Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 14 janvier 2013
Quel incroyable défi cela a-t-il dû être pour la maman du célèbre magicien que de se lancer dans l'écriture d'un nouveau roman.Il faut bien reconnaître qu'elle a gagné son pari. The Casual Vacancy, avec sa galerie de personnages viles, lâches, égocentriques nous emmène indéniablement en voyage. Très vite on visualise mentalement les personnages, on a impression de les connaître, on les trouve pour certains pathétiques, pour d'autres détestables, on les aime ou on les déteste mais ils ne laissent en aucun cas indifférent.Toutes les catégories sociales se trouvent représentées, toutes dépeintes à la plume vitriolée et le divertissement est assurément au rendez-vous. Certains trouveront peut-être quelques longueurs au livre, d'autres reprocheront l'intrigue un peu fade.L'intérêt du livre réside principalement dans la qualité de l'écriture, dans la peinture peu reluisante des portraits humains. L'écueil dans lequel il faut éviter de tomber également est de chercher à retrouver du Harry Potter dans ce roman. The Casual Vacancy se retrouve aux antipodes de Harry Potter. C'est très différent mais c'est très plaisant à lire aussi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 13 mars 2013
J'ai commencé ce livre juste après Noël..... et j'ai du mal! Je préfère le lire en Anglais pour mieux m’imprégner dans la vie des villageois. Je connais bien la campagne Anglaise pour y avoir vécu plusieurs années. Je trouve qu'il y a trop de personnages et j'ai fait une petite liste avec leurs noms pour me souvenir de qui est qui et qui fait quoi:)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 24 juin 2013
Avec 'The Casual Vacancy', J.K. Rowling nous emmène très loin de Harry Potter, tant dans l'histoire que dans le ton. Tout commence par la mort soudaine du maire/First Citizen d'une petite ville, mort à laquelle les habitants réagissent différemment. Le livre suit la vie de plusieurs de ces habitants et explore les répercussions de cette mort dans leur quotidien jusqu'au dénouement tragique.

Ce qui frappe d'emblée dans le roman, c'est l'écriture cynique de l'auteur.Tous les personnages sont présentés dans ce qu'ils ont de petit, de mesquin, de faible, d'hypocrite, voire de méchant. La nature humaine est décrite dans concession avec une justesse et un réalisme qui nous renvoient à nous-mêmes. L'étude des personnages est donc très réussie. Tout aussi réussi, le récit de la vie d'une petite ville britannique à notre époque.

Certes, l'histoire peut paraître un peu plate, mais le projet de l'auteur est de toute évidence de donner dans l'authentique et non dans le sensationnel. Il n'empêche que le récit est parfaitement maîtrisé et que, mine de rien, J.K. Rowling place les éléments du roman comme sur son échiquier et qu'on arrive inéluctablement à la fin tragique. La mécanique est impeccable.

Au final, j'ai donc trouvé le roman vraiment très intéressant - pas passionnant, il est vrai, car souffrant d'une certaine lenteur et de longueurs. Il ne faut pas y chercher de l'action et de l'humour, mais une étude désabuée sur notre société et la nature humaine. La fin est poignante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 5 octobre 2012
Quelle déception que ce livre !!!
Grande fan des Harry Potter, j'avais bien compris que JK Rowling avait souhaité, avec Casual Vacancy, écrire un livre pour adultes... Mais il faudrait préciser "pour adultes désabusés et aigris seulement".
Les personnages semblent surenchérir dans le sordide, le vulgaire, le minable.
Une page noire et glauque succède à une autre page noire et glauque...Où sont passés l'humour et l'inventivité de JK Rowling ?
Mais le pire, c'est qu'on se dit, à la fin du livre (bon, pour être honnête, dès le premier tiers, dans mon cas) : "quel est l'intérêt ?", "quel est le but, le message, de tout cela ?".
On a droit à une galerie de portraits dont on n'aime finalement AUCUN personnage !
Je me demande quel plaisir on peut prendre à écrire un tel livre... En tout cas, moi, à la lecture je n'en ai eu aucun...

J'avais ecrit une lettre de remerciement à JK Rowling, après le dernier Harry Potter, pour les heures de bonheur dont elle nous avait gratifiés...
Je vais garder ces heures-ci en mémoire, et oublier très vite le misérabilisme de Casual Vacancy.
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 30 mars 2015
I bought this book last year on amazon.uk. At first I must confess I bought it just because it was written by JK Rowling (I had loved the Harry Potter novels as a child and teenager and wanted to read another book by Joanne).
I fell in love right away with this masterpiece! It's very well written and..... realistic, which might be a drawback for some people as some parts of the book are really dark (you won't find Harry Potter's magic in this book). I loved Pagford and the Fields and the majority of the characters.
The style is very pleasant, so pleasant I read the book in less than two days (just like when I used to read Harry Potter) BUT it's dark, the novel begins with the death of a character and many serious themes are developed in this novel.
In short, liking Harry Potter doesn't mean you will enjoy this very realistic novel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 29 mars 2013
Je savais grâce aux divers commentaires et articles, que ce livre n'avait RIEN a voir avec les Harry Potter (dont je suis fan, meme si je ne suis plus une ado!) mais la franchement je sus déçue. Je comptais au moins retrouver le style et l'humour de Rowling... et bien non. Trop de personnages, trop de détails inutiles, un anglais hermétique (je suis pourtant bi-lingue). J'avoue que j'ai été tentée de ne pas finir le livre. Il s'ameliore un peu au fil de la lecture (apres les 120 premieres pages) mais, still, c'est vrmt pas génial. Comme quoi on peut être un superbe écrivain dans un genre de roman et pas dans un autre! Dc, non je ne le conseille pas, sauf si on vous le prête!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 10 mars 2014
If you really liked Harry Potter, this book is a complete change from it !
Forget about fairy tales and get ready to enter into the complex and vivid adult world.
J.K. Rowling has succeeded to write something extremely realistic about British country life and politics.

I am a Potter fan, so naturally her crude language unsettled me at first, but her way of telling such a realistic story convinced me to keep reading, and actually I love it!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 11 février 2016
Je lisais chaque page en me disant que la suivante serait mieux et ... non ! Déprimant jusqu'à la fin. Les personnages sont tous malheureux, aucun n'est sincère ni gentil avec l'un d'entre eux. Après la saga Harry Potter, je m'attendais vraiment à une lecture intéressante voire aussi passionnante, ce qui fut loin d'être le cas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 24 décembre 2015
Agréablement surprise. Mon mari me l'a offert en pensant qu'il me plairait parce que écrit par J.K . Rowling. Au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher à l'histoire puis au fil des pages j'ai retrouvé le style de l'écrivain, je n'arrivais plus à m'arrêter tellement c'est prenant. Je le conseille vivement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 27 février 2013
It took me a while to get sucked into the book, but once I was in, I couldn't stop reading it.
It's wonderfully written, I didn't see this story coming, and it's impressive how Jo manges to understand all types of men and women, of all ages. I especially loved being in the shoes of each character.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus