undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
88
3,9 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 septembre 2015
De l'art difficile des reprises!! La prise de risque est énorme, dès lors qu'il est inévitable de faire des comparaisons! et plus le modèle a "tapé haut et fort" plus il sera hasardeux de tenter de "faire mieux" ... Les acteurs sont "bons", le scénario respecte peu ou prou le concept original, la réalisation, sans révolutionner le genre, est convaincante, mais voilà: à un moment donné, il faut trancher! et se demander pourquoi donc quelqu'un a "cogité opportun" de réinventer la roue... C'est d'autant plus inutile qu'apparemment il n'y aura pas de deuxième et troisième volet...
Donc, au final pour ceux qui n'ont pas encore vu la "vraie trilogie", c'est un film qui se laisse regarder, pour les autres, autant passer à autre chose!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2014
Comme il s'agit d'un film de David Fincher c'est forcément bien... et ça l'est mais attention de ne pas mésesitmer la version suédoise qui était très réussie et qui a le mérite de couvrir toute la trilogie.
Pour ce qui est du casting, rien à redire au sujet de Daniel Craig mais Rooney Mara fait bien pale figure en comparaison de Noomi Rapace qui est quand même une comédienne d'une autre dimension.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le flou s'est installé à la sortie de ce "Millenium, les hommes qui détestaient les femmes"' certains se demandaient si c'était une suite, d'autres parlaient de film totalement indépendant du livre'mais c'est finalement un remake de la version danoise.
Ah ces américains, impossible de ne pas tourner un film à leurs sauces » me suis-je dit ! La question se pose donc, qu'apporte ce remake à la version danoise ? Avant de lire mon commentaire, sachez que je vais faire un petit comparatif et que quelques spoilers s'insèrent naturellement dans mon propos'de ce fait si la comparaison ne vous intéresse pas particulièrement et que vous ne voulez rien apprendre sur le film qui puisse gâcher votre plaisir de la découverte, n'hésitez pas...à ne pas lire!!

Le roman : Mikael Blomkvist, journaliste à la revue Millenium, perd son procès en diffamation contre Wennerstöm, un groupe industriel qu'il accusait de malversations financières. Avant de purger sa peine de prison (dans la version US, il n'est pas condamné à de la prison ferme), l'homme accepte d'enquêter sur une jeune fille nommée Harriet Vanger, disparue 40 ans plus tôt. Mandaté par l'oncle de la victime, le journaliste doit trouver le meurtrier au sein même de la famille Vanger. C'est alors que Lisbeth, une jeune hackeuse marginale et surdouée, s'invite dans les recherches de Blomkvist'

En premier lieu, j'avoue honnêtement que j'ai préféré la version américaine à la version danoise car j'ai apprécié que le film soit plus rythmé (à mon goût) même si c'est au détriment de l'émotionnel. Cette version ne surpasse cependant pas la version suédo-danoise. Ce n'est bien sûr que mon humble avis.
Fincher maîtrise la mise en scène et instaure une atmosphère à la fois glaciale, intemporelle et sombre, parfois glauque.
Les caméras sont vertigineuses quand les personnages sont piégés sur l'île et s'éloignent derrière une porte pour raconter l'atrocité du viol... On est loin des plans fixes et plutôt basiques de Niels Arden Oplev tout en conservant un certain classicisme du genre. Ma déception est arrivée peu à peu, en constatant l'impression de copié/collé de certaines scènes malgré quelques variantes. De ce fait, même si Fincher apporte de l'énergie, il n'apporte rien de particulier et de nouveau à la première version.
Pas de temps morts pour l'épisode américain qui plonge les spectateurs directement dans le vif du sujet, là où la version danoise prenait le temps de présenter les personnages. Une comparaison entre un cinéma américain- style thriller plein d'action- à une cinéma européen, plus posé, plus lent mais qui met en exergue toute la violence et la brutalité du sujet.

Si le scénario est de qualité, il pêche malgré tout sur un point important: l'absence d'enjeu.
En effet, que ce soit dans le roman ou dans l'adaptation danoise, les personnages sont liés entre eux : Mikael Blomkvist est censé être un ami d'enfance de la famille Vanger (Harriett était sa baby-sitter quand il était enfant), il connait donc la famille et reste émotionnellement touché par la disparition de a jeune fille...alors que la version US fait de lui un étranger dont les motivations sont essentiellement matérielles (du moins au départ puisque Henrick Vanger lui propose un dossier solide contre l'empire Wennerström s'il accepte l'enquête afin de rétablir sa réputation).

L'interprétation des personnages est excellente ! Daniel Craig propose une interprétation soignée du journaliste même s'il reste très froid, moins humain et moins attachant que dans la version suédoise. Il est certainement plus agréable à regarder'mais cela manque de chaleur ! Cet aspect glacial concorde avec le lieu de l'enquête qui reste primordial : l'île.

La famille Vanger vit en effet sur un îlot non loin de Stockholm. Cette île est un personnage à part entière. Combinant rage des éléments (neige, froid), isolement (physique et social) et cruautés humaines (racisme, antisémitisme, inceste, meurtre, cupidité'), le lieu favorise à la fois l'introspection des personnages qui se retrouvent face à leurs propres blessures et le sentiment d'oppression. L'île a un caractère quasi mystique.

J'ai beaucoup apprécié les personnages principaux : Mikael est en fait l'archétype du journaliste intègre qui travaille dans une revue indépendante et militante. L'enquête qu'il va mener va dévoiler un homme obstiné et intelligent qui ne s'attache pas aux apparences. En parallèle, Lisbeth offre une personnalité complexe et torturée (blouson de cuir, maquillage noir, corps chétif, tatoué et percé). Asociale, méfiante et brutale, elle se dévoile parfois fragile et vulnérable.

Rooney Mara crève l'écran même si elle représente une Lisbeth un peu trop jeune à mon goût (Noomi Rapace avait plus de maturité et elle était plus crédible pour séduire un quadragénaire comme Mikael. Les conversations intimes entre Lisbeth et Mikael disparaissent carrément de la version us et cela enlève beaucoup à la perception de leur relation !! C'est le moment où le journaliste s'ouvre à la jeune femme et tente de mieux la comprendre). Ronney Mara apporte toutefois plus de dureté, de violence et d'ambiguïté au personnage. Elle apparaît comme une écorchée vive dont la rage transparaît à travers le regard et les gestes. En parallèle, Noomi Oplev apportait une dimension plus mature au personnage, plus maîtrisée. Difficile de faire un choix pour moi entre deux aspects d'un personnage si complexe.

Au niveau du déroulement de l'histoire, deux éléments m'ont gêné : d'une part la manière dont Mikael et Lisbeth se rejoignent sur l'enquête. Chez Niels Arden Oplev, Lisbeth décode les indices du journaliste en piratant son ordinateur. Elle lui envoie un mail en espérant qu'il lui demandera son aide. Chez Fincher, Blonkvist engage Lisbeth sur les recommandations d'Henrik Vanger.
Le deuxième élément vient de la fin du film !!!Je ne vais pas la raconter ici mais ce n'est le dénouement du roman et de la version danoise !!

En définitive, cette adaptation est un thriller de qualité haletant, maitrisé, bien joué mais très hollywoodien !!! J'ai été beaucoup amusée par ces « suédois » américanisés qui se plaignent du froid en cherchant désespérément des réseaux comme s'ils se retrouvaient au fin fond du pôle nord. Pour faire plus nordique, Fincher a choisi essentiellement des acteurs blonds ou roux aux yeux clairs (sauf Lisbeth même si elle a les cheveux teints, ses sourcils sont blonds pales)
Pour terminer, un bravo au magnifique générique du début qui n'est pas sans rappeler les générique jamesbondiens, en plus sombre ! L'action de Fincher m'a séduite mais sa version fait des infidélités difficilement justifiables au roman.
Ce film est donc un bon divertissement mais je déplore cette habitude US de refaire les films comme si les réalisateurs européens et étrangers n'étaient pas capable de produire des films de qualité...

NB: Niveau CSA, l'interdiction aux moins de 12 ans est révoltante! C'est un ABBERATION!! Autoriser des jeunes de 12,13,14 ans à voir ce film vues les scènes de violences physiques, de viol...c'est vraiment du grand n'importe quoi!
1818 commentaires| 76 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2015
Le picture disc a pu choquer certains croyant avoir à faire à un faux, ou une vulgaire copie, bienvenue dans ce petit univers de la cyber traque, du bon polar. Le film est excellent, fait vibrer jusqu'à la fin. Mention spéciale pour le générique de début, qui embourbe bien le spectateur dans ce qui va suivre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2013
Un homme déchu de sa réputation (Daniel Craig, excellent!) va pouvoir la récupérer en élucidant le mystère d'une disparition inexplicable et inexpliquée a priori. Il entre dans l'univers d'une des familles les plus prospères, mais aussi les plus complexes de Suède où règne la misanthropie dans ce qu'elle a de plus glauque. Au cours de son enquête, il rencontre une jeune femme rebelle (Rooney Mara, hallucinante de conviction!) au profil psychologique prétendument instable, qui va pourtant jouer un rôle prépondérant dans sa réhabilitation tant sociale que professionnelle. Une enquête étourdissante, un suspense insoutenable, une tension insupportable jusqu'au dénouement et des acteurs tous aussi brillants les uns que les autres font de ce film de David Fincher, un chef-d'oeuvre que vous auriez tort de manquer. Dans mon Top 20 des meilleurs films de tous les temps...
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2014
Pourquoi avoir réaliser cette version ? Elle n'apporte rien par rapport à l'originale. Daniel Graig avait peut-être besoin d'argent ? de plus dans le film original l'actrice étaient beaucoup plus convaincante en fille PunK / Gohtique.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
Film correct mais sans plus, qui n'arrive pas à la cheville du Millenium original. L'héroïne est moins "glamour", le film est encore plus "hard", mais ça ne suffit pas. Il vaut mieux ne pas avoir vu l'original pour apprécier...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2015
Très bonne adaptation, du grand Fincher, reconnaissable entre tous.
Un excellent casting, Rooney Mara est simplement incroyable & Daniel Craig mieux dans le rôle de Michael Blomkvist que dans celui de James Bond je trouve.
Violence justifiée, mais parfois à la limite du soutenable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2012
j'avais vu la version suedoise avant et on peut dire que fincher a su apporter sa touche et son style unique. J'ai preferé la version americaine
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2016
Du très bon Fincher avec un duo d'acteur qui fonctionne bien. La mise en scène est de très haut niveau. La version originale avec l'incroyable Noomi Rapace était excellent. Celui-ci l'est aussi. Le steelbook est sympa.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)