undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
19
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,77 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après le grand succès remporté par le duo Angus et Julia Stone qu’il formait avec sa sœur, le songwritter australien, ayant posé un temps ses valises en Suisse, délivre un bien bel album solo, très inspiré, et dans lequel il fait la démonstration de ses talents tout à la fois de compositeur et de chanteur.

Il est certain que les 15 titres de l’album présentent une grande unité de ton, marque non pas du manque d’inspiration, mais au contraire d’une grande cohérence. L’ambiance est au folk rock inspiré d’illustres aînés, entre Neil Young pour le jeu de guitare et ses distorsions (Bird on the Buffalo, Only a Woman) ou les sifflets qui rappellent Walk like a Giant du dernier album du loner (Wooden Chair), et Bob Dylan, pour le timbre de voix et le phrasé (particulièrement sur Bird on the Buffalo, Apprentice of the Rocket Man ; Monsters).

Mais l’inspiration n’est pas la simple imitation. On trouvera ainsi des titres d’une mélancolie toute personnelle (Broken Brights) ou au contraire d’une certaine joyeuseté plus pop (Monsters) ou plus exotique (Be what you be). Et l’unité de ton ne signifie pas l’uniformité. A la base folk rock, Angus Stone ajoute quelques ingrédients empruntés au rock indie, comme dans le très surprenant It Was Blue à la rythmique lourde et aux guitares acérées sur fond de cordes ou dans le quasi psychédélique End of the World.

La production, excellente, repose essentiellement sur une base instrumentale assez simple : accords de guitares acoustiques, riffs de guitares électriques, batterie, percussions, basse. Mais quelques instruments additionnels, parfois inattendus, font leur apparition : banjos, mandoline, harmonica, flûte irlandaise, cor, trompette, orgue.

Au total, un album, qui sans être révolutionnaire, se révèle très agréable à l’écoute, sans monotonie, avec quelques éclats bienvenus qui viennent déchirer le fil confortable dont il est tissé.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2012
Enfin le retour d'Angus en solo, merveilleux album, un des meilleurs songwritters du moment.
hate de le voir en concert en janvier.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
Prière de ne pas le dire à sa sœur, mais je préfère Angus sans sa frangine, je le trouve plus solide au niveau des compositions. Du bon folk rock où l'on sent les influences de Dylan et Neil Young. Toutes les pièces s'écoutent bien, une réussite, quoi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
Effectivement la similitude avec Neil Young est grande... Univers grunge et façon "hippie" (ranch de Neil).
Niveau musical c'est très abouti et disons le assez magistral. La guitares électrique rappelle celle du maitre sans être omniprésente (un peu plus serait bien à mon gout) et la voie est à la foi forte et subtile.
Envoutant.
Bravo!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
une voix limpide, profonde, éraillée juste ce qu'il faut
des mélodies qui selon les chansons, nous portent vers la mélancolie, la rêvasserie, ou une paisible sérénité.
Une musique chaleureuse et bien composée.
J'attends avec impatience de voir Angus Stone en concert (mercredi à Tourcoing sans la superbe salle du Grand Mix).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2013
Entendu par hasard à la radio, j'ai très vite été envouté par le très bon son folk-pop et la voix douce légèrement éraillée du chanteur. L'ensemble fait un album cohérent et d'écoute facile, mon disque préféré de ce début 2013.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2015
voila un personnage seul qui déchire....sans ça soeur l'album tien la route.
bla bla bla bla bla bla bla bla c'est nul d'etre obligé de mettre des mots en plus pour être publié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2015
J'ai la possibilité de l'écouter avec deezer mais je suis fan de "Angus et Julia" qui nous offrent un univers bien à eux, je suis conquise et il me le fallait absolument .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2013
surprenant etonnant cela rappelle neil young david crosby simon et garfunkel et meme le velvet
s apprivoise au fil des ecoutes!
ageable comme un bonbon acidule!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2014
what else to say ? really addictive... Angus' voice immediately brings you somewhere on an Australian beach... And he writes nice poems too
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,62 €
7,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)