undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,82 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Axel Zwingenberger (piano), Ben Waters (piano et chant), Charlie Watts (batterie), Dave Green (contrebasse), prenons les initiales de chaque prénom ont du se dire les musiciens et voilà le nom de cette éphémère formation : ABC & D. Ces cinq soirées du 7 au 11 Septembre 2010 au Club des Lombards, célèbre club parisien de jazz, ils se sont voués à un boogie woogie très proche du blues très souvent joué au piano avec une super ligne de basse et un tempo entre les mains d'un des meilleurs batteurs qui soit. Charlie Watts n'a jamais caché sa passion pour le jazz et le swing. Ce dernier rythme n'est il pas l'ancètre du rock'n'roll avec les big bands et toutes ces formations d'après guerre débarquant en Europe à la fin de celle ci. Comme le batteur des Stones est très célèbre, faisons plus ample connaissance avec ses complices. Axel Zwingenberger est né en 1955 à Hamburg, il a d'abord joué du piano classique avant de découvrir Pete Johnson ou Meade Lewis, il a ensuite collaboré avec Champion Jack Dupree et... Bill Wyman. Ben Waters est anglais. Il a édité un album en hommage à Ian "Stu" Stewart (encore un "Stones"): "boogie for Stu". Quant à Dave Green, il a joué avec des jazzmen comme Lol Coxhill, célèbre saxophoniste qui a accompagné Alexis Korner. Certains des onze morceaux sont joués à deux pianos. Il y a une grande part d'improvisations dans les morceaux joués. Les titres en sont très clairs : "bonsoir boogie", "Struttin at Sebastopol" "Blues des lombards" "duc de boogie woogie". Mais ils n'hésitent pas à présenter leurs versions de "route 66" (Bobby Troup) ou "down the road apiece" (de Don Raye que Chuck Berry et... les Stones ont repris) et puis ce superbe "st louis blues " (de WC Handy, un standard popularisé par Louis Armstrong)
Tout l'ensemble donna un excellent boogie avec des variations de tempo selon les titres plus ou moins blues devant un public conquis. Un petit livret photos de 8 pages accompagne ce beau digipack.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2012
Excellent concert, j'y étais au Duc des Lombards. Charlie Watts en très grande forme avec deux joueurs de boogie fantastiques
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2012
ABC&D BOOGIE WOOGIE Live In Paris est un Blues tout simplement GENIAL, j’adore, le même style que celui de Hugh Laurie que j’adore aussi. Quand on aime le Blues on ne peut qu’apprécier à sa juste valeur. Je recommande à ceux qui aiment le Blues
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand Charlie Watts est au chômage technique pour cause d'inactivité des Rolling Stones, ce qui devient souvent le cas ces dernières années, il s'adonne au jazz, sa musique de prédilection, celle avec laquelle il a commencé sa carrière musicale.
Dans son autobiographie Life, Keith Richards s'exprime ainsi au sujet de son ami Charlie : « Le style de chaque batteur est déterminé par ce décalage infime entre le charleston et la caisse claire. Charlie traîne sur la caisse claire et est parfaitement en place sur le charleston. Cette façon de faire durer la mesure un peu plus longtemps, et ce que nous faisons par-dessus ça, c'est l'un des secrets du son des Stones. C'est essentiellement un batteur de jazz' »
Et donc, Charlie Watts enregistre des disques de jazz et sillonne les petits clubs pour y jouer sa musique favorite, entouré de quelques amis triés sur le volet. Ben Waters au piano et chant, Dave Green à la contrebasse et Axel Zwingenberger au piano. Un quartette plein d'énergie avec un Ben Waters fougueux sur son clavier, adepte du boogie woogie.
Mais attention, pas de malentendu, si Charlie Watts batteur du « Greatest Group On Earth » tient les drums dans ce groupe de jazz, il n'en est pas le leader. Le patron c'est Ben Waters, notre Charlie est bien trop discret par nature pour la ramener et attirer les feux des projecteurs. Lui son truc, c'est d'être assis peinard derrière ses fûts, balais en main, et d'assurer le swing durant le set.
Alors si Charlie peut par sa célébrité, attirer les oreilles curieuses vers ce domaine immense qu'est le jazz, ce sera toujours ça de bien. Si le terme « jazz » est court, il recouvre de nombreux courants musicaux qui valent qu'on s'y intéresse. Et pour cela, rien de tel pour s'y initier que de débuter avec ce petit disque fort sympathique.
Cette petite bande (au nom un peu long : The ABC&D of Boogie Woogie) était à Paris durant une semaine en septembre 2010, au Duc des Lombards le fameux club de jazz de la capitale. Les concerts ont été enregistrés et il en résulte ce CD qui restitue à la perfection l'ambiance feutrée du club. Quatorze titres alternant le jazz et le blues, pour le plus grand bonheur des spectateurs hier, des auditeurs aujourd'hui. Moitié reprises, moitié compositions propres, aucun favoritisme donc. Des titres bien connus comme Route 66 et Down The Road A Piece permettent à ceux qui ne sont pas des familiers du jazz de ne pas perdre pied, et il en est de même quand Ben Waters rompt ce que certains pourraient appeler la monotonie des instrumentaux, par un accompagnement au chant.
Un disque extrêmement agréable à écouter, pour transformer votre salon en club de jazz durant une heure, pour une somme ridicule.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)