undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
19
4,3 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 novembre 2012
Jason Beck, plus connu sous le sobriquet hispanisant de Chilly Gonzales, en plus d'être un producteur de génie (car il a réalisé des albums pour sa consœur Feist, son pote Katerine ou bien Arielle Dombasle, Christophe Willem, Teki Latex, Jane Birkin ou Abd Al Malik...) est également un très bon pianiste.
Après quelques albums d'une électro-pop parfois assez touchante (Gonzales über alles) flirtant parfois même avec le hip-hop tout en le tournant en dérision (Presidential Suite) Gonzales s'est tourné vers le piano seul, nu. Le style, assez passéiste, a donné un grand succès a son premier coup d'essai accompagné de critiques dithyrambiques et de références des plus prestigieuses: on l'a comparé à Satie, Debussy ou encore Keith Jarrett, pas moins!
On attendait donc le canadien au tournant pour son nouvel opus. Gonzales, connu pour ses concerts rigolos en robe de chambre et en pantoufles et parfois même en pianovision (procédé permettant de projeter le clavier du piano sur un grand écran en noir et blanc), recordman du concert le plus long (plus de 27 heures derrière un piano droit dans une petite salle des Abbesses à Montmartre), entertainer s'il en est, sait aussi s'effacer derrière une sensibilité remarquable. Et le deuxième album au piano garde la même intimité et la même désuétude néo-impressionniste que son prédécesseur. L'enregistrement est toujours assez précis et on se sent juste à côté du Bechstein de Gonzo dont on en entend les bruits de touches, de marteaux et même à un moment, le claquement du couvercle!
Le disque s'ouvre par 'White Keys', prélude de l'album, qui contrairement à l'étude virtuose 'Black Keys' de Chopin, n'utilise que les touches blanches de l'instrument. Après un 'Kenaston' en forme de vieille ballade folk américaine, Gonzales nous fait l'apologie du mode mineur qu'il semble tant aimer (voir son film 'From Major to Minor' dans lequel il s'insurge contre la dictature du mode majeur) dans une 'Minor Fantasy' qui n'est pas sans rappeler quelques Gnossiennes. 'Escher' s'étale ensuite comme un ruban de Moebius et on se sent emprunter les escaliers du dessinateur hollandais auquel il fait référence. On se laisse ensuite bercer par les douces sonorités des 'Rideaux Lunaires', 'Nero's Nocturne' puis de 'Venetian Blinds', s'ouvrent ensuite les 'Elvolving Doors', l'extase d'un 'Epigram in E' ... Puis arrive 'Othello' (qui doit sans doute son titre davantage à un jeu qu'à un opéra) sans doute le tube du disque, celui dont la mélodie peut hanter notre esprit toute la journée. Les accords arpégés de 'Train of Thought' créent ensuite un perpetuum mobile auquel succède 'Wintermezzo', ragtime lent de fin de soirée de cabaret. Puis, on s'enferme dans 'La bulle' avant le 'Papa Gavotte' qui conclut l'album comme on termine un vieux classique hollywoodien en noir et blanc, couleurs de l'instrument de Gonzales.
Gonzales, qui a du écumer les piano-bars enfumés à coup de standards, apporte dans ses mélodies délicates un savant mélange d'inspirations des États-Unis (du ragtime, au blues ou au jazz) et de la vieille Europe du début du siècle précédent (Satie, Fauré, Debussy) pour finalement créer un style très personnel et autrement plus inventif que les trois notes de piano qui l'ont rendu célèbre dans une publicité pour une pomme.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2012
Gonzales est un génie du piano, il a un toucher incroyable, et une étendue de style impressionnant, ou plutôt un style bien à lui.

C'est une musique dont on ne se lasse pas...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rappeur ou chanteur de pop californienne, compagnon de route de Feist ou de Peaches, "Chilly" Gonzales (né Jason Beck) a réalisé il y a quelques années pour No Format! - une ambitieuse collection publiée par Universal - le disque 'Solo Piano'. Etonnant et séduisant tout le monde avec des piécettes en apparence simples, remémorant parfois les Gymnopédies d'Erik Satie (1866 - 1925).
Re-voila Gonzales huit ans plus tard avec, sinon une suite, au moins un n° 2 pour ce "Solo Piano".
De fait, l'effet de surprise n'est plus là mais la qualité demeure. Composition et interprétation mêlent musique classique européenne et musique américaine, sans jamais verser définitivement d'un côté (pas de Chopin) ou de l'autre (ni boogie ni ragtime).
D'écoute agréable (un parfait disque du dimanche matin, bien qu'introspectif ou recueilli), sans être easy listening (ce n'est pas forcément le genre "j'aime pas le piano solo, mais ça, j'aime"), ce n° 2 est un digne ajout à cette lignée de l'oeuvre du Canadien.
(NB : dans l'édition sur laquelle je fonde cette critique - le LP vinyle GENTLE1017V - est incluse la version CD de tout le disque).
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2012
Mais n'ayant pas de cheminée, j'adore l'écouter en voiture. Rien de mieux pour se sentir zen même au milieu des embouteillages. Sans être un mélomane, j'apprécie la simplicité apparente de sa musique. Je dis apparente car lorsque l'on est plus attentif, on perçoit toute la subtilité de son jeu. Je recommande également de voir les vidéos de ses concerts où l'on découvre son sens de l'humour et de l'auto-dérision. Pour ceux qui aiment Erik Satie, Chilly Gonzales devrait leur convenir et pour les autres, c'est une excellente occasion d'écouter le piano en solo...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2012
Quelques gouttes de Satie, un zeste de Glenn Gould, deux doigts de swingue et une bonne dose de talent le tout servi très frais.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2013
Déjà fan de ce compositeur pianiste pour ses collaborations avec des artistes électro, je suis tombée sous le charme de ces mélodies à la fois classiques et nouvelles à l'oreille . un ravissement ! Je vous le conseille pour un moment relaxation ou en fond sonore, voire meme en plein milieu des bouchons !!!!
Je file acheter le tome 1 (Hé oui, j'ai attaqué par Solo Piano II !)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2016
fan de Chilly depuis pas mal de temps déjà et amateur de vinyles,
j'ai sauté le pas en prenant cet album et je dois dire que le rendu sonore
contrairement au cd m'a littéralement sidéré.
Le vinyle est de bonne facture plus épais et solide que ce qui se faisait il y'a bien longtemps,
surprise du chef l'album cd est en sus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2014
Je suis fan de ce compositeur découvert pour ma part tout récemment. conquise par la délicatesse des morceaux, et par la présentation du boitier (l'idée d'extraits manuscrits des partition avec en illustration la photocopie des mains de l'artiste sur le clavier est géniale et généreuse), j'aurais juste aimé en avoir davantage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2015
Livraison rapide et soignée. Magnifique CD contenant non pas un livret mais une grande feuille reproduisant le début des partitions de tous les morceaux : original, beau et utilile pour ceux qui souhaitent marcher sur les pas du "maître".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2012
TOUT SIMPLEMENT MAGNIFIQUE !!!! Bravo....
D'une simplicité tellement complexe, que l'on ne peut qu'aimer voire adorer chaque morceau...
Cela me fait penser à Lili de MOULIN.... que je ne trouve pas en commerce d'ailleurs...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,00 €
18,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)