undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

  • Legend
  • Commentaires client

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
8
4,0 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:6,16 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 septembre 2012
Nous sommes en République Américaine, dans une société divisée entre les partisans du gouvernement en place et les rebelles qui vivent dans les Colonies. Parmi les mécontents, se trouve Day, le héros au grand coeur, celui qu'on surnommerait presque le Robin des Bois, parce qu'il s'en prend aux riches pour aider les plus pauvres. Il a été déclaré Ennemi Public Numéro 1. Traqué depuis des années, il parvient à échapper aux poursuites des brigades les plus chevronnées. Tout bascule le jour où la maison de sa famille est marquée d'une croix à trois branches. Son jeune frère est contaminé. Pour le sauver, il organise une expédition hâtive dans un hôpital où des soldats manquent de lui faire la peau. Un homme va tomber. Suite à cette tragédie, la jeune June Iparis entre en scène.

Âgée de quinze ans, considérée comme étant le prodige de la République, elle a obtenu des résultats brillants à ses Examens et peut aujourd'hui revendiquer une place de choix au sein des meilleures troupes. Sa première mission consiste à infiltrer les quartiers pauvres de Los Angeles pour démasquer le mystérieux Day. Elle a une dent contre lui, une vengeance personnelle, qui laisse supposer que tout échec est impossible. S'engage alors un affrontement très déstabilisant : Day et June ne seront jamais assez préparés pour ce qui les attend. Entre méfiance, séduction et trahison, leur rencontre n'est pas à l'abri des tourbillons.

Il faut dire que l'intrigue autour des protagonistes est pesante, haletante, menaçante. On pressent les drames à venir, et pourtant on se laisse surprendre, étourdir et duper. Ce qui m'a également particulièrement plu, c'est l'absence, ou presque, de dentelles brodées pour faire beau dans le décor. Ici on n'a pas le temps de s'émouvoir, pas le temps de s'attendrir, pas le temps de ressentir des papillons dans le ventre. L'amour n'est pas au centre de l'action (j'ai trouvé la relation précipitée et sous-développée). A contrario, il règne une impression de force brute et décapante qui fait un bien fou au moment de tourner les pages. On a peur pour les personnages, l'auteur choisissant rarement la facilité. Son univers est rude, très marqué et pas mielleux pour un sou. De plus, son rythme infernal rappelle la sensation d'urgence qu'une lecture comme Hunger Games ou Divergent inspire : action, pression, et le reste pour plus tard. Vivement la suite (en 2013) !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2015
Legend est le premier tome de la trilogie dystopique suivi par Prodigy et Champion.

L'histoire se déroule en Amérique alias la République Américaine où la société est divisée en système des classes avec d'un côté les partisans de la République, les souffres douleurs de celle-ci et enfin les rebelles. Les partisans sont les militaires et les politiciens qui sont choisis grâce à un test de logique et d'intelligence. Ceux qui détiennent les scores les plus élevés deviennent des sujets de la République. Les souffres douleurs sont ceux qui ne sont ni bons ni mauvais au test, ils n'ont pas de place dans le système de la République et en général ils ont trop peur des représailles (envers leur famille) pour faire parti des rebelles. Les rebelles, eux, agissent en douce contre l'Etat, leur organisation reste secrète mais ils sont peu nombreux pour renverser cette république à eux seuls. Nous avons pour héros principaux Day et June, et comme vous pouvez déjà en faire la connexion, ceux-ci viennent de deux "mondes" différents. Day est un criminel célèbre, même si je dirais plutôt voyou étant donné qu'il ne tue jamais à part peut-être si sa vie est menacée. Day est un voleur, il vole les riches pour survivre et tente de subvenir aux besoins de sa famille qui est sans cesse menacée par la République à cause d'une maladie infectieuse qui se propage dans les quartiers. June est formatée par la République, en tout cas au début, elle a un frère Metias qui est militaire comme elle. En réalité, June ne devient pas tout de suite militaire car elle est très jeune mais un événement tragique va la propulser au rang des militaires les plus qualifiés et va l'investir de la mission de traquer Day.

J'ai bien aimé la lecture de ce livre même si le côté bon et méchant est du déjà vu dans les dystopies.

Ce que j'ai aimé:

- L'alternance ente une narration masculine (Day) et une narration féminine (June) car on a deux points de vu de la situation, qui par ailleurs, montre l'envers de la République et la misère des laissés pour compte.

- L'histoire d'amour met du temps à se construire, l'un ne faisant pas trop confiance à l'autre, et surtout elle n'est explorée que brièvement. Du coup, on a pas une dystopie agrémentée d'une histoire à l'eau de rose. D'ailleurs, malgré l'attirance de June pour Day, celle-ci va engendrer la pire chose que Day pouvait craindre.

- Il n'y a pas de réelles nuances au sein de la République ni au sein des quartiers pauvres. La République est cruelle, ment, elle ne fait pas d'exception. Dans les quartiers pauvres, c'est du chacun pour soi, certains même tuent pour voler le peu qu'un individu peut avoir sur lui.

- Le mystère autour du père de Day et du passé d'avant la République. On sait que celui-ci est parti en mission et qu'il n'en ai jamais revenu. Lors de son avant dernière mission, le père de Day lui avait ramené un pendentif prouvant que les Etats-Unis d'Amérique ont jadis existé, la preuve étant la date indiquée sur le collier.

- Le soi-disant camp où sont envoyés les enfants ayant échoué au test pour travailler est en réalité fictif. Et s'ils ne sont ni dans la République, ni dans le camp, il y a deux possibilité: soit ils ont pu rejoindre les rebelles soit ils ont été exterminés. J'ai aimé cette cruauté dans le sens où ça montre à quel point la République est sadique et eugénique.

- Le commandant Jameson m'a beaucoup rappelé Jeanine Matthews dans Divergent, et j'ai aimé ce personnage car il s'agit d'un réel méchant manipulateur.

- J'aime le personnage de Day, son histoire, sa posture, son physique atypique pour un criminel.

Ce que j'ai le moins aimé:

- June tombe trop vite sous le charme de Day.

- Day, lui, se laisse avoir par June alors qu'il est le plus grand "criminel", ça crédibilité en a pris un coup.

- Je ne me suis pas trop attachée aux personnages bien que j'ai apprécié suivre leurs péripéties.

- J'ai pas trop compris comment les individus de cette République ne peuvent pas savoir ce qu'il s'est passé avant la République, soit l'existence des Etats-Unis d'Amérique. Cependant, je l'ai ajouté dans les ingrédients que j'ai aimé car cela créé un bon mystère. J'espère que la question sera traitée.

- Certaines scènes n'ont pas été très réalistes à mon goût. Quand Day "braque" l'hôpital, il parvient à duper facilement les gardiens (oui Day n'a pas de visage connu par les autorités mais quand même) et à passer tranquillou. June est très intelligente, parfois trop même, pour ses 15 ans. Elle arrive à duper Day, comprend des choses sur lui, mais n'a pas été capable de voir jusqu'à un certain temps ce que la République lui a fait perdre.

- J'aime pas trop June, pour le moment, notamment parce que sa connerie à coûté la vie d'innocents.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2013
Bon livre, histoire interessante. Plus de livres comme ca, les enfants liraient un peu plus! Il y avait assez d'action pour mon fils de 13 ans.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2013
un contexte interessant, une histoire d'amour qui reste au second plan... très sympa à lire. livre facile à lire en anglais.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2014
Couverture très belle, format sympa et écriture bien lisible.
Les romans de Marie Lu sont de qualité, simples et efficaces. Une série magnifique, futuriste, militaire, très bonne suggestion de l'avenir des Etats-Unis... Des personnages incroyablement touchants et une vraie histoire d'amour mais surtout d'action, que j'ai dévorée ; une dystopie incroyable (dans un anglais frais et assez simple), une perle du genre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2014
Un excellent tempo.
Des personnages principaux ET secondaires très attachants.
Un sens du teasing, on ne découvre que tard le nom de Day.
Sympa les 2 polices en fonction de chacuns des héros.
Sait nous maintenir en halène.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2013
J'ai dévoré la trilogie en un week-end. Je lrecommande cette trilogie car c'est vraiment très facile à lire en anglais et l'histoire vous tient en halein de bout en bout.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2016
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, mais je suis contente de m'être accrochée car les 2 autres tomes sont bien meilleurs, je suis devenue accroc!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

2,60 €
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici