Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 mars 2017
Comme d'habitude, une histoire haletante d'un bout à l'autre avec en parallèle une affaire criminelle et l'avancée de ses personnages principaux récurrents.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2017
Intrigue superbement menée, c'est bien écrit. On n'arrive plus à lâcher ce roman ! Du coup j'ai acheté plusieurs romans du même auteur, pas de déception !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2017
Merci à AUDIBLE et AMAZON de nous offrir à moindre coup des collections litteraires qui me vont à merveille.Merci encore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2017
Je n'ai pas pu quitter la lecture de ce Lackberg, l'histoire est très bien ficelée et les indices distillés pour reconnaitre l'auteur du meurtre de la petite Sara...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2017
C'est le second livre que je livre de la même auteure. Livre très agréable à lire. Histoire bien construite et passionnante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2017
J'ai adoré ce livre très bien écrit et il tient en haleine jusqu'à la fin
Je continue de lire la collection
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2012
Une petite fille est découverte morte noyée dans un lac. Le début de l'enquête révèle qu'elle a été assassinée.
Camilla Lackberg reprend dans ce opus les personnages des deux romans précédents qui ont un peu vieilli et évolué. Le style est alerte, les chapitres sont courts, les rebondissements nombreux. Les intrigues s'entrecroisent, et la psychologie des personnages est parfaitement dépeinte.
Ce roman s'adresse plutôt aux amateurs de série. Je conseille donc de commencer par l'épisode 1, "La princesse des glaces", pour ensuite suivre la vie des diférents protagonistes. On entre dans ce petit monde et il est difficile de le quitter. C'est d'ailleurs là tout le talent et l'astuce de l'auteur !
Seul bémol, le fait de connaître de mieux en mieux les principaux personnages de la série rend plus prédictible l'intrigue. Dans le "tailleur de pierre", on devine qui est l'assasin aux deux tiers du livre sans difficulté. Cela n'entame pas heureusement le plaisir de lecture.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2010
Sans aucun doute pour moi, le "tailleur de pierre" est le meilleur roman policier de Camilla Lackberg. A peine commencé, je n'ai pour ma part pas réussi à décrocher. J'en rêvais même la nuit!
Les deux histoires parallèles sont surprenantes d'inventivité, et lorsqu'elles finisent par se rejoindre, l'histoire se clarifie de façon surprenante.
"Les monstres ne sont eux mêmes que le produit d'autres monstres". Bon ok, ce n'est pas de la grande philosophie. Cela vient d'un épisode de la fin de saison 6 de "Desperate Housewives". Mais néanmoins, ce petit adage correspond tellement bien à l'épilogue de ce polar que je ne résiste pas à l'envie de le mentionner. J'ai même pour ma part trouvé que l'assassin avait des circonstances sérieusement atténuantes au vu de ce qu'il avait lui-même subi.
Par ailleurs, je trouve que l'auteur dépeint d'une façon remarquable toute l'ambivalance du rapport mère- nourrisson. Car Erika, qui vient d'accoucher de son bébé, souffre manifestement d'une dépression post partum. Et Lackberg, très loin des clichés archaïques et hypocrites représentant les bonheurs multiples de la maternité, nous présente une jeune mère aux sentiments contradictoires envers son nouveau-né. Amour et Haine se mélangent alternativement et subtilement envers le bébé. Et chaque femme ayant fait la belle mais terriblement douloureuse expérience de la maternité, doit se retrouver un peu en Erika.
quel dommage que l'auteur n'ait pas été à la hauteur de la suite. "L'oiseau de mauvais augure" est pour moi un échec cuisant et je ne comprends pas comment un écrivain manifestement aussi talentueux puisse être aussi inégal.
Si vous ne deviez lire qu'un seul Lackberg, selon moi cela devrait indéniablement être "le tailleur de pierre".
11 commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Troisième volet des romans noirs de Camilla Läckberg mettant en scène Erica Falck, ce récit est une réussite à mon sens.

"La Princesse de glace", premier roman de la série était particulièrement intéressant; "Le Prédicateur", second volet, m'avait paru moins réussi, moins cohérent, plus ennuyeux.

On retrouve dans ce troisième roman tous les ingrédients qui ont fait, à mon avis, le succès de cette auteure suédoise: un sens aigü de la psychologie -nous sommes plongés dans les pensées les plus intimes et les plus inavouables de tous les personnages-, une capacité à varier les scènes en laissant toujours une pointe de suspense.

Elle n'hésite pas à parler des difficultés d'Erica à gérer sa relation postnatale avec son enfant, à laisser s'exprimer l'attrait morbide de Morgan atteint du syndrome d'Asperger, les mauvais calculs d'Agnès pour un tailleur de pierre...Et surtout, nous découvrons au fil des pages pourquoi Charlotte (l'amie d'Erica)et Niclas ont perdu leur fille Sara assassinée dans des circonstances surprenantes. On vit tous à travers cette narration la douleur de la perte d'un enfant.

J'émettrai cependant quelques critiques: les histoires de famille sont parfois un peu embrouillées. On se perd de temps à autre dans l'avalanche de noms et de récits parallèles qui se multiplient.

Ce roman appartient au genre policier, mais ce qui finalement retient ma plus grande attention et admiration, c'est la capacité qu'à l'auteure à décrire ses personnages de l'intérieur, à nous plonger au coeur des pensées de chacun en n'omettant jamais de parler du pire, de ce qu'habituellement les convenances ne permettent pas d'exprimer: les pensées les plus abjectes sont nommées et expliquées.

De plus, le livre publié chez Actes Sud, est très agréable à toucher, à manier. La taille des caractères et la présentation en facilitent la lecture. Si vous aimez la psychologie sur fond d'enquête policière, ce roman sera susceptible de vous intéresser.
22 commentaires| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2010
Sara, 7ans, est retrouvée un matin, flottant dans la mer. Un pêcheur souhaitant relevé ses filets, trouva le bras de la petite fille emmelé avec ces derniers.
Après autopsie, on retrouve de l'eau douce savonneuse, ainsi que du charbon dans son estomac.

Comme pour les 2 premiers livres ( la princesse des glaces, et le prédicateur), on garde le même rythme au fil des pages. Pas de temps morts, et des rebondissements incessants.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
9,99 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)