undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
13
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 mars 2012
Prés de 10 ans après la sortie du merveilleux "Bubblegum", et du hit planétaire qu'aurait du être "Hit the City" (Arghh...), Mark Lanegan, le génial chanteur des non moins géniaux "Screaming Trees", chainon manquant entre les PIXIES et NIRVANA, sans qui le Grunge ne serait pas ce qu'il est (ou plutôt a été), sacrifiés sur l'hôtel de l'indifférence la plus totale, is back.
Fini les mièvreries sympathiques avec la charmante Isobell Campbell, fini les piges salvatrices avec les QOTSA, The Voice est de retour.
La voix, et quelle voix, apprêtée aux trop nombreuses goulades de Wiskey (Wiskey for the Holy GHOST (1993) à recommander), aux clopes et autres substances corrosives, nous terrasse littéralement dés l'intro "The Gravediggers's Song" de l'album éponyme.
Putain, que c'est bon, Mark Lanegan rejoint avec cet album, à tout jamais le panthéon des grandes voix blanches du Rock & Roll, d'Eric Burdon à Jeffrey Lee Pierce....A consommer sans modération
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2013
Le nouvel album de Mark Lanegan est une pure merveille gothique dans lequel un vent chaud et suave nous caresse les neurones en attendant notre heure prochaine. La grande faucheuse ici, c'est la voix de Mister Lanegan, grand prêtre es-outre tombe qui sublime des mélodies sombres accentuées par des rythmiques lourdes et synthétiques. Il y a quelque chose de l'ordre du gospel dans la musique de cet homme, qui va se nicher dans nos âmes. et même lorsque le beat disco fait une apparition, on se croirait au bal des vampires. Une expérience sonore unique qui a toute sa place dans le panorama d'une discothèque de goût.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comme beaucoup j'ai découvert cet artiste à travers queens of the stone age et mad season,et j'étais déjà sous le charme de la voie de cet artiste.Une voie magnifique et ténébreuse qui m'a "poussée" à acheter cet album.Et là ou j'attendais une dose de stoner rock façon qotsa,je me suis retrouvé face à un disque rock/electro trés dark dont on ne se lasse pas durant ses 55minutes de véritable poésie musicale.Alors c'est sur ce n'est pas fait pour headbanguer et se prendre une mandale thrash...mais la claque est ailleurs.Dans ces mélodies magnifiques ou se pose la voie "enclopée" de mark lanegan qui réellement envoute l'auditeur tant ce timbre grave et remplit d'émotions et de tendresses.C'est tout simplement un disque humain,pas déprimant mais juste beau qu'il faut se passer et repasser les yeux fermés afin de se prendre à réver de façon nostalgiques des moments ou tout allaient bien.Voilà un disque qui est capable de plaire aux plus grand nombre...ce qui ne sera pas le cas hélas.Mais passons,et gardons la VRAIE musique à ceux qui l'aiment.C'est mon cas avec cet album et cet artiste qui j'en suis convaincu va beaucoup compter dans mes années à venir.Merci à qotsa de m'avoir fait découvrir cet artiste unique...et encore une fois:Quelle voie magnifique!!!
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2012
Un de mes albums préférés de 2012. Tous les morceaux ont une atmosphère différente et tiennent la route. Entre rock, blues, son de synthé 80's tout fonctionne à merveille. A voir à rock en seine ou à la route du rock !!!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2015
Cet album est un chef d'oeuvre !
Si personne ne connait la discographie de Mr Lanegan, elle peut l'acheter...les yeux fermés !
L'album à prendre sur une ile déserte !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mark Lanegan a quatre caractéristiques communes avec Dave Grohl : il est de la promotion "grunge rock", il ne compte plus les collaborations et featurings de qualité (il est payé en retour sur cet album), il a joué sur le meilleur LP de Queens Of The Stone Age ('Rated R : Deluxe Edition') et il est sympa. En tout cas, il a l'air sympa, même si ce n'est pas "tape-moi-sur-l'estomac" sympa.
Lanegan est aussi, à la manière de Keith Richards, un survivant de divers excès auxquels le commun des mortels ne pourrait pas prétendre.
Cet album, à l'ambiance générale un peu gothique comme le suggère la seule lecture des titres des chansons, est musicalement une synthèse des enregistrements solo et des collaborations de Lanegan ces 15 dernières années.
Principalement composé de ballades de divers types, ce disque tout de retenue malgré quelques longueurs (6 minutes pour la plage 2, 7 minutes pour la plage 12, qui auraient pu se limiter pour plus d'impact à 4 ou 5 minutes dans les deux cas) comprend aussi du heavy stoner grunge avec jeu-de-batterie-à-la-John-Bonham-mais-mixé-très-en-retrait ('Riot In My House'), et du néo-disco à la manière du récent Who Made Who ('Ode To Sad Disco'). On perçoit des influences d'Echo & The Bunnymen, du The Cult du milieu des années 1980 et peut-être aussi de The Mission. Dans ce dernier cas, ce n'est pas très politiquement correct... 'Quiver Syndrome' s'essaie au stoner pop avec des "Ooh Oohs" échappés de 'Sympathy For The Devil' (ou presque).
La qualité est au rendez-vous tout du long des 55 minutes, comme d'habitude avec ce personnage, mais on aurait aimé un peu plus d'agitation par moments.
*** et 1/2 (pas loin de ****)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2012
Disque indispensable pour l'année 2012 ! Que dire de plus... On ne va pas parler de la voix de Mark Lanegan: tout simplement magique, une profondeur incroyable !
Et puis y en a marre des chansons niaises que l'on entend tout le temps à la radio! Là au moins c'est sombre, très sombre mais grand ! Lisez son interview dans Rolling Stones !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2013
quelle voix ! Quelle claque !!! Pour moi aussi c'est l'album 2012 qui tourne et retourne dans mes oreilles, un rock ou des ballades bien senties et une voix flirtant entre un Tom Waits des début et Eddie Vedder : MAGNIFIQUE !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2012
En tant que fan de longue date, je fus dérouté au premier abord car il est très différent des autres disques de Lanegan, puis a fil des écoutes je me suis mis à vraiment l'apprécier !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
bel opus , belle ambiance musicale, Lanegan egale à lui-même mais un poil plus sombre, bel enregistrement à écouter sans modération
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)