undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
231
4,6 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:5,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 octobre 2012
...pour prendre du recul sur ses petits bobos, et découvrir, sans artifices de style ni pathos larmoyant, la vie quotidienne de ces patients de centres de rééducation. L'auteur nous livre les détails du combat, mais aussi l'humour, la solidarité, et la soif de vivre de tous ces grands ou petits corps malades.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2013
J'ai d'abord été surprise par le style relativement dépouillé, simple et sobre du récit de Fabien. Un peu déstabilisée même car je m'attendais à ce que ça slame dans tous les sens. C'est au final un récit très touchant, un exercice d'écriture habilement mené, avec la très juste distance entre pudeur et le besoin de dire les choses avec le plus de simplicité possible, le plus de clarté possible. sans choquer mais pour sensibiliser au quotidien des personnes handicapées. Je connaissais vaguement l'histoire d'une chute dans une piscine, d'une carrière de basketteur fauchée. Mais j'ignorais le long chemin de croix enduré par GCM pour retrouver l'usage de ses membres, le long travail d'accompagnement des équipes médicales et le soutien de l'entourage. C'est un récit porteur d'espoir, de tolérance et de respect, davantage sur le registre de l'empathie que sur celui du pathos.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2012
Je travaille dans un centre spécialisé et j'ai lu beaucoup de livres sur le sujet. Celui-ci est un des mieux écrits et des plus vrais que j'aie lus.
Je savais Fabien poète, mais il est plus...
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2013
Immobilisé, "sans aucun contact" avec l'extérieur pour quelques jours d'hospitalisation, je viens d'en achever la lecture.
Le style tout en phrases concises au sein de courts paragraphes, regroupés eux-mêmes en chapitres de 4 ou 5 pages, rarement plus, est assez percutant. Néanmoins, la langue de facture assez soignée, épurée, entrelardée de mots empruntés au "parler banlieue" ou au verlan, tout à fait incongrus, me semblait un peu artificielle.
Tout au moins dans la première partie du livre.
Connaissant un peu la vie des centres dont parle Fabien (le prénom de Grand Corps Malade) pour avoir fréquenté moi-même ce genre d'établissement à la suite d'un accident de voiture qui m'a amené dans le service « TC » de l'hôpital Hélio-marin de Berck, j'y ai reconnu l'univers dont parle l'auteur, même si ma petite expérience n'a fort heureusement rien à voir avec les cas dramatiques décrits.
Et fort bien décrits d'ailleurs, la vie quotidienne d'un handicapé lourd, des détails les plus triviaux aux moments cocasses.
De l'humanité de beaucoup à la bêtise de certains praticiens.
De l'importance d'un kinė "doux et expérimenté" à l'ingéniosité de l'ergo thérapeute.
On passe très vite (trop vite?) d'un patient à l'autre sans pouvoir s'attarder, s'attacher.
La seconde partie, lorsqu'il abandonne les "relou" "rebeu" et autre "fais chier" (qui semblent insérés un peu par coquetterie identitaire) et qu'on s'attarde sur quelques destins, est nettement plus intéressante, plus sensible, plus émotionnelle.
Le style devient plus généreux,l'empathie devient possible, les histoires de vie plus fortes, de la belle Samia au désespéré Eddy.
Au final, un beau livre, indispensable témoignage pour rappeler que chaque être humain, valide ou handicapé, est avant tout un être humain avec son caractère, son histoire parfois douloureuse.
Enchaîner quelqu'un à ce vocable « handicapé » c'est le réduire, lui nier cette humanité.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2012
que l'on aime Grand Corps Malade ou pas ce livre est vraiment super et remet bien les pendules a l'heure sans sensiblerie inutile mais avec des mots vrais... ca me donne bien envie de l'offrir a une connaissance en fauteuil et dont le moral n'est pas au top... je suis certaine que ca lui fera du bien... merci donc a Fabien d'avoir livre cette partie de sa vie.... bon ok moi je suis fan du chanteur malgre mes 50 piges... mais promis il n'y a aucun parti pris dans mon commentaire
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2012
Le sujet est terrible, la vérité est violente, le sujet est tabou.... mais quelle bonheur de lecture. Pas le temps de commencer le livre qu'il est déjà fini. Dès les premières pages on sait ou l'on va. On decouvre la réalité de la vie dans un centre pour handicapé mais avec une telle ecriture le pire devient le plus drole. Il n'y a pas 5 pages avant un eclat de rire.

On fini la lecture en relativisant les evenements de la vie, avec une nouvelle vision du handicape et une envie de donner ce livre à tous ces amis pour partager la lecture

A lire comme un reportage positif
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2012
Un livre à lire pour relativiser ses petits bobos ou tracas quotidiens... de quoi se plaint-on parfois en comparaison de ceux qui vivent de telles situations ?
Bravo Fabien, votre livre se lit facilement et on sent le poète derrière toutes ces lignes.
Merci d'avoir écrit sur cette expérience dont vous vous seriez bien passée. La lecture de cet ouvrage devrait permettre à de nombreux valides d'apprécier ce qu'ils ont.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
Belle lecture!
drôle parce que l'humour et l'autodérision sont des ressorts nécessaires pour survivre; et drôle au sens d'étrange pour ceux qui ne connaissent pas du tout le monde hospitalier en live.
Merci Grand Corps Malade, pour ce récit émouvant, plein d'humour, plein d'amour. . Malgré mon grand âge, j'aime vos slams si poétiques et si bien écrits. J'avais apprécié en son temps votre texte sur l'Education Nationale, si vrai...
Vous êtes ce qu'on appela "un honnête homme".
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2015
Un vrai coup de cœur que ce livre ! comme beaucoup d'entre nous, je ne connaissais de Grand corps malade que cette belle voix grave qui le caractérise et dont il sait bien se servir dans les doublages de dessins animés !
Je ne suis pas fan de slam, donc je ne risquais pas de le connaitre plus en avant.
Et en lisant une critique sur Babélio, j'ai découvert qu'il avait raconté son histoire et son parcours.
Il nous livre son expérience de "malade" et sa vision du monde, celle que l'on a quand on est "assis" et que chaque geste de la vie quotidienne dépend d'autrui. Il nous livre par la même occasion nos travers à nous, involontaires pour la plupart, quand nous croisons le handicap.
Il évoque largement sa vie en centre, celle ou il a eu la chance de "revenir" après beaucoup d'épreuves, la solidarité qui se crée, somme toute, comme en extérieur. Ce livre est d'ailleurs dédié à ses amis d'infortune.
C'est une belle leçon de vie qu'il nous a livre là, une de celle qu'on se doit de lire, le handicap est à nos portes à tous, il peut nous tomber dessus d'ici 10 secondes et changer nos vies ; ce jeune homme a su tirer de sacrées leçons de vie que nous devrions tous et toutes apprendre aussi.
Un beau moment de lecture que je recommande à tous.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2012
De quoi relativiser nos petits tracas, un livre écrit avec talent comme ses textes.La découverte des maisons de rééducation et la difficulté que tous ses patients éprouvent pour essayer de s'en sortir, chaque geste examiné à la loupe un grand moment de lecture.Bon courage à ceux qui vivent ces moments.
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)