undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:33,86 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 décembre 2012
Andy Stott fait aujourd'hui une proposition plus accrocheuse que ce que j'ai pu écouter de lui jusqu'à présent (ce qui ne signifie pas que ce soit ce qu'il ait réalisé de mieux). La participation d'Alison Skidmore sur plusieurs morceaux s'avère déterminante. Son chant très avenant rend l'album plus accessible, conférant à ce qu'on résumera par le terme "techno" un caractère "pop". La légèreté et l'ouverture qu'apporte cette voix ne reflète cependant pas la tonalité générale de l'album ; celui-ci s'avère musicalement sombre, ce que l'on constate bien sûr avec le plus d'évidence sur les instrumentaux, au premier rang desquels "Expecting" (5). Ce contraste entre ces aspects sombre et léger apparaît parfois comme une harmonieuse dichotomie (j'apprécie les oxymores !). Andy Stott a réussi ici un beau travail sur les sonorités et les textures, avec des rythmiques sourdes, puissantes mais relativement lentes, et des atmosphères matinées de dubstep. Son album se révèle fluide et élégant. Il est en outre varié, invitant par exemple un chant à tendance lyrique sur "Lost and found" (2) — pas le plus réussi ceci dit — ou une rythmique drun'n'bass sur "Up the box" (7). J'ai un faible particulier pour "Luxury problems" (6), qui convoque avec bonheur Laika : ce morceau, avec ses effets de relief détonants, est un ravissement !
Durée : 49 minutes ; 8 morceaux.
Ma note : 8/10.

(Krik, amazon.fr, 07/12/12)
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
En quelques mots, l'un des albums les plus étonnants qu'il m'ait été donné d'entendre pour l'année 2012. J'y ai retrouvé la même qualité artistique et la même prise de risque que sur l'album de James Blake, qui, osons la comparaison, s'inscrit dans le même sillon : celui d'utiliser les codes du dubstep pour y apporter un supplément d'âme... Et sur cet album également, une production hors pair (quelques détails dans le son !). Andy Stott & James Blake, artistes à suivre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,15 €
16,81 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)