undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 juin 2012
Depuis plus de 20 ans, Saint Etienne parvient à maintenir le cap d'une oeuvre absolument pop, tout en jouant avec les codes, mais aussi avec différents niveau de profondeur. Ce dernier disque en date est certainement un des plus homogènes, sans temps mort, construit à l'ancienne, c'est-à-dire dans la perspective d'un vrai album & non d'une compilation de morceaux.
Cette cohérence s'entend aussi dans les ambiances mélancoliques, & dans la thématique générale qui aborde principalement notre rapport intime avec la pop - on y revient - & tout ce qui s'y rapporte : les premiers achats de disques, les sorties du samedi soir, & surtout le recul que les quadras - et plus... - peuvent avoir sur leur parcours.
Chacun trouvera dans ce disque ses morceaux préférés; pour ma part, je ne me lasse pas d'Over The Border, le titre d'ouverture, qui me raconte une histoire qui ressemble beaucoup à la mienne.
Pour finir, le choix des remixes présents sur le second CD est excellent : quatre titres sont remixés une fois, & quatre le sont deux fois, mais l'ordre des morceaux est tel que tout s'écoute d'une traite sans aucune lassitude, dans une ambiance néanmoins moins intime & introspective. Je me suis fait une petite liste de lecture en intercalant les remixes dans l'album : 1h50 de bonheur.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bienvenue à Saint Etienne ou plutôt chez les Saint Etienne!

Pour la visite, visualisez plutôt la grande maison que le cottage à toit de chaume.

Sur le perron, avant de pénétrer l'univers St Etienne, la délicieuse Sarah vous accueille avec `Over the Border' ; quelques accords de guitare semi-acoustique tout en vous susurrant une sorte de bienvenue fait de tonalités précieuses et de sa voix aérienne. En pénétrant dans le vestibule, un rythme vient se coller sur ce morceau d'intro. Plus on rentre dans leur territoire, plus l'univers de notre trio se dévoile. Finalement le beat s'amplifie et la mélancolie de nos amis nous pénètre, à noter les chaeurs surgis de la cave `à la' Joy Division. Génial !

Ensuite, en allant vers le salon, les boîtes à rythme font rebondir un rythme de `I've Got your Music' qui ferait sautiller l'auditeur le plus rétif à musique dite électronique.

Je vous laisse effectuer seuls le reste de la visite de l'univers Saint Etienne.

Disons, que comme le titre le laisse présager, l'album est dédié à la musique ou plutôt du temps qui passe et qui se mesure à la musique dont on se rappelle.
Musique comme marqueur du temps ; leitmotiv du trio londonien.

Il faut dire que les Saint Etienne ont déjà un certain nombre d'albums derrière eux et une solide réputation. On ne peut leur coller que l'étiquette qu'ils ont façonnée d'un style inimitable de Pop à la fois intimiste, parfois mélancolique mais dansante. Tout ceci plaqué d'un véritable talent d'orfèvre pour produire des morceaux léchés et indémodables.

Revenons sur la mélancolie qui suinte sans aucun misérabilisme sur le temps qui passe également pour les St E. Mais comme ils le disent eux-mêmes, on ne pourra pas faire machine arrière. '25 years' évoque cette étape vécue par tous de "rendre les clés" à la fin du parcours. Tout ceci joyeusement contrebalancé par `When I was Seventeen' qui évoque l'insouciance de la jeunesse, ...passée.

Et toujours la musique comme fil conducteur de cet album `Last days of disco, `Record Doctor', `DJ, 'Haunted Jukebox'. Citons `Tonight' et l'excitation de retrouver son groupe préféré. Très belle balade avec `I threw it all away'. On notera la pochette et son extrait du plan de Londres avec Penny Lane et Yellow Brick Lane. La musique, la musique.

Pour se résumer, disons que cet album offre la démonstration d'une pop intelligente qui s'oppose à une autre pop parfois agaçante par son côté éphémère et creux.

Le recul, la maturité mais toujours une incroyable fraicheur de rosée printanière semble guider ce trio à part.

Le nouvel opus des Saint Etienne est disponible et cela représente une des meilleures nouvelles pour apprécier les beaux jours. Le seul regret potentiel c'est que le précédent album des Saint Etienne date de 2005, ... espérons qu'ils ne nous feront pas languir aussi longtemps pour leur prochaine édition.

Keep the albums coming guys!

Fabien Jacquot
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2013
manque de talent pour cet album
deçu vis a vis du best of
j'attends le prochai album avec impatience dans un futur proche
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,85 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)