Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
8
4,1 sur 5 étoiles


le 2 août 2017
Le style, comme souvent chez Diderot, est assez exigeant ; même si le fond est intéressant, la difficulté à suivre les raisonnements de l'auteur m'a fait arrêter en cours de route, notamment lorsque l'on rentre dans la partie géométrie. Car oui, depuis ses origines jusqu'au 18e siècle, la philosophie se marie volontiers avec les mathématiques et la géométrie. L'occasion de s'y remettre ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 21 juin 2017
on ne se lassera jamais de Denis Diderot, toujours agréable à lire, il donne à réfléchir , à penser... on aime conseiller sa lecture...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 5 avril 2013
Que dire si ce n'est que des les premières page ce livre m'a plongé dans un récit fascinant.
J'ai été particulièrement étonné de l'écriture fluide et agréable de Diderot.
En comparaison avec d'autres de ses livres, et je pense au supplément en particulier, la façon d'aborder le sujet est plus personnelle, plus directe.
Un livre qui touche aux sciences, aux arts mais surtout à la philosophie et c'est sur ce point que je suis le plus surpris.

L'isolation des concepts de monsieur Saunderson est narré avec finesse et simplicité, le lecteur est autant fasciné que l'auteur face à cette clairvoyance dont fait preuve l'aveugle.

Je recommande fortement, un vrai plaisir.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 janvier 2016
Si la vie et l'oeuvre du mathématicien britannique et aveugle de naissance Nicholas Saunderson (1682-1739) vous est égal, alors mieux vaut passer votre chemin, car on trouve bien dans ce petit opuscule quelques expériences fumeuses réalisées à l'aide de sphère rouge et de cube noir, mais rien de quoi impressionner Ray Charles ou Stevie Wonder.

C'est pourquoi, à la lecture de cet ouvrage,on se demande bien ce qui valut à Diderot de séjourner quelque temps à la prison de Vincennes en 1749. Sans doute page 60 et suivantes, remet-il en cause l'existence de Dieu dans un exposé pré-darwinien dans lequel il souligne l'importance de l'évolution dans le devenir de l'Homme, sans pour autant aller jusqu'à prétendre que celui ci descend du singe, mais l'idée fera son chemin... Il ne faisait pas bon, dans la France de Louis XV, remettre en cause, même modestement, les fondements de la religion d'Etat; ce qui en dit long sur les limites de la tolérance dont font preuve les doctrines religieuses surtout lorsqu'elles sont utilisées à l'appui du pouvoir politique. Diderot ne perdra pas sa tête dans cette affaire, mais d'autres, le Chevalier de la Barre ou le Sieur Calas, auront moins de chance.

L'intérêt, modeste, du livre se situe ailleurs. On est surpris à sa lecture de constater combien le français en usage du temps de Diderot, pourtant distant de plus de deux siècles, est proche de notre langue actuelle, alors que, à contrario, le français utilisé à l'époque de Montaigne aurait paru tout aussi illisible à un homme du XVIIIième (bien que la distance qui les séparait fut moins grande), qu'il l'est pour nous aujourd'hui. A défaut, à l'époque, d'instruction publique gratuite et obligatoire, sans doute faut-il y voir l'oeuvre de la centralisation administrative qui s'est développée avec l'absolutisme monarchique, à compter du règne de Henri IV et jusqu'à la Révolution Française et qui a abouti à unifier la langue que nous utilisons encore de nos jours ?

Un petit ouvrage qui, en définitive, manque un peu de Lumières pour être vraiment passionnant !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 30 novembre 2013
Une critique acerbe d'une société complaisante, servie avec un style à la Diderot.
Diderot nous livre un écrit qui pourrait être contemporain. Il suffit de regarder autour de soi.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 27 novembre 2015
On hésite parfois à lire Diderot, mais franchement, ce livre est une merveille, il nous baigne dans l'univers des aveugles, et permet de se poser les bonnes questions.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 4 février 2015
J'ai étudié ce livre étudié en classe. Le contenu est bien fait.
La lecture est facile. Le format bien aussi.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 7 juin 2013
Bon c'est l'année Diderot. Bon c'est le siècle Diderot ! Il faut lire et relire Diderot et les philosophes des lumières, tous , pour se remettre la tête à l'endroit et "voir" enfin un peu mieux ce qui se passe. Cette lettre, pas longue et pas ennuyeuse pour se dessiller les yeux.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)