Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. RentreeScolaire Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
75
4,1 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:15,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2017
Qui nous transporte dans les coulisses des cuisines du Palais de l’Élysée. Dans une ambiance machiste quasi militaire, cette petite bonne-femme doit faire sa place...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2017
Je n'aime pas la politique est tout ce qui va autour, là on touche un domaine rarement abordé , la cuisine d'un président et ça change tout.
Catherine FROT est géniale dans ce rôle, comme à son habitude , très bon film, je le conseil à tout public.
Le film a été acheté d'occasion, il est en excellent état et était bien emballé , je conseille le vendeur, c'est pourquoi je mets 5 étoiles .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2017
Bon film, Catherine Frot joue vraiment bien, divertissant. Je ne sais pas quoi dire d'autre - ? - Il manque encore deux mots à mon commentaire, c'est pénible
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2017
Félicitations pour ce film où Catherine Frot rend si bien l'ambiance du livre de Madame Mazet-Delpeuch, c'est une revisite et Monsieur Jean d'Ormesson m'a ravie également
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hortense Laborie a quitté sa ferme, ses animaux et son oncle pour exercer ses talents de cuisinière au palais de l'Elysée. C'est Joël Robuchon qui l'a fortement recommandée au président. Hortense a appris à cuisiner auprès de sa mère, sa cuisine est dite "familiale". A son arrivée dans la capitale, elle se retrouve dans un milieu d'hommes, assez mal à l'aise et avec la peur de ne pas être à la hauteur.

C'est un film que j'ai sélectionné pour le sujet bien sûr, mais aussi pour les talents de comédienne de Catherine Frot. Nous suivons cette amoureuse de mets, chez elle dans le Périgord où elle gave elle-même ses canards et à Paris où les palets à régaler sont nombreux et sélectifs, les convives différents... deux lieux à l'opposé, entre respect du protocole et ambiance conviviale.

Le président est un fin gourmet, le choix des menus est délicat, finement étudié et élaboré, soumis à son approbation : choux farcis au saumon et aux câpres, côtes d'agneau aux herbes, velouté d'asperges, nougatine aux pistaches, tarte pâtissière aux fruits rouges et St-Honoré délivrent leurs secrets dans la cuisine présidentielle, sous la houlette d'Hortense qui a plaisir à partager son savoir avec
Nicolas, un jeune cuisinier passionné lui aussi.
Adulée chez elle, jalousée à l'Elysée, Hortense se dépasse, ayant à coeur de satisfaire un président simple et délicat, un homme qui ne manque pas de la féliciter et prendre le temps d'échanger avec elle au risque de faire patienter ministres ou autres autres conseillers.
C'est un joli film sur la cuisine, l'amour des bonnes choses, le respect des produits nobles, la passion de cuisiner, mais également un film qui nous fait toucher du doigt que la concurrence est rude, que la cuisine est encore un domaine réservé aux hommes, lesquels voient d'un mauvais oeil qu'une femme puisse oser les diriger voire les égaler.
Ici, le rythme est tranquille, tout est axé sur le plaisir de concocter des plats simples et savoureux et d'imposer sa cuisine. Le
jeu d'actrice de Catherine Frot est franc et juste, Jean d'Ormesson quant à lui s'i pose par son charisme et son assurance.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grâce à la présence de Catherine Frot, qui sait endosser tous les rôles, ici c'est celui d'une cuisinière très particulière ( D'après une histoire vraie ) . On passe un moment gourmand
( Les plats sont des tableaux ) la vraie cuisine française traditionnelle est revisitée avec panache et tout ceci sous les ors de l'Elysée,Les luttes de pouvoir, descendent aussi dans les cuisines.., Le" président " Jean d'Ormesson malicieux et gourmet ,s'en tire pas mal du tout . Pour moi le scénario manque toutefois de " consistance ", j'ai été un peu déçue par ce film dont on a beaucoup parlé
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
Pour les inconditionnels de C.Frot, et pour ceux qui aiment la gastronomie, ce film vous invitera à la table de l'Elysee. Maintenant on regrettera sans doute le manque d'intrigue, l'aspect un peu trop lisse et pas assez poussé de la psychologie des personnages qui interagissent dans les différentes cuisines. Un tableau donc, mais aux couleurs un peu palottes...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2013
Il n'est jamais trop tard pour parler d'un excellent film, n'en déplaise aux grincheux qui trouvent que Catherine Frot "fait toujours du Catherine Frot"; si telle est votre opinion sur cette actrice, pourquoi vous acharner à voir ses films ? Ou ceux qui trouvent que Jean d'Ormesson est un mauvais acteur: remplaçant au "pied levé" Claude Rich, d'Ormesson s'en tire, au contraire, avec les honneurs. Sa "raideur", peut-être due à son angoisse face à l'enjeu, ajoutant au personnage présidentiel une "tenue" tout à fait bienvenue. Et puis, si son nom est aussi gros, sur l'affiche, que celui de Catherine Frot, ses scènes ne sont pas nombreuses et assez courtes...
Tout comme dans son "ancêtre" "Le festin de Babette", ce film est un régal pour les yeux (faute de l'être pour les papilles et l'odorat...), un chant au terroir et à l'amour de ceux qui préparent des produits d'excellence.
Mais pas que !
C'est, tout autant, un film sur les rapports d'Hortense -cuisinière privée du président- avec ses collègues masculins aux fourneaux de la "cantine" élyséenne, qu'avec les différents conseillers, médecin, diététicien... gravitant autour du président. Une réflexion sur l'exercice du pouvoir, vu de l'intérieur. D'un petit bout de la lorgnette, certes, mais quand même.
On veut voir dans le "président" incarné par d'Ormesson la figure de François Mitterrand; mais il pourrait tout aussi bien s'agir de n'importe quel autre chef de l'état.
Entre "Le festin de Babette" et "L'exercice de l'État", ce joli film se laisse agréablement déguster, plaisir tant pour l'esprit que pour les yeux; faute de l'être pour l'estomac...
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hortense Laborie est cuisinière dans le Périgord, spécialisée dans le foie gras et la truffe. Un jour, une voiture officielle vient la cueillir chez elle. Sa mission : cuisiner à l'Elysée pour le Président de la République. Tout va très vite, Hortense ne peut qu'accepter. De toute façon, elle est mise devant le fait accompli ; elle est nommée responsable-de-la-cuisine-personnelle-du-président...
L'histoire est tirée des souvenirs de la cuisinière personnelle de François Mitterrand, Danièle Delpeuch qui a écrit un livre en 1997 « Carnets de cuisine du Périgord à l'Élysée ». La base est donc bien réelle et ça se sent.
Ce qui est le plus marquant dans ce film ? Les deux mondes qui s'affrontent : celui de la lenteur dans lequel les plats se mitonnent et mijotent le temps nécessaire et celui du palais de l'Elysée qui bourdonne, qui va vite, trop vite. Ce monde-là ne semble pas trop impressionner Hortense, parfaitement interprétée par Catherine Frot, qui n'hésite pas à monter au créneau pour défendre ses valeurs.
Catherine Frot, justement, incarne une Hortense pleine d'esprit et d'à-propos ; une femme décalée - mais pas dépassée - par ce monde qui s'agite autour d'elle.
Quand je vous dirai que c'est Jean d'Ormesson qui interprète Mitterrand, vous serez certainement alléché et vous aurez raison.
En définitive, Les Saveurs du Palais est une comédie intelligente et pudique qui en dit juste assez, qui ne fait pas dans la surenchère
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2013
Dommage que le film ne soit pas en odorama tellement nos papilles sont en émoi !
Catherine Frot est à nouveau succulente. En revanche, Jean d'Ormesson n'est pas à l'aise : on le pardonne tellement le personne est sympatique.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,80 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)