undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

1,7 sur 5 étoiles
6
1,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
4
1 étoile
2
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:7,03 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 avril 2015
"Robocop 3", sorti en 1993 et réalisé par Fred Dekker, est considéré par beaucoup comme l'épisode de trop de la célèbre saga initiée en 1987. Et il y a de quoi! Le fait que l'acteur principal ne soit plus le même n'est déjà pas bon signe, même si Robert John Burke ne s'en sort pas trop mal dans le rôle d'Alex Murphy. Certes, sa coéquipière Lewis, toujours incarnée par Nancy Allen, répond encore présente et l'arrivée du très bon Rip Torn est un plus mais cela ne suffit pas à en faire un film digne de la franchise et à rassurer les fans. D'ailleurs, ce troisième opus n'a pas rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma. Si "Robocop 2" était sympathique mais n'avait pas le charme du premier réalisé par Paul Verhoeven, qui reste un chef d’œuvre absolu, il était néanmoins réussi sur plusieurs points. A l'inverse, "Robocop 3" accumule les erreurs! Le scénario était plutôt bon à la base (L'OCP décide de détruire la ville de Détroit pour construire Delta City et envoie une armée qui malmène les habitants pour les pousser à partir de chez eux. Mais Robocop arrive, défend les citoyens et se retrouve, avec sa coéquipière Lewis, traqués par l'OCP), mais il est tellement mal exploité que l'on s'ennuie presque! Les scénaristes (Dont le célèbre Franck Miller quand même!) ont eu aussi l'incroyable idée de faire voler Robocop avec un Jet Pack dans une scène d'affrontement finale qui devait être anthologique mais qui est en fait complètement loupée, avec des effets spéciaux catastrophiques et au final, une scène bien vite torchée. Tout comme l'affrontement de notre cher policier de métal avec des robots ninjas (Oui, oui!) qui est d'un ridicule!! Pauvre Robocop, qu'ont-ils fait de toi? Le rythme du film est trop aléatoire, la violence des deux premiers films n'est presque plus là, ni même l'ambiance apocalyptique si particulière. Seuls bons points du long-métrage, le design du Robocop qui est toujours aussi classe, l'acteur principal, Robert John Burke, qui se débrouille bien et des décors plutôt sympathiques. Mais tout cela ne suffit clairement pas à en faire un bon film. Bref, vous l'aurez compris, "Robocop 3" est un film d'action basique et peu attirant qui possède bien trop de défauts pour convaincre. Si vous voulez découvrir les meilleures aventures du robot-policier, regardez plutôt le premier volet qui reste une valeur sûre. A voir au moins une fois pour se faire une idée.

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. les couleurs sont belles et l'image est dans l'ensemble très propre et nette malgré deux ou trois passages granuleux mais rien de bien méchant. C'est en tout cas bien meilleur que le DVD, qui est fourni avec le blu-ray, et vraiment pas mal pour un film de 22 ans. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS. Un son de très bonne qualité même si on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, si vous avez aimé les deux premiers "Robocop", cette suite ne vous plaira sans doute pas car elle est vraiment de moins bonne qualité que ses grands frères. Mal réalisé, mal écrit, avec des scènes d'action molles et rarissimes, pas d'humour et aussi avec des effets spéciaux ratés, ce film est à la limite du pur navet! Il plaira à la rigueur aux enfants et à ceux qui n'ont pas vu les deux premiers films. Seuls Robert John Burke, les décors corrects et le design du Robocop sont les points positifs de ce film clairement dispensable. En revanche, le blu-ray est de bonne qualité dans l'ensemble. A voir avant d'acheter pour éviter une éventuelle déception.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Sans argent et sans idée, plagiant l'original, ce troisième épisode cherche à divertir un public familial en éliminant toute réflexion et toute hémoglobine. Ainsi Robocop passe-t-il plus de temps à materner une nerd de 9 ans qu'à dézinguer des méchants.
Bien ancré dans son temps avec la représentation de l'économie et de la technologie japonaises partant à la conquête du monde (même si les Japonais finiront par reconnaître la puissance américaine), il s'avère involontairement drôle par ses poncifs recyclés et ses maladresses. Ainsi, les méchants portent-ils une croix gammée stylisée sur leur vêtement, leurs officiers ont des uniformes SS, et persuadent-ils de braves gens, délogés de force, de monter dans des bus vers un monde meilleur. Pour s'assurer que le spectateur ait bien compris, le personnage de Bertha (dont la mort est à s'étouffer de rire) les qualifie de ''salopards nazis''. On se délecte aussi d'un florilège d'expressions techniques absurdes dignes du Téléachat : ''barrière neuropsychique'' ; ''recalibrer le système pneumatique''. Et puis, dans une fin torchée avec du PQ discount, on assiste à ce dialogue halluciné :
''- Ces androïdes sont munis d'un dispositif anti-rupture thermique.
- Vous voulez dire d'autodestruction ?
- Dans 15 secondes tout ce qui existe dans les 20 kilomètres à la ronde sera complètement atomisé. Maintenant nous
sommes morts, grosses connes !''
Chapeau, l'artiste !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2001
Robocop 3 , l'ultime navet
A la base je pense qu'il était difficile de faire une suite au premier opus tant il etait bon. Robocop 2 est à cataloguer dans la suite commerciale avec surenchère dans la violence ,digne d'un spot pour les boucheries chevalinne ... bref L'opus 3 du cyborg mi homme mi robot plonge dans l'exces inverse , niaiserie totale , il manque plus qu'un doudou à Robocop. Donc passez votre chemin et revoyez le premier le seul et l'unique !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Donnez-leur ce qu'ils demandent, mais, par pitié... qu'ils arrêtent de produire des films aussi moches. Là, ça devient vital, on n'en peut plus: STOP!!!
Un autre comme ça, et on décède tous!!
La rumeur court (laissons-la s'essouffler) que le studio MGM voudrait relancer la franchise avec un N°4, qui s'appellerait "Robocop vs Goldorak"... là, je suis sans voix, je ne sais plus quoi dire, les bras m'en tombent... aïe...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2013
Sans présager de la qualité du Bluray, du son ou de l'image.
Ce film est une héresie, un navet insipide, réalisé avec les pieds qui cumule les scènes navrantes à la limite d'une série Z.
Un Robocop pour un public de 5 ans maximum.
Une honte pour la franchise déjà mise a mal par le volet 2.
Pas étonnant après cette chose que les producteurs aient mis vingt ans avant de faire un remake (histoire d'oublier)
Une étoile pour le titre et la belle jackette (trompeuse)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2001
Robocop 1 et 2 étaient de bons films, de bonnes surprises. Violents certes, dotés d'un humour noir profond, mais très regardables. Ce Robocop 3, dès les premières images, laisse place à une grande déception: on dirait un téléfilm ! Plus le film avance, moins on s'y intéresse... C'est un épisode de trop dans cette série de films, pourtant bien commencée...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus