undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
8
3,8 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Il est de ces artistes dont on ne compte plus les compilations et rééditions en tous genres. Au panthéon des noms commercialement vendeurs, Artur Rubinstein occupe indubitablement une place de choix, et plus encore lorsqu'on l'associe avec le répertoire symbiotique de Frédéric Chopin.

Dans sa série de coffrets à prix doux basée sur des noms très commerciaux (et un sens consommé du superlatif), après un "Phénoménal" Vengerov, une "Sublime" Mutter, et autre "Monumental" Karajan, voici donc un "Légendaire" Rubinstein. EMI vise ici un large public, et regroupe en un coffret l'intégrale des Nocturnes et des Mazurkas. Attention toutefois aux Ulysses attirés par les sirènes mercatiques : ces enregistrements sont, a proprement parler, historiques, car il s'agit des captations effectuées par le maître polonais dans les années trente ! Pour l'époque (plus précisément 1936-37 pour les Nocturnes et 1938-39 pour les Mazurkas) ce sont certes des studios monos très acceptables (et d'un point de vue interprétatif ce sont certainement de grandes références), mais il ne faut donc pas attendre des miracles de confort sonore...

Contrairement à l'objectif de l'éditeur, ce type d'enregistrements s'adresserait plutôt au mélomane averti... Pour le "grand public" amateur de Chopin et du grand Artur (et qui a bien des raisons de l'être), on conseillera plutôt les enregistrements stéréo des années soixante, par ailleurs édités maintes fois (voir p.ex. la réédition des Nocturnes captés en 1965, en outre toujours disponibles dans la Rubinstein Collection, tout comme les Mazurkas captées en 1966).

Enfin, au sujet de ces mazurkas à proprement parler légendaires, et qui n'ont sans doute aucun équivalent dans la discographie, signalons aussi l'excellent travail de restitution sonore effectuée pour l'édition Naxos (avec en prime un excellent commentaire de l'amazonaute Nicolas). Naxos qui a d'ailleurs également restauré les Nocturnes, couplés aux 4 Scherzos captés en 1932.

Selon les moments, il reste évidemment aussi à ce coffret EMI un argument de poids : son prix rikiki... (actuellement 6.99eur, sans compter la promo 4cd=20eur)
44 commentaires| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2015
les premières integrales des nocturnes et des mazurkas ......beaucoup de séve , de vie , de poésie ....on est loin des nocturnes tragiquement morbides de la troisiéme intégrale ! ici , c 'est tout simplement la joie de jouer qui est présente ! inimitable et précieux ! Bien sur j 'ai d 'autres versions , par le même et par d 'autres ...pas idéal pour découvrir ( quoique ...) mais on aurait tort de se priver de telles archives surtout a ce prix . Rubinstein sera toujours rubinstein !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2016
Je découvre petit à petit la musique classique...
Je me suis lancé dans Chopin en achetant cet album. Les interprétations sont excellentes mais quel son pourri, surtout ce souffle omniprésent dont il est impossible de faire abstraction.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Des enregistrements au chic fou, sans chichi, qui chantent tout le temps. Rubinstein ne se posait pas mille questions d'interprétation face à ces pages car elles lui sont aussi naturelles qu'une langue maternelle. On a l'impression qu'il les invente à chaque moment. Aucun alanguissement, aucun pathos, aucune pose, aucune recherche d'un Chopin pré ceci ou cela.
Attention toutefois : la version des Nocturnes est bien la première, celle des années 1930, et non celle bien connue des années 1960Chopin : 19 Nocturnes - The Rubinstein Collection, vol.49. Ici, Rubinstein est encore plus rapide que dans les versions postérieures. Cela peut surprendre mais que cela fait du bien aux oreilles... Peut être pas la version de référence mais une version à avoir, indubitablement. Et à ce prix...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2013
Rien à redire, l'interprétation est merveilleuse.
Toutefois les enregistrement en ADD ne sont pas extraordinaires, et sont en mono.
Les mp3 AutoRip ne correspondent pas au disque acheté.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2013
Rubinstein, sûrement un des plus grand nom du piano. Que dire de plus?
Ah! Si, cinq euros pour 3 CD, qui dit mieux?
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2013
que dire de plus !
sublime interprétation
c'est un cadeau qu'on peut faire pour faire aimer la musique classique à un non initié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2014
Les enregistrements ''mono'' datent de 1939-1942 et ce n'est pas signalé dans la présentation. C'est peut-être une référence pour les puristes mais une déception pour les profanes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)