Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici WBD Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
294
3,5 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:6,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 66 commentaires(4 étoiles). Consulter les 294 commentaires
le 14 août 2011
Je me suis laissée avoir comme tout le monde par le bandeau accrocheur: "le roman aux 10 prix littéraires".

Après beaucoup de recherches, en voici la liste:
- Prix Conversation 'mai 2010 ;
- Prix des Dunes, mai 2010 ;
- Prix du 7ème Art (journées du livre et du vin), 2010 ;
- Prix des Ecrivains du Vent (Prix An Avel (dans le vent)) 2010 ;
- Prix des Lecteurs du Télégramme ;
- Prix Jean-Pierre Coudurier ;
- Prix Orange ;
- Prix Gaël Club ;
- Prix Fnac Riviera ;
- Prix littéraire des Lycéens du Liban 2011.
Personnellement, je ne connais aucun de ces prix...

La lecture est agréable, c'est un joli roman à lire en vacances, mais je ne pense pas qu'il mérite tout ce buzz...
11 commentaire| 105 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il en est des livres comme des gens. On passe à côté, on les ignore, les méprise, les juge à leur apparence, les rejette, les prend à la légère, et malgrè toutes ces défauts de notre part le sort nous met face à nous même un instant et nous pousse à redéfinir nos sentiments. " La délicatesse " a connu ce sort. Jamais je n'aurai attaché la moindre importance à ce livre dans des circonstances normales. Et puis le voilà poser sur une table, je lis la quatrième et suis intéressé, hâpé. Je ne connais rien de cet auteur et puis vais me renseigner sur wiki. Tiens il fait du jazz, il est fan de " Belle du seigneur " et puis le sujet de La Délicatesse m'interpelle. Je plonge dedans, au sens propre, puisque j'ai lu le premier chapitre à la piscine. Et puis me laisse guider par les mots. C'est poétique, cela pousse à l'interrogation, il y a de jolies formules, c'est maîtrisé. La dernière phrase " Nathalie ouvre les yeux ", Hexagone aussi grâce à ce livre. Il ne s'agit pas d'un chef d'oeuvre, mais d'un joli petit livre qui parsème comme un petit cailloux mon chemin de lecteur.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2010
J'ai découvert David Foenkinos un jour en allumant la TV. Il présentait son dernier roman "La Délicatesse", et je dois dire que j'avais beaucoup aimé le personnage et son humour.
Je me suis ainsi procuré ce roman par curiosité, et quelle surprise : cela faisait longtemps que je n'avais pas englouti un livre !
De plus j'ai retrouvé l'humour de l'auteur dans son roman, j'ai vraiment passé un très bon moment :)
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
il s'agit du premier roman de David Foenkinos que je lisais et je pense que cela ne sera pas le dernier.
Sur un sujet extrêmement difficile (celui du deuil), Foenkinos réussit à évoquer l'amour, les normes sociales, la nostalgie, les raisons de vivre, et plus globalement la vie.
Bien que les premières pages soient un peu difficile, il vaut la peine de s'accrocher. Car derrière une amorce de roman un peu bobo-littéraire, Foenkinos développe un style d'écriture tout en délicatesse. Il aborde les sentiments sans les décortiquer à la manière d'un médecin légiste, comme peuvent le faire certains auteurs sur des sujets comme celui-ci.
Au final ce roman vous apportera surement une certaine pleinitude, un peu de réflexion sur le cours de votre de vie et des vos amours, et une vrai envie de vivre. Je le conseille donc vivement.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2013
L'histoire est un peu clichée (deux personnes que tout oppose qui se rencontrent), mais l'histoire est racontée de manière assez amusante, très rythmée, entrecoupée de petits instants du quotidien.
Un ouvrage qui m'a donné envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2011
Par 2 fois, l'auteur évoque dans ce roman un auteur Russe moins connu que Dostoïevski et Tolstoï, mais au moins aussi talentueux. On comprend qu'il s'agite d'Yvan Gontcharov, et qu'il évoque le roman "Oblomov", chef d'oeuvre un peu méconnu en France de la littérature Russe. Pourquoi ne cite-il pas expressément l'auteur, Mystère...Ce roman sympathique et sentimental recèle quelques petites coquetteries de ce genre qui peuvent faire douter de la totale sincérité de l'auteur. J'ai tout de même passé un très agréable moment de lecture. A conseiller en tout premier lieu aux romantiques...
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"La délicatesse" est l'un des livres les plus vendus sur Amazon. Amazon représente près de 20% du marché du livre en France. Donc cet ouvrage, qui a bénéficié du bouche à oreille pour son marketing, sait toucher la sensibilité de nombreux lecteurs. L'exemplaire que j'ai lu est celui acquis par mon épouse, qui l'a passé à une amie, qui me l'a donc repassé. La vitesse de circulation de ce bouquin alimente sans conteste sa popularité.

