Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2,6 sur 5 étoiles
8
2,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 février 2015
Suranné et inintéressant. Les personnages respirent l'ennuie.
Scénario minimaliste d'un film à petit budget qui n'a pour lui que la beauté sulfureuse de l'actrice principale dont ne vous attendez pas à voir dans le film plus que l'image floue de la couverture du DVD.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2011
Trois musiques se mêlent dans Prénom Carmen, celle d'un quatuor à cordes en répétition, celle des vagues, également en répétition depuis le commencement du monde et celle des humains, dont la belle Carmen. Celle-ci est interprétée par la troublante Maruschka Detmers, dont c'est le premier film en 1984 (elle a alors 22 ans). « C'est en moi, en toi que se produisent des vagues terribles » lui fait dire Godard dès le générique. Et d'ajouter : « Je sais aussi que le monde n'appartient pas aux innocents ». Ce pourquoi nous sommes coupables d'être ces propriétaires-là. Le cinéma de Godard est alors résolument politique. Il mêle des images d'attaques à main armée, d'océan et de musiciens. Il se met lui-même en scène dans un hôpital psychiatrique où sa nièce Carmen vient le voir pour lui demander un service. Si les images sont exclusives les unes des autres, les sons se chevauchent, annonçant l'enchaînement des plans. Leurs départs ou leurs arrêts brutaux ressemblent aux claps de la script qui ponctuent l'action. La violence est un ballet épuré, d'un tragique dérisoire et le balai-serpillière passe sans compassion entre les victimes pour essuyer le sang versé. Eclat d'une scène : Carmen-Maruschka, vêtue seulement d'un court tee-shirt rouge, la couleur fétiche de Godard, le bas du corps dénudé, est debout, accotée à une table recouverte d'une toile cirée, rouge aussi à pois blancs. C'est une vraie brune, intense. Son compagnon, de côté pour ne rien cacher de son geste à la caméra et au spectateur, a glissé sa main entre les cuisses jointes, pour atteindre le sexe de la jeune femme. Elle-même pose alors sa main sur l'avant-bras de celui-ci. Cette main douce ne serre, ni ne caresse ce bras, n'arrête ni n'approuve l'autre main inquisitrice de l'homme. C'est une main de femme qui cherche ses mots comme l'autre cherche à tâtons, sous l'ombre d'une épaisse toison noire, à remonter vers quelque mystère ultime. Alors, Carmen - ou sa main - trouve l'expression qui fait écho à l'une des premières phrases prononcées pendant le générique : « aux innocents les mains pleines. »
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2010
Je me réoujissais de voir le film "hélas pour moi", car en 1993 j'avais durant 5 jours travailler auprès de Gérard Depardieu à Tannay Plage (en tant que agent de sécurité privé) afin d'êmpécher les badots de l'approcher.

Je n'avais jamais vu le film à la vente. C'est pour cette raison que je l'ais commandé.....c'est vrais 17 ans plus tard, mais qu'elle déception, c'est ennuyeux à mettre le cafard.

Voila
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2014
DVD de très bonne qualité.
Voilà un excellent film avec une très intéressante mise en images..
Jean Luc GODARD est depuis longtemps un auteur exceptionnel
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2014
Film tourné à une époque où la liberté de création et d'expression n'avait pas encore complètement disparu. Un peu déjanté mais rafraîchissant.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2014
Prénom Carmen est un film de Godard! Pas de Maruschka Detmers............ qui est actrice................ mais pas réalisatrice......... pas dans ce film en tout cas! Godardf Jean-Luc, le réalisateur helveto-français ou franco-suisse c'est selon..........
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2014
Très intéressant comme film, pas du tout déçu de son contenu, assez délirant et brin de folie en perceptive , ok
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 14 décembre 2012
M. Detmers a naufragé sa carrière en acceptant de pratiquer une fellation filmée par M. Bellochio. A chaque fois qu'elle a tenté de se défaire de cette tunique de Nessus, il lui était signifié : "Nessus puis tunique"...bref ce qui relève de l'intime, di luc et du 7ème ciel doit rester une Connaissance Biblique partagée entre les deux personnes qui cherchent à mieux comprendre les ressorts du Plaisir...
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)