undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
7
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je lis d'excellentes chroniques par-ci, par-là, et c'est d'ailleurs ce qui m'a incité à acheter ce nouveau Tiamat, dont je suis la carrière depuis le superbe Wildhoney, qui reste encore à ce jour le meilleur à mes yeux, et de loin. Seulement voilà, si à l'époque la lourdeur dépressive mêlée au romantisme baudelairien me touchait au vif par sa nouveauté et son intensité, elle a plutôt tendance à m'endormir aujourd'hui. Le 1er titre, éponyme, m'a directement emporté avec son mid/up-tempo bien plombé, sa mélodie imparrable, mais derrière, le soufflé est (pour moi) bien retombé. Est-ce une lassitude personnelle face à ce style qui évolue peu, ou bien un album moyen ? je pencherais pour la première hypothèse. Les fans du groupe seront donc certainement ravis par ce skeud. Par contre, ceux qui comme moi recherchent une bouffée d'air dans le marasme actuel de sorties et resucées de ce que l'on entend (trop) depuis (trop) longtemps, c'est tout simplement un gaspillage d'argent, car ce CD ira rejoindre l'étagère pour s'y empoussiérer. Même avec un beau package. Même avec ses bonustrack (attention, sur la pochette arrière, Paradize est présenté comme un bonus aussi)...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Hé, mais, il est bien le nouveau Tiamat !"(sur le ton de la surprise).
Voilà comment j'ai abordé l'écoute de ce nouvel album des Suédois. Honte à moi, j'ai lâché le groupe depuis un moment (un long moment même puisque le dernier album que j'ai en ma possession est l'incontournable "Wildhoney" qui date quand même de 1994). J'ai bien écouté quelques albums depuis mais rien qui m'ait vraiment marqué plus que ça.
Mais là, ce premier morceau, au refrain et à la mélodie très entraînants, dans le plus pur style gothique (on dirait presque du 69 Eyes) m'a directement tapé dans l'oreille. D'où la surprise...

Ne nous emballons pas, le reste de l'album ne ressemble pas à ce premier morceau. "Winter Dawn" qui suit, malgré son refrain assez rythmé, commence à déjà bien nous faire planer. La suite est encore plus dans un esprit Metal progressif, dans un style qui se rapproche parfois pas mal de Pink Floyd ("384", "Radiant Star", "The Sun Also Rises"). Et dire que ce groupe a commencé en jouant du Death Metal !
Comme à son habitude, la bande à Johan Edlund fait ce qu'elle veut. Certains d'entre vous trouveront sans doute cela un peu soporifique (surtout si ils sont venus chercher des morceaux plus rythmés à l'image du titre d'ouverture) mais un fait est là : si on y prête un peu plus qu'une oreille distraite, le groupe arrive à nous captiver même avec des compositions qui, sur le papier, ne décollent pas vraiment. Chaque titre recèle le petit truc qui retient l'attention et qui nous scotche. Les cris déchirants sur "384", les solos de guitare magnifiques de "Radiant Star" ou de "The Sun Also Rises", la voix ensorcelante de Johan sur "Messinian Letter", le petit interlude bucolique "Tiznit"... Pour varier les plaisirs, on trouve des titres un peu plus rythmés : "Love Terrorists" avec encore un solo de dingue agrémenté de cris venus de nulle part et "Thunder and Lightning" au rythme de nouveau très entraînant (comme sur le titre éponyme) avec ses synthés en avant et son solo mortel signé Gus G (Ozzy Osbourne, Firewind) qui passait par là.
Le dernier titre (de l'édition classique), "The Red Of The Morning Star" est, pour moi en tout cas, moins intéressant et donne l'impression de traîner en longueur, alors qu'il ne dure même pas cinq minutes. Il me rappelle les titres de "Deeper Kind Of Slumber", album que je n'avais pas apprécié du tout.
Le groupe se fend de deux reprises (sur l'édition limitée), forcément assez décalées et inattendues : "Paradise" de Bruce Springsteen et "Born To Die" de Lana Del Rey. Cette dernière ne m'a pas bouleversé (je ne connais pas la version originale mais je dois avouer que Lana Del Rey, ce n'est pas trop mon truc non plus). J'ai trouvé par contre la reprise de Springsteen plus intéressante, un très beau morceau principalement à la guitare acoustique avec la voix de Johan qui fait encore des merveilles. Enfin, sachez que cette édition limitée comprend aussi deux titres en live, "Divided" et "Cain".

"The Scarred People" est un très bon cru. Attention, je ne parle pas d'un retour au fantastique "Wildhoney" mais ça faisait bien longtemps qu'un album de Tiamat ne m'avait pas enthousiasmé de la sorte. Je vous invite à jeter une oreille curieuse dessus pour voir. Peut-être qu'il vous fera le même effet qu'à moi.
15 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2012
J'ai découvert ce déjà vieux groupe (1988) par un titre sur un cd promo, le 1er de l'album, The scarred people, énorme claque qui m'a rappelé les grandes heures de Sisters of Mercy (la voix, la mélodie, le côté sombre, on s'y tromperait). Du coup j'ai acheté le cd, absolument formidable. Comment se fait-il que je n'ai quasiment jamais rien lu sur ce groupe ? Pareil avec un autre groupe suédois énorme, Hardcore Superstar. Des groupes qui jouent encore au 1er degré, qui y croient et le font avec un talent et une foi renversants (mais dont le style est très différent).
En fait tout l'album est très bon, de vraies chansons, fortes, variées, mémorisables, et des trouvailles à chaque morceau. En plus, preuve de goût, sur la version deluxe, un bonus : la reprise de la plus belle chanson de Springsteen depuis 10 ans : Paradise, qui raconte ce qui se passe dans la tête d'un terroriste avant l'attentat, et qu'il n'a évidemment jamais jouée sur scène. Un chef d'oeuvre pourtant, repris ici de manière personnelle et forte.
Si vous aimez les Sisters of Mercy, le rock sombre et mélodique, avec de grosses guitares et des claviers, jetez vous sur ce cd.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
passé le premier titre qui s'avère prometteur avec ses orchestrations, le soufflé retombe bien vite avec un ensemble homogène mais un peu trop mou du genou et sans véritable accroche. The scarred people ltd edition n'est pas désagréable à écouter, mais il n'est pas transcendant, je ne retrouve pas la beauté vénéneuse des disques précédents.
dommage, pour un dernier disque avant de se retirer du groupe, son leader aurait pu se décarcasser un peu plus, au lieu de justifier avec cet album en-dessous de ce dont il a été capable son désintérêt de tiamat.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2012
Cela reste du Tiamat... athmosphérique et ciselé, mais avec le retour d'un certain chaos, d'une certaine violence et de cette noirceur mélancolique qu'on connais a Johann Edlund. Si le groupe ne joue définitivement plus dans la veine death / chant "grunt", j'ai eu plaisir à redécouvrir une voie saturée, criarde ou rauque, travaillée et tapant de temps en temps dans un registre "sisters of mercy" ou "69 eyes", mais le tout avec ce parfum étrange et teinté d'onirisme mysthique...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2013
J'attendais impatiemment ce nouvel album de nos "gothiques" Suédois. Après plusieurs écoutes, je reste mitigé car j'ai l'impression que c'est un "remix" de leurs 3 albums précédents en moins inspiré. Je dois avouer que le groupe m'avait dernièrement habitué à du haut de gamme, à de hautes envolées musicales avec des morceaux très originaux et recherchés, fournis, et bien mélodiques.

Pour ma part, ils avaient atteint le sommet de leur art avec l'album "Prey". Encore une fois, n'en déplaise à certains, je ne suis pas un grand fan de leur 1ère épôque "Doom métal". Sans cesse, des fans nostalgiques reviennent sur "Wildhoney", pièce maîtresse soit-disante de leur carrière...Humm...Je n'en suis pas certain, même si je reconnais que c'est un bon album.

Pour en revenir donc à ce "Scarred People", titre également du single, oui sympa, mais paradoxalement je le trouve puissant et fade à la fois, enfin je me comprend...Dans le genre 'dancefloor cold-rock', il me semble qu'ils ont fait bien mieux ! Je pense notamment entre autres aux titres "cold seed" et "the temple of the crescent moon" qui ouvrent respectivement les albums "A Deeper Kind Of Slumber" et "Amanethes" ou bien encore à "vote for love" et "angel holograms" sur le disque "Judas Christ", et je peux en citer encore !
S'en suivent quelques ballades atmospériques et mélancoliques, mais la encore, un sentiment d'essouflement et de déjà entendu.
L'ensemble de l'album reste cependant correct et cohérent, mais personnellement, j'attends davantage d'un tel groupe !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2013
ce TIAMAT est vraiment excellent surtout les premiers morceaux après ça baisse un peu d'intensité mais cela reste du super TIAMAT.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici