'accord, un peu plus... Allez une page, et en écrivant gros, heing !
On l'accuse de simplisme ? de manichéisme ? Mais le personnage de Kowalski est un beau salopard. Avec des nuances, c'est tout. Comme dans la vie.
Les vrais salauds sont rares. tout comme les saints. Mais ils existent. On en connait tous.
Eastwood aurait pu tomber dans le piège de rendre Bon comme le pain cette ordure raciste, xénophobe, misanthrope, mauvais père de Kowalski.
Il aurait pu aussi en faire un vengeur actualisé 21ème siècle boosté à l'ultra-violence : "Dirty Harry massacre à la tronçonneuse les tueurs du vendredi 13".
Héééé non !!!
Il nous montre qu'il n'est jamais trop tard pour changer. C'est ça, le sujet du film. Ce film est "La Rédemption de Dirty Harry".
Et pour éviter le pathos, il pimente les dialogues de passages franchement loufoques pour désamorcer la gravité des situations.
On lui reproche de trop en faire ? Tout est pourtant cohérent dans les personnages.
Eastwood est comme ça.Il ne franchit jamais la ligne jaune.
Pas comme certains... Je suis gentil, je ne donnerai pas de nom !
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 19 juillet 2009
Clint Eastwood est un immense acteur, qui possède un charisme incroyable. J'ai vu tous ses films, et il ne m'a jamais déçu, en tant qu'acteur et/ou en tant que réalisateur.
Le fabuleux "Million Dollar Baby" m'avait procuré bon nombre d'émotions, et ce fut la même chose ici.
"Gran Torino" marque le retour de Clint Eastwood avec la double casquette réalisateur/acteur, quatre ans après "Million Dollar Baby" puis trois films dans lesquels il œuvrait uniquement en tant que réalisateur.
L'histoire de cet homme bourru, bougon et irascible, qui prend son jeune voisin sous son aile, et qui se sent de plus en plus impliqué par les problèmes et les événements dramatiques, liés à un gang, qui secouent son protégé et sa famille, est traitée de manière magistrale par un Clint Eastwood au sommet de son Art (une fois de plus !).
Les acteurs sont grandioses, et le quatuor formé par Walt, Thao (son protégé), Sue (la soeur de Thao) et le père Janovich, est particulièrement attachant.
L'évolution de la mentalité de Walt, à travers ses relations avec ses nouveaux amis, est magnifiquement dépeinte par une mise en scène très inspirée. Il y a de l'humour, de l'amitié, de l'inquiétude, un peu de violence, de la tristesse, et tout ceci est distillé tout au long du film avec une indéniable efficacité.
"Gran Torino" est un film magnifique, un grand moment de cinéma !
L'édition DVD nous propose une image et un son parfaits mais je regrette amèrement l'insuffisance des bonus. Un tel film aurait du faire l'objet d'une édition bien plus étoffée, d'autant que les deux minuscules documentaires (moins de 14' en tout !) ont pour thème la voiture !
Pour bénéficier d'un (petit) making of, il faut l'édition Blu-Ray !
1414 commentaires| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film, pour pleinement l'apprécier, faut le voir en V.O. (pour la voix incomparable de Clint et ses grognements). Puis sur grand écran. Tout récemment, j'ai revu Gran Torino chez un ami, nous l'avons regardé en version française, et finalement ça ne m'étonne pas que les notes soient si basses. La doublure est très mauvaise. Perso, j'achèterai le dvd quand j'aurais fait des économies, mais l'avoir vu trois fois au cinéma m'a convaincu que l'on tenait là, peut-être, le meilleur film de Clint Eastwood (avec Mystic, Million Dollar et Sur la Route). Le coup des deux grilles de confessionnal (le simulacre de la première avec le prêtre et la véritable avec le jeune Thao, derrière les grilles de la cave où Walt crache le morceau - un horrible crime commis en Corée -, ça, c'est une vraie idée de génie...). Sans parler de la combinaison réussie et extraordinaire entre deux mythes fondateurs que le film sollicite et modifie : celui qui arrache les hommes au cycle de la vengeance (la mythologie grecque) et celui de l'homme dieu sacrifié pour le salut de l'humanité (la figure christique de la scène finale, après les efforts de Walt pour une certaine idée de la transmission, de la justice, de la croyance et de la foi). Impressionnant. Un chef d'oeuvre sans aucun doute.
88 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je n'ai malheureusement pas beaucoup l'occasion d'aller au cinéma, les circonstances de la vie en voulant pour l'instant ainsi (si ce n'est pour aller voir des films pour enfants).
Aussi, lorsque j'ai la possibilité d'y aller, c'est pour voir un grand film.
Celui-ci, je ne pouvais pas le rater. Avec, en prime, un Clint Eastwood éblouissant, au sommet de son art et de sa prestance.

L'histoire d'un vieil homme seul et mélancolique, qui vient de perdre sa femme. Incompris de sa famille, il ne livre à personne ses secrets, ni n'évoque les fantômes du passé qui continuent de le hanter. Surtout pas à cette famille de gens superficiels et sans fond qui ne sont finalement pour lui que de vagues étrangers. Et de lui qui paraît si grossier, antipathique, xénophobe, misanthrope, voire presque violent, on découvre peu à peu à quel point derrière cette façade peu reluisante se dissimule un être plein de douceur, de tendresse et de délicatesse, quelqu'un de généreux, sensible et altruiste.
Et au sujet de cette famille d'asiatiques qui s'installe dans la maison voisine, ce qu'il voit de prime abord d'un mauvais oeil, il aura cette phrase terrible et forte, révélatrice (dont je ne me souviens plus des termes exacts) et qui constitue un tournant, tant dans le film que dans sa vie : « Mais bon sang, ils sont tellement plus proches de moi que ne l'est ma propre famille ! ».

Finalement, les étrangers, pour lui qui est présumé xénophobe, ne sont pas ceux que l'on croit. Sa famille à laquelle les liens du sang seraient sensés le rattacher, sont les vrais étrangers. Tandis que ces gens vont lui faire découvrir beaucoup sur lui-même et sur les autres, de sorte qu'il éprouve l'envie de s'en rapprocher, de leur être utile, si tant est que cela ne leur occasionne pas des ennuis...
Quant à sa grossièreté, une scène mémorable chez son coiffeur, faite de termes très crus et en apparence agressifs, nous fera comprendre (lors d'une seconde visite) qu'il ne s'agit là que d'une manière indirecte de respect mutuel et de connivence paradoxale, une forme masculine et d'une certaine manière pudique de communiquer entre hommes.

La fin est véritablement sublime et d'une grande intelligence, comme l'est l'ensemble de ce film.
On aime ce personnage, dans sa liberté, son indépendance, son caractère incorruptible et sa force morale.
Et le monde des apparences qui est le nôtre y prend un grand coup, ce qui n'est pas pour me déplaire.
A une époque où les moralistes de tout poil et les donneurs de leçons s'exhibent en permanence en parangons de vertu, une bonne bouffée d'air pur, de subtilité et de finesse, tout à fait salvatrice.
Un très grand film, très marquant et absolument bouleversant.
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2009
On peut trouver toutes sortes de choses à dire quant au machisme, au racisme, à l'autodéfense, etc...

Et alors, c'est que du cinéma ! Clint n'est pas un philosophe, encore moins un historien.

Sauf qu'il aura bonne place dans l'histoire du cinéma, et peut-être dans celle des USA. Et ce film est bien, comme on l'a dit, une conclusion (ou une synthèse) de l'oeuvre du bonhomme.

Et cette oeuvre là est très Ford. Torino et John. Pour ceux qui connaissant pas J.Ford, c'est un gars qui a fait un tas de films - pas seulement des westerns - qui traitent (en gros) du mythe de l'Amérique (des USA, plutôt) et vous montrent des communautés en passe à des situations conflictuelles (soldats, indiens, mineurs, pionniers, etc).

Ford a été considéré par beaucoup comme un auteur réactionnaire, la famille, la patrie, le travail et tout ça.

Ford et Eastwood ont ceci en commun. Peut-on y ajouter l'amitié et le respect des convictions ?

Sauf que l'un comme l'autre arrivent à vous tirer des larmes, et c'est ça, le talent de cinéaste.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'histoire d'un ancien vétéran de la guerre du Viet-Nam, qui est un grand raciste pleins de préjugés surtout contre les asiatiques qui sont très présents dans son quartier.
Jusqu'au jour où une famille asiatique voisine de sa maison va se retrouver confrontée à une guerre des gangs et qu'il va protéger...
Et le voila devenu un héros pour cette famille qui va détruire peu à peu ses défenses et lui faire découvrir l'autre coté de leur culture,de leur vie.......
Un très beau film qui traite avec pudeur et intelligence du racisme des préjugés et de la peur de l'inconnu...
Clint Eastwood y est superbe!
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2010
Oui, le scénario est basique mais l'essentiel n'est pas là. Depuis "à minuit dans le jardin du bien et du mal", quel chemin parcouru par Eastwood. Hallucinant. J'avoue avoir mis longtemps à me décider à voir "grand torino" mais je n'ai pas été déçu, hormis par ma propre petite larme.....
L'histoire est juste belle, trop sans doute, mais elle ressemble tellement au parcours du réalisateur entre "Harry" et "lettres d'Ywo jima". De la finesse, des relations humaines, du vrai, un peu de réalisme, etc...
En un mot, un très bon moment de cinéma.
J'ai A.D.O.R.E....
A ne pas bouder. Ce qui ont aime "l'échange" vont adorer.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le film a été beaucoup commenté aussi me contenterais-je de relever que le film réussit une alliance parfaite entre la comédie et le drame (les 2 éléments sont présents tout au long du film), qu'Eastwood brasse ses thêmes favoris (la famille, la tranmission, l'initiation, le rapport individu-collectivité) dans un style classique qu'on aimerait voir plus souvent de nos jours, que la photo de Tom Stern est magnifique, que le cinéaste montre un morceau d'Amérique (regards sur une classe ouvrière blanche déclinante, sur les nouveaux migrants, sur les bandes...) que le cinéma français semble incapable pour son propre pays de faire autrement qu'à coup de grosse morale, que la Warner aurait pu étoffer un peu ses bonus. A voir absolument.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A nouveau, dans ce film sorti en 2008, qui suit Mystic River, le réalisateur Clint Eastwood invite le spectateur à plonger dans la mécanique de la violence. Ce n'est pas l'exposé brutal de celle-ci à grands renforts de klaxons cinématographiques qui nous est proposé ; tout son contraire. Le temps de la réflexion est possible car celui de la définition des êtres, de leur milieu social, de leurs rêves et espérances, de leur condition humaine est pris. Parfois, même, j'ai trouvé que ce temps s'étirait sans limite. Mais comment agir autrement pour montrer l'évolution de la psychologie de ce vétéran de la guerre de Corée, campé par Clint Eastwood, veuf, catholique mais vouant au diable ses blessures, refusant le pardon, malgré l'ultime prière faite par son épouse au jeune prêtre de 27 ans qu'il qualifie de "puceau" ne connaissant rien à la violence ni à la mort.

Educations croisées. Le vieil ours mal léché a pour voisins une famille de Hmong, peuple fier d'Asie, guerrier, qui fut un allié des troupes françaises en Indochine puis de celles américaines dans la guerre du Vietnam (cf. Opérations Spéciales : 20 Ans de Guerres Secrètes du colonel Jean Sassi et aussi Commandos de choc en Indochine. (Les héros oubliés) de Erwan Bergot). Une communauté importante de Hmongs vit en Guyane française. La fierté de la jeune fille, la faiblesse apparente de son frère vont toucher ce vieil homme qui prendra leur défense.

Moins profond à mon sens que "Mystic River" dans son analyse de la violence, il conduit cependant à une véritable révélation s'inscrivant dans la lignée de la compréhension du Le prophétisme hébreu du métaphysicien catholique Claude Tresmontant et de Je vois Satan tomber comme l'éclair de René Girard.

La conclusion, étonnante du film, s'inscrit bien dans la démonstration de la vacuité de la violence, de son surpassement par l'innocence affirmée; la victime émissaire n'est plus coupable. Elle est victime car innocente. (Je ne puis m'exprimer plus sans dévoiler cette fin magnifique).

Clint Eastwood est un grand réalisateur, profond, puissant dans sa réflexion humaniste. Un film à méditer.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)