undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
4
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,96 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L'EP Extra Playful m'avait fait craindre le pire : 5 chansons toutes dépourvues du moindre intérêt et sous-produites.
Heureusement, l'album, qui ne reprend aucun de ces cinq titres - ouf -, provient d'une autre source.
Il y a une vraie démarche sonore, joyeusement ludique en ce qu'elle s'affranchit des impératifs de bon goût, d'originalité et d'actualité, s'autorisant certaines sonorités cheap, stéréotypées ou démodées : Cale s'amuse avec tout et n'importe quoi du moment qu'il trouve quelque chose qui l'amuse, n'hésite pas à recréer un univers sonore artificiel rappelant souvent étrangement certains amalgames synthétiques du milieu des années 1980. Il s'en donne à cœur joie en façonnant un son énorme, délibérément artificiel, coupé de son origine gestuelle et instrumentale, volontiers sale (une filiation à faire remonter à White Light/White Heat).
Le son, assez opaque, et les rythmes alambiqués sautent tellement à la figure qu'au premier abord ils occultent les chansons, dont l'écriture est justement assez dépouillée. Dans un premier temps, je suis un peu resté sur ma faim, mais au fil des écoutes les choses se décantent, les chansons révèlent leurs qualités à travers la production, et je suis de plus en plus enthousiaste. Il n'y a plus guère que December Rains, avec son auto-tune sur fond de trip-hop radiomical, auquel je reste rétif (et encore, de moins en moins).
Un disque qui porte la marque de John Cale sans ressembler à aucun autre, et sans doute un de ses meilleurs.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ceux qui espéreraient retrouver le John Cale des années Island ou de Paris 1919 seront déçus, ceux qui avaient aimé "circus live" ou "wrong way up" avec Eno devraient apprécier. La musique est à la fois très rock mais avec des effets électroniques omniprésents. je trouve la seconde moitié de l'album, avec ses balades, plus réussie (les premiers titres, plus énergiques sont biens aussi, mais il y a un passage à vide entre les deux), mais pour l'avoir vu en quartet à Canteleu jouer d'anciens morceaux et ceux de cet album, je trouve qu'il est bien plus convaincant lorsqu'il joue de manière plus épurée. Bref je n'ai acheté l'album qu'après le concert, et je ne sais pas si je l'écouterais souvent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
La même voix profonde, des mélodies ponctuées par des coups sourds qui nous rappellent "Dying on the vine". Le titre "Mary" va faire resurgir chez les "fans historiques" ce merveilleux frisson qui nous court entre les épaules parce que c'est trop beau, trop fort et qu'on sait à ce moment qu'on ne l’oubliera jamais. D'autres bon titres comme Scotland Yard et Hemmingway rappellent les meilleures albums de John Cale. Un bémol, l'orchestration de quelques morceaux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2014
Rock, Punk et Gothique à la fois, ne perdons pas de vue John Cale, expérimentateur de génie, qui nous livre ici un de ses meilleurs disques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici