undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
122
4,3 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:15,44 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 juin 2012
je met 5/5 concernant les 2 films qui sont tous les 2 excellents. J'ai redécouvert ces films à la maison après les avoir visionnés au cinéma. Il faut les avoir vu une deuxième fois pour mieux apprécier l'humour et la finesse des dialogues. Je recommande donc vivement ces films aux amateurs du genre.

Concernant le format, je mettrai 1/5. L'idée du boitier métal était séduisant (j'ai quelques Bluray en boitier métal que je trouve très classe), mais quelle idée de le faire aussi gros !
On dirait une vieille K7 vidéo VHS des années 80 sortie de ma cave ! Je ne lui ai pas trouvé de place ni dans ma DVDthèque ni dans ma Bluraythèque. Même si ce n'est qu'un détail sans vraiment d'importance, j'aurais au moins donné mon avis sur ce format que je trouve assez moche.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand Guy Ritchie, l’excentrique auteur de Snatch,Rock'n'Rolla, et Arnaques, crimes et botanique annonça qu’il allait s’attaquer à une nouvelle représentation de Sherlock Holmes, il y avait de quoi être interloqué, voire sceptique. Et pourtant, en choisissant de traiter le célèbre détective sous un angle asocial-délirant s’avère très réjouissante, surtout avec l’interprétation de ce cabotin de Robert Downey Jr (Iron Man). Le voilà flanqué d’un Watson énergique et combattif sous les traits de Jude Law, qui apporte une fraîcheur et une crédibilité à un personnage souvent réduit au rôle de narrateur ou de faire-valoir du héros. Ici, il a une importance fondamentale, celle de compenser complètement la folie douce de Holmes. De plus, Ritchie utilise beaucoup d’artifices de mise en scène (ralentis, flash-back accélérés, anticipations imaginées de duels) qui apportent une grande modernité au film et tranchent beaucoup avec les adaptations plus classiques qu’on avait pu avoir jusqu’ici. On appréciera également les personnages d’Irène Adler (séduisante Rachel McAdams, plus habituée aux comédies romantiques), de la future Mary Watson au rôle hélas trop court pour la charmante Kelly Reilly (découverte dans la trilogie de Klapisch), et l’incompétent Inspecteur Lestrade rendu sympathique par l’interprétation d’Eddie Marsan (Hancock,The World’s End).

Le premier film n’est pourtant pas exempt de choix discutables. D’abord, les clins d’œil à une ambiguïté sexuelle de la part de Holmes, qui voudrait bien que Watson renonce à sa fiancée, deviennent rapidement lourds, à force. Evidemment, qui connaît un peu Guy Ritchie sait que cette thématique est récurrente dans son œuvre, donc pas surprenante ici, mais bon… De plus, du côté de l’intrigue, qui traîne un peu par moments, un lecteur de l’œuvre Conan Doyle pourra être déçu que les scénaristes aient pondu une histoire originale lorgnant trop sur le fantastique, et ignorant les excellentes nouvelles dans lesquelles il y avait pourtant de quoi puiser. Même le méchant Blackwood nous laisse sceptique sous les traits d’un Mark Strong qu’on a connu plus inspiré. C’est la première fois que l’acteur déçoit. Enfin, les libertés prises avec la géographie londonienne sont d’autant plus pénibles (passer du Parlement à Tower Bridge par les égouts en deux minutes, c’est comme mettre la Bastille à côté de l’Etoile, pffff…) que les décors en images de synthèse font bien trop « incrustés », notamment dans l’affrontement final.

Heureusement, « jeu d’ombres » se révèle être une suite notoirement meilleure ! On y retrouve les mêmes intrigues à tiroirs que dans le précédent, les mêmes jeux de ralentis, de flash-back accélérés, d’anticipation de duels, et Robert Downey Jr. et Jude Law qui s'y amusent en cabotinant autant, voire plus. On retrouve avec plaisir certains personnages secondaires incontournables (Irène Adler Mary Watson, l’inspecteur Lestrade), mais leur présence reste périphérique, ce qui est normal vu que l’intrigue quitte rapidement Londres pour essaimer dans le reste de l’Europe. Parmi les autres différences, on notera un ton plus décalé et plus drôle, et des scènes d’action plus nombreuses, bien plus réussies et plus marquantes (l’Opéra, l’usine d’armement, la fuite dans les bois, la conférence de Reichenbach). On a l’impression que Ritchie s’était mis la pression dans le premier pour renouveler Sherlock Holmes de façon relativement sérieuse, et qu’une fois ce pari réussi, il a pu se lâcher vraiment et donner sa pleine mesure. Ce second volet est franchement plus réussi.

Parmi tous les éléments qui participent à cette amélioration, on notera la réjouissante présence de Mycroft Holmes sous les traits de Stephen Fry (24 saison 9,Oscar Wilde,V pour Vendetta)), l’abandon d’une tentation du fantastique qui seyait mal à l’univers holmesien, un ancrage historique plus important avec les références aux attentats anarchistes de la fin du XIXème siècle et l’annonce de la Première Guerre Mondiale, et un plus grand respect de la nouvelle d’origine, notamment . Mais l’élément le plus marquant reste Moriarty. Son personnage est remarquablement écrit et surtout fabuleusement incarné par Jared Harris, un choix de casting aussi surprenant qu’inspiré pour un acteur habituellement réservé aux seconds/troisièmes rôles (notamment un comique client un peu « trop » fumeur dans Smoke). Il transcrit à la perfection la retenue orgueilleuse et menaçante qu’on imagine très bien pour Moriarty, à mille lieux des exubérances sympathiques mais pas complètement crédibles d’Andrew Scott dans la version contemporaine de la BBC (par ailleurs très très réussie !). Finalement, la seule petite déception vient du fait que l’invention sur laquelle Moriarty mettait la main dans le premier volet a été complètement laissée de côté ici. Dommage d’avoir introduit le personnage avec un ressort qui ne servira finalement pas. Mais ce regret est bien mineur et n’entame en rien la réussite du film.

Cette version Guy Ritchie de Sherlock Holmes s’avère fort réjouissante, pourvu qu’on ne cherche pas à la comparer à la classique et inoubliable version avec Basil Rathbone. Elle réussit son pari d’une modernisation qui conserve pourtant l’époque et les costumes, malgré une intrigue et un méchant pas totalement convaincants dans le premier. Mais sa suite s’avère mieux rythmée, mieux écrite, plus amusante et plus passionnante ! A moins d’être allergique aux excentricités habituelles de la mise en scène délirante de Guy Ritchie, il ne faut donc surtout pas passer à côté !

Le coffret métallique est de bonne facture, un peu épais et un peu plus haut que la moyenne. Les quatre disques (2 DVD des films, pas très utiles + 2 blu-rays) sont encastrés en se chevauchant, deux par deux dans le coffret. Enfin, notons enfin que l’image et le son de ces blu-rays sont heureusement impeccables, et c’est un bonheur de les (re)voir en HD.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2016
Je pensais m'ennuyer devant un menu contextuel tel que le "Maximum Movie Mode", mais j'ai en fait apprécier le film une seconde fois, et avec M'sieur Ritchie qui nous présente (sur son 31) quelques détails techniques intéressants, notamment le "Holmes-O-Vision", on ne peut qu'être satisfait.
Un détail concernant la traduction pendant le film. Attention SPOIL >>> Lors de la scène au niveau des docks, avec le géant et Sherlock combattant à proximité du bateau, dans la version originale (VO ST FR) le géant parle français avec une prise son d'origine, mais dans le film en version française, ils l'ont doublé avec une langue incompréhensible et traduit en anglais, ce qui fait un peu tâche selon moi, car le doublage des acteurs principaux est très réussi, mais ça casse le charme de la version originale.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
Je note pas la qualité du film, c'est subjectif.

3 étoiles en moins pour une VF HD absente des 2 films.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2015
Comme toujours avec Amazon, aucun soucis livraison parfaite et rapide !

De plus le boitier est au format Jumbo Book, mais reste jolie.

Les films je les ai beaucoup aimé, c'est du Guy Ritchie quoi. Alors certes ça change des Snach et Aranques crimes et botaniques on sent une réalisation avec plus de moyens et plus d'ambitions, on y pert au passage sa touche si particulière. Mais les films restent cependant très marrants et bourrés d'actions, de belles scènes, et une bonne réalisation ! Perso, j'en demande pas plus :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2012
Contrairement à certains commentaire que j'avais pu lire, dans mon coffret il n'y a pas eu de problème d'inversion de disque... Le coffret en métal est très beau, et le blu-ray des deux films n'est pas mal du tout !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2015
Le meilleur prix pour ces deux films réunis en blu-ray. Comme pour la plupart des coffrets blu-ray il s'agit plutôt d'un simple carton fin dans lequel sont logés les deux films, chacun dans une jaquette, cela dit un boîtier plastique bleu pour chaque film (ce qui n'est pas toujours le cas...). La qualité d'image est très bonne, pas non plus 100 % parfaite mais c'est tout de même très bon comparé à d'autres films blu-ray. Je recommande sans problème !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2015
...rien à voir avec le Sherlock Holmes de Conan Doyle, mais ça reste un divertissement agréable à regarder.
Beaucoup d'effets spéciaux qui n'apportent rien -à mon humble avis- à l'histoire, mais on se laisse prendre
(on laisse au vestiaire le vraisemblable) de plus le jeu des acteurs est très bon donc on peut se laisser aller.
Last but not least le prix est agréable aussi, lors pourquoi se priver? je vous le demande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2015
Un super rapport qualité prix ! Super packaging, le boitier est juste sublime ! Contient 2 DVD et 2 bluray. Les films en eux-mêmes sont géniaux (jai quand même une petite préférence pour le premier). Un bonheur d'avoir retrouvé Robert Downey Jr dans un rôle qui lui correspond parfaitement ^^. N'hésitez pas ! Un investissement sans regret.
Et en plus, reçu en avance. Que demander de plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
Produit bien emballé dans du papier à bulle et enveloppe bien épaisse.
Produit conforme à l'annonce, seul petit bémol est la disposition des cd (4) répartis de la manière suivante :

Sherlock holmes : blue ray au dessus du dvd, il en est de même pour le deuxième volet donc pas évident de les prendre.

Quand aux films et bien je ne l'aie pas encore regarder à suivre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)