undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
97
3,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,21 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 octobre 2014
Ce vinyle a reçu le score le plus élevé par le contenu. 2 vinyle est de 19 chansons qui était en fait la version DeLuxe de l'album sur 2 CD. Contrairement à l'album "Exale" par Hurts que très grosse déception sans bonus pour lequel il avait de la place. Ils pourraient le rendre plus intéressant et ajouter les morceaux que vous les gars sont libérés de l'album, et n'ont pas trouvé dans aucun d'eux.

Je pense que ce serait mieux pour libérer le couvercle contient les paroles, mais ce n'est pas pertinent en ce qui concerne la qualité des rejets.

Je m'excuse pour le mauvais français, je parle français, et l'ambiguïté possible blâme traducteur Google
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2012
Pas le meilleur! Mais quand même bon. J'ai l'impression que les sons sont des hommages à certains de ses anciens titres; "I don't give A" me rappelle "American life" (pour le: "I tried to be a good girl I tried to be your wife") , "Beautiful Killer" = "Die another day" -- comme pour l'intro du tubesque "Love Spent" --, "I'm a sinner" = "Beautiful stranger"... Le "zeste" d'Orbit est bien là, mais n'égale point le splendide Ray Of light. Madonna est présente, sans y être, et le magique Patrick Leonard manque à l'appel. Je pense que les albums HARD CANDY et MDNA vont subir le même sort qu' EROTICA et BEDTIME STORIES. On les aimera plus dans une dizaine d'années et on se rendra compte, que pour l'époque, ils étaient bons :-)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2012
Avec MDNA, Madonna revient avec un son majoritairement dance electro qu'elle peut légitimement utiliser, renouant ainsi avec CONFESSIONS ON A DANCEFLOOR, en allant même plus loin dans le son, et avec tout autant d'éclectisme.
GIVE ME ALL YOU LUVIN', single de retour calibré pour le Superbowl a permis un petit retour tout en frâicheur (Martin Solveig et la présence de featuring bien placés) que personne n'a pu ignorer; GIRL GONE WILD est quant à lui un single calibré nettement pour les clubs et il parvient à séduire par son efficacité mélodique et la production de Benni Benassi.Mais l'album offre beaucoup plus, à commencer par GANG BANG et ce son dark et minimaliste où Madonna se déchaîne dans cette chanson à la construction théâtrale et dramatique... I'M ADDICTED est également dans le registre dance-electro un must du disque.
Plus de légèreté dans ce qui s'annonce comme l'incontournable TURN UP THE RADIO, single évident qui est le genre de titre que tout le monde attend de Madonna, il est terriblement bon et fera bouger à la fois les clubs pointus autant que les campings. De la légèreté aussi dans SUPERSTAR, ainsi qu'une fraîcheur naïve bienvenue à ce moment là dans l'album... très séduisant. SOME GIRLS a un refrain imparable !
A noter la présence de la ballade MASTERPIECE tirée de son film W.E., où on entend sa voix sur une production plus sobre. Une belle ballade clot l'album, FALLING FREE, qui la montre bien plus mature.
Les bonus sont également plutôt bons, à commencer par la B DAY SONG, chanson avec MIA qui rappelle beaucoup ses débuts pour la voix, la mélodie, et qui semble presque improvisée. J'aime également beaucoup la ballade I F**CKED UP toujours en bonus où il est question de son mariage/divorce avec Guy Ritchie avec beaucoup d'honnêteté.
Seuls quelques titres me paraissent un peu en dessous, comme BEST FRIEND ou I DON'T NEED A (malgré son côté épique).
En résumé, ce disque est un disque de Madonna telle qu'on la connaît, sachant nous faire danser, avec un énorme travail de production, mais avec des thèmes personnels (son divorce notament) qui saura certainement commercialement convaincre; il en a le potentiel.
On imagine tout à fait le disque pouvant faire bouger les foules lors de la tournée à venir !!
33 commentaires| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2012
Enfin, le voilà, une agréable surprise, un soulagement après un 2nd single plutôt fade, les fans de la reine ainsi que ses sujets seront plus que ravis d'entendre que la reine n'a rien perdu de son talent et qui nous rappelle pourquoi on l'aime tant.
Un de ses meilleurs albums, on danse, on chantonne tels les ados que nous étions ds les 80's et 90's dans nos chambres avant daller en cours. Un sentiment de fraicheur nous envahit... CET ALBUM EST UNE BOMBE. Un bravo particulier a Gang Bang ...TERRRRRRRIBLEMENT ADDICTIF, trop trop trop bon.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Clairement pas le meilleur de la madonne.
Pas vraiment de locomotive dans cet album.
A reserver aux fans, pour les autres, ce ne sont pas les bons albums de Madonna qui manquent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2016
J'ai reçu cet album le lendemain de ma commande ce qui est très agréable
Album sympa de la Madone même si ce n'est pas le meilleur à mon avis
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
Un album de Madonna super sympa!!! Meme si elle en a fait de meilleure mais il reste de qualité et agréable a l ecoute
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2013
Revendu désormais neuf sur ce site à 1,34 euros ... inutile de dire que plus personne ne se jette sur ce disque qui devait être LE retour de la madonne après le calamiteux Hard Candy et qui termine au prix des solderies ... je sais que les fans ne se réjouiront pas de ce commentaire et pourtant regardons avec recul et objectivité le parcours de Madonna et réécoutons les albums des débuts et les albums comme Ray of light, Music, Confessions on the dancefloor... honnêtement il n'y a pas photo ! J ai acheté tous les albums de Madonna et j'ai adoré ce qu'elle a pu faire jusqu'à Confessions mais là faut vraiment qu'elle se ressaisisse !!! La critique objective n'empêche pas l'admiration à l'égard de la l'artiste et de la femme qu'elle est.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2013
MDNA, 13ème album studio de Madonna -I'm Breathless en est un à part entière mème s'il sert de bande originale à Dick Tracy, est défini par la star comme l'abrévation de son propre prénom ou un jeu de mots avec la MDMA. Chacun connait l'art de la star qui manipule les oxymores , les nuances et les contrastes autant lyriques que visuels, et c'est par la pochette de MDNA que je vais commencer-aussi intrigante que Like a Prayer, l'édition standard. Madonna semble perdue à travers une baie vitrée que constitue le boitier cristal en dégradé de couleur variant du bleu, vert blanc et rose, comme si de l'eau-ou des larmes? avait essuyé quelque chose, son divorce?Elle semble changer la donne sur la version Deluxe en toisant le spectateur-auditeur avec le regard ambitieux que l'on lui connait, car c'est avec Madonna que la simple écoute d'un cd se termine, place à l'analyse, et surtout, l'introspectif et à l'image, elle demande une réelle écoute, intelligente de cet opus très nuancé.GGW met le la avec une prière en guise d'introduction, et annonce le thème de la chanson :s'efforcer d'ètre farouche alors que l'on est-ou demeure- bon.Dans la lignée de Bad Girl en 1993...L'adéquation des deux adjectifs concernant Madonna ne fit pas l'unanimité et laissa perplexe tant pour Bad Girl que pour GGW.Le vidéo-clip réconcilie certains fans avec le single pour GGW en offrant un clip digne de Vogue avec deux beaux jeunes hommes nus que Madonna regarde, devenir comme(à souligner)sauvage ou farouche revèt une autre dimension que de "se lacher" ou de casser les interdits, c'est d'aller vers l'inaccessible.L'univers gay continue à fasciner Madonna.S'ouvre alors ce qui pourrait ètre catalogué d'OVNI dans cet album mais qu'en apparence, Gang Bang, mais dans ce tourbillon New Wave/Electro qui trouve son summum dans"If you don't die for me baby, how can i move on my life" et "she's not dead", qui est la "bitch"dont elle parle et qu'elle veut tuer, si c'était une de ses personnaes ou une de ses figures d'emprunt pour passer à autre chose, aussi vite qu'un coup de feu?Et oui, et c'est sur cette lancée que sur une intro de mème calibre, elle passe à I'm Addicted avec un rythme binaire, agressif parfois, sa voix toujours soul mène le jeu et une partie d'elle vocodée redevient choeur et accompagne avec succès le "and i have no choice"jusqu'à marteler le nom de son album MDNA.Cette trilogie très gay s'apaise avec Turn up the radio , plus léger mais aussi aérien, titre qui effectue la transition avec celui qui aurait du ètre le lead-single si la démo n'avait pas fuité, GVAYL, aux sonorités très 80' et fin 70 avec de faux airs de Gambler.Si le featuring de MIA et Nikky Minaj apporte une touche de fraicheur avec un rap , ce dernier reste à mes oreilles assez accessoire , mais les deux chanteuses font figure de choriste avec un LUV MADONNA redondant et qui veut affirmer la suprématie pop de Madonna.Pour ceux qui en doutent, intervient Some Girls, vraiment emblématique d'une culture gay 70/80 à la sauce Madonna -électro avec un refrain envoutant sur des couplets vocodés en écho.Superstar ramène l'auditeur aux racines 60'/70' de Madonna avec des paroles légères, guitare électrique, des oulalala à la Beach Boys, un virage plus pop que poursuit I Don't Give A qui s'ouvre par un riff de guitare de guitare électrique, un rythme saccadé comme les paroles, à la frontière du rock et RnB dans lequel Madonna envoie ballader tout le monde(ou s'envoie ballader?)avec un final en opéra.I'm a Sinner continue sur cette lignée 60/70 , avec des paroles reflétant l'esprit de l'époque, mais avec une litanie des saints à sa manière, en proclamant que nous sommes tous pécheurs....Et c'est vrai...Love Spent s'ouvre en banjo et violon et annonce la transition, Madonna avec une voix digne de la BO d'Evita, poignante à souhait jusqu'à faire frissonner, met au défi son amant , ex, ou auditeur-spectateur, l'aimera t-on comme elle est?J'espère de toute ma vie n'avoir pas à prononcer ce qu'elle dit dans ce refrain...Mais Masterpiece enfonce le clou, comme s'il n'y était pas, une ballade mid-tempo, le banjo est toujours là, alors s'y joint l'orchestre qui rattrape la voix de la star qui dans le dernier refrain de Love Spent s'est perdue en écho.C'est bien la rupture sans équivoque , rien n'est indestructible, chante t-elle, ou pleure t-elle plutot...Falling Free achève l'édition standard , sans aucune percussion autre que le battement du coeur ou que celui du chef d'orchestre dont les violons se marient avec les restes de synthé....Il ne reste plus qu'elle , profonde et pure, enfin libre, affranchie comme sa voix qui, sobre et franche, majestueuse mème, casse véritablement la "Madonna"qu'on a tous en tète, pour ète libre d'aller ou elle veut, ètre celle qu'elle est, qui elle est, sans se justifier, sous le masque d'un photoshop....Son meilleur album après Like a Prayer qui trouvera avec le MDNA Tour les clips et les versions que les fans attendaient.L'essence de Madonna reste le scène.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2014
Certainement l'album de madonna que j'aime le moins. Écoute sympathique mais je suis resté dubitatif. Quel univers l'artiste nous offre dans cet opus? Une rétrospective de sa propre oeuvre? C'est en tout cas l'impression que donne "Mdna". Une oeuvre dansante, bien rythmée, soignée mais terriblement mégalo. On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait son succès, on mixe le tout, on réchauffe et on le sert avec un packaging version 2.0. Madonna ne juge même pas utile de faire la promo de sa musique persuadée qu'elle va cartonner. L'échec de cet opus lui montrera, je l'espère, que la place qu'elle occupe dans le paysage de la pop est un siège éjectable. On ne souhaitait pas voir Madonna aimer du Madonna mais on souhaitait voir Madonna faire du Madonna et c'est toute la différence. L'album est musicalement d'assez bonne qualité mais aucun titre se démarque réellement. L'artiste ne surprend pas. Mdna est un mélange approximatif de ses précédents albums et qui malheureusement a contribué au déclin de la madonne. Prévisible et incolore, nous sommes loin de l'artiste avant gardiste que nous connaissions.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)