Est-il cependant un chef d'oeuvre ? L'écriture est simple, fluide, sans style particulier. Ce n'est donc pas à ce niveau là qu'il convient de rechercher la pépite. David Foenkinos écrit comme un journaliste qui relaterait un fait de société simple, sans coup d'éclat, sans accident, sans trémolo dans l'encre du stylo. Le fond est-il original ? Non. Il s'agit de deux histoires romancées d'amour entre une femme et celui qui deviendra son mari, puis étant veuve, de la naissance d'une relation entre elle et un homme que l'auteur aimerait voir "original" mais qui dans le fond est très convenu.

Alors comment expliquer l'envie que j'ai ressentie de tourner les pages et d'aller plonger sur la conclusion le plus rapidement possible ? Sans doute dans la pudeur de l'auteur à décrire l'éclosion du sentiment humain, cette retenue qui parfois lui évite d'entrer dans les profondeurs psychologiques de l'être humain, jolie pirouette de la facilité littéraire, mais pas seulement. Dans notre époque de brutalité économique, de désolation (pour reprendre le terme de Hannah Arendt "loneliness", cité et explicité par le professeur Dejours dans son excellente étude Suicide et travail : que faire ?) ne recherchons-nous pas des hâves de paix, où le coeur peut respirer avec tranquillité, confiance ? Ce sont bien de tels ingrédients qui m'ont plu.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2014
L'histoire met du temps à se mettre en place. Le début est un peu long mais ensuite j'ai trouvé cette histoire très belle, presque réelle. Une histoire d'amour pas trop chichiteuse mais simplement bien écrite...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2015
Encore un livre littéralement dévoré ! Il faut dire que le style d’écriture et de mise en page est on ne peut plus fluide, avec 210 pages découpées en 117 chapitres. L’histoire est sympathique sans être extraordinaire, légère, racontant plusieurs histoires sentimentales qui ne sombrent à aucun moment dans la niaiserie. Le rythme est soutenu tout au long du livre, sans essoufflement, ce qui serait d’autant plus dommage pour un livre de cette taille. Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres, on ne peut en détester aucun et chacun à son charme. Je trouve que l’univers professionnel, surtout les relations entre les gens sont bien décrites, avec les ragots, les rumeurs, les regards. En conclusion, c’est loin d’être de la grande littérature, mais ce livre aura eu le mérite de m’empêcher de réfléchir quelques heures, de m’évader, de m’aérer l’esprit, sans prise de tête aucune. Une excellente lecture de vacances ou de week-end prolongé, au choix. Ne courrez pas spécialement l’acheter, mais si vous l’avez sous la main ou ne savez pas quoi lire en ce moment, ne vous privez pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Nathalie a perdu son mari dans un accident de la route de manière très brutale. Elle se laisse vivre depuis sans plus rien éprouver. Son patron essaye même de la séduire, mais elle reste imperméable à ses vaines tentatives. Jusqu'au jour où, prise d'un inspiration subite, elle embrasse Markus, un de ses employés toujours si discret. C'est alors le début de leur histoire.

J'ai bien aimé ce petit livre au style particulier. Le narrateur nous parle sur un ton presque mélancolique, faisant ressortir les particularités de chaque personnage, les analysant sans jamais vraiment nous révéler leur personnalité. On est spectateur de ce qui leur arrive, sans jamais plonger dans le fond de leurs émotions. J'ai aimé cette pudeur, ce mélange de tristesse et d'espoir que ressentent tour à tour Nathalie et Markus. Leur histoire est si banale qu'elle en est belle.

Un bon moment de lecture, car même s'il ne se passe pas grand chose dans le livre, j'ai aimé la plume de Foenkinos.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
7,99 €
4,49 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